La magie opère à 700 m au dessus du sol

L’inspiration d’aise est profonde, la sellette soulève ma fesse droite.
La restitution se termine mais c’est reparti … le parapente revient dans le cadre.

Lac d’Aiguebelette (France)

Licence en poche depuis 3h okaou, me voilà en l’air, envahie d’une satisfaction sereine. Cet imprévu vol de reprise est sans prétention mais délicieux.

Qui pourrait résister à cet angle de vue, le murmure d’Eole aux oreilles ?

La confiance d’Ange me fait décoller !
Merci.

L’EPINE – LAC D’AIGUEBELETTE

Treins fait voler France 3

Hasard des actus, notre cher Nico fait découvrir les vols au Puy de Dôme.

Si vous avez l’occasion d’apprendre avec lui,
n’hésitez pas une seconde.

Demain Miss Hyde aura disparu

L’évènement semble avoir fait plaisir, alors mon bonheur est grand, même si l’instant était trop fugace par rapport à  l’effort déployé. De fatigue, j’ai le corps au bord des larmes pourtant empli de toute l’affection que j’y ai ressenti. Nous devrions renouveler l’expérience plus souvent, comme un camé a besoin de son fix.

D’un autre coté, au diable les belles notes qui font du bien à mon ego puisque la loi est faite par le marché … Cependant pour un mot, ce soir,  le doute se déploie et les larmes suivent. Pourquoi courir après cette mascarade ? Quelle finalité ? Comme l’impression d’avoir fait la pute pour une ligne de renom sur le CV. Impossible.

Donnez-moi un compas, une voile et une coque de noix pour mon bonheur. La mer me manque, je ne pense plus qu’à cela. Pourquoi ? Et d’où vient cette peine quand j’y pense ?

Demain n’y paraitra plus, j’aurai dormi.

Bientôt, je revolerai sous la Geo II parce qu’on me rendra mes week-ends, parce que la plénitude, seule là-haut, n’est comparable à rien d’autre.

Touch …

… un petit Jean-Baptiste Chandelier pour le dessert !?

Photographie racée et précision du vol à vous faire sortir la voile du placard pour entrainements intensifs.

Même si à mon sens, le mélange des styles de vol (accro, urban, road) au montage brouille un chouia le plaisir de l’image.

J’adore, cependant !

Happiness

Pour le plaisir de voir skieurs, parapentistes, speed riders et sky divers s’en donner à cœur joie !
Le tout réalisé par Jean-Baptiste Chandelier.

Hum …

Quand je pense à la vie …

… d’avant “les enfants” !

Les sorties en Laser par force 6 à 7, le ski alpin sans enseignement, le slalom entre les pierres trainée par ma voile de parapente, les soirées téquila à volonté, la plongée sur épave en Atlantique, les nuits du téléthon à descendre d’un donjon en rappel, la traversée du désert en Toyota Starlet, les raids nocturnes vélo-skate, les expériences culinaires au fin fond d’une yourte … à ben non, ça c’était après !

Y’a donc encore de l’espoir.

The End !

L’image de fin caractéristique de l’excellence de Jean-Baptiste Chandelier dans Light Line,
Séléction RedBull Illume

par Louis Garnier Photography

**************

Coupe du Monde de Parapente … de l’intérieur !

Ça m’intéresse d’autant plus que parmi ‘Tic et Tac a la manœuvre’, il y a Nicolas Treins un p’tit surdoué du thermique qui a enseigné à Capsicum comment se balader sous une Gradient !

Il termine à la 92ème place sur 117 lors de cette épreuve à Porterville en Afrique du Sud qui s’est déroulée du 23 février au 3 mars 2013. Et Vincent Fabre se place à la 70 ème place. Bravo les gars.

Tic et Tac à la PWC en Afrique du sud par Vincent Fabre.

Rendez-vous au Brésil du 13 au 20 Avril ?

Paragliding Circus

Gill Schneider associe l’art du cirque au parapente à travers un peu de jonglerie sur la dune du Pyla (la difficulté est d’anticiper le déplacement) et de trapèze artistique au dessus du lac d’Annecy.

L’impression forcit en camera subjective filmant Roxanne Gilliand à la verticale du lac !

Belle association.

Light Line

Superbe maitrise et élégance du vol.
Quand la technique devient poésie, cela donne aussi une magnifique photographie …

Jean-Baptiste Chandelier partage l’excellence.

Des frissons me parcourent le corps. Une nouvelle fois ma pensée se pose sur la Geo II qui dort dans le placard.

Merci Cap’tain pour la trouvaille.

2013 … en perspective !

Coronographie, exploration ventriculaire, IRM cardiaque … quand je vois comment Mummy fait son expérience hospitalière, un regain d’envies vient me hanter.

* Pour l’altitude, vivement que le printemps me permette de revoler sous notre petite Geo II. Les ascendances me manquent de plus en plus.
* Pour les profondeurs, la plongée revient dans ma ligne de mire. Aller au moins jusqu’au niveau 2 ne gâcherait rien à mon expérience de la mer.
* Sans oublier l’altitude 0 où les embruns commencent à manquer durement. Il est temps de m’y mettre plus sérieusement, histoire de densifier quelques compétences voileuses, afin d’atteindre une réelle autonomie. On ne sait jamais, des fois que cela serve dans l’avenir …
* Notre nouvelle implantation géographique fait que la traversée Nord-Sud du Vercors par les crêtes me titille de plus en plus. Ce pourrait être un joli projet sans trop de frais, avec quelques copains.

Hauts plateaux du Vercors

Petit Ginkgo (presque 6 ans) commence à avoir un âge raisonnable pour lui faire partager nos périples à travers le monde, pour lui faire goûter inattendue.
* La Namibie reste bien sûr LA destination à mon goût, mais elle ne fait pas l’unanimité au Phare.
* La Nouvelle Zélande en nomade est un vieux rêve que l’on partage.
* Et nouvellement, mon attention a été attirée par les Galapagos.
* Du coté voyage pépère (quoique), revoir une copine serait agréable tout en découvrant le Canada.
* Et puis, il y a toujours le Japon en toile de fond !
Le porte monnaie n’est évidemment pas extensible mais notre façon de voyager n’est pas des plus onéreuses.

C’est bien beau, tous ces projets venant résonner en moi, mais n’oublions pas que j’ai encore un Petit Biloba de 4 mois, accroché au sein. N’allons pas trop vite non plus. Il serait dommage de gâcher ce moment unique avec un si petit enfant.

Je vois tout cela comme des bulles d’air à venir.
Ce n’était donc pas spécialement mon boulot chez Industrie & Co qui me faisait languir d’ailleurs et d’aventures … C’est comme ça, le système d’exploitation d’origine de Capsicum. ;)

Quoiqu’il en soit, ces idées sont très ponctuelles or j’ai vitalement besoin d’un projet consistant, à plus long terme, dans lequel investir toute mon énergie. Et j’ai beau chercher, je perds de ma fantaisie en matière d’avenir. Les deux/trois reconversions envisagées me semblent aléatoires et la perspective d’un retour dans l’industrie me semble source de grand stress (pourtant pas insurmontable et suffisamment lucratif pour faire d’autres choses en parallèle).

Allez Mummy, accroche toi !
Y a plein de trucs passionnants encore à faire.

Boulenger au 20h de France 2 …

Ange et Capsicum ne sont pas les seuls à aimer les images de Stéphane Boulenger ! La preuve …

Ça, c’est du journal télévisé !

A lire aussi : Rendez-vous des parapentistes … au sommet du Mont-Blanc !

Rendez-vous des parapentistes … au sommet du Mont-Blanc !

Stéphane Boulenger nous fait partager son ascension 2012 … du Mont-Blanc, en parapente !

Formidable qualité d’image pour cette vidéo façon tutoriel, qui enseigne comment atteindre le toit de l’Europe. ;)

Un petit sourire pour l’effet final ‘Quête du Graal’ à 4800 m et de bien belles rencontres au sommet.

Boudiou, vivement que je revole.

Gil et Maria … à San Diego !

Nos parapentistes sont de retour sur la toile avec un nouveau projet !

“Donc priorité au budget “projet de vie” devant celui des besoins matériels. Cette règle de vie nous permet de ne pas être figé sur place dans une trop grande zone de confort qui pourrait dominer des rêves qui nécessitent justement de sortir de sa zone de confort. On croit fermement que s’entourer d’un appartement ou maison trop épatant handicape les démarches d’essayer d’autres étapes de vie plus vivantes, plus passionnantes à vivre que la satisfaction de contempler ou montrer les meubles qu’on possède… houaa quelle philosophie!

(…)  Et c’est pas toujours facile à appliquer. Surtout lorsqu’on est de retour en France et que tout le monde autour de nous s’émerveille devant tout leur nouveaux achats, nouveaux meubles, nouveaux Iphone ect…

Mais on continuer de croire que cet état d’esprit est le bon. Il nous a fait entreprendre de vrais beaux projets qui construisent une vie bien remplie au détriment d’un appart’ peu remplie”

San Diego, California, Tour du Monde de Gil et Maria, 03-11-2011

Enfin des gens qui pensent comme moi. Hum, hum, $1200/mois … c’est quand même une sacrée somme !

Société de Consommation

Rock my life !

La première minute trente me parait très accélérée mais …

… plutôt sympa ce 2011 Trailer !

La quintessence du vol

A bien y réfléchir le parapente est le sport aérien le plus abordable.
Rien de plus simple que de porter son sac jusqu’au déco, de prendre le vent, d’étaler sa voile et de décoller pour un délire-solo.

Et même si certains jours, la météo n’offre potentiellement qu’un ‘plouf’, s’arracher de soi-même pour aller chercher une miette de thermique en vaut bien la peine.

Dans la toile – Aiguebelette (Septembre 2011)

Là où l’adrénaline monte ces jours ‘light’, c’est quand la finesse pourrait ne pas suffire pour rentrer au terrain …

Cogiter suffisamment vite pour éviter de se poser sur l’autoroute !

5120 m au dessus du mont blanc

Une terrible opportunité !

par Stéphane Boulenger

Les aventures de Mathieu Rouanet

… au Pérou, disponible en DVD !

Ça m’a l’air très fun ;)

Le premier de la saison …

Le souffle est fort mais par cycle, il s’apaise : c’est la brise de pente, qui me cueille et me fait monter au firmament aussi vite qu’un bouchon de champagne qui s’échappe de son carcan.

La haut, la Geo II longe le relief mais la masse d’air reste douce. Traçant ma route en pleins et déliés, je jauge cette voile, fine mais diablement stable. Il faudra pousser loin la commande pour sentir l’accélération d’un 360°, encore piano.

Lac d’aiguebelette (France)

C’est à peine si je reconnais quelques ‘doubles de couple‘ se tirant la bourre sur le lac, incroyables fourmis sachant nager. La peinture est contrastée, ombres et lumières entre forêt de jade et eau turquoise.
Je regrette de ne pas avoir l’objectif pour fixer la trouvaille d’Ange, trop concentrée que je fus sur la préparation du vol au déco.

Si deux noirs cumulus ne s’avançaient pas plus, je resterais encore longtemps en suspension, à profiter de cette quiétude aérienne irremplaçable.

Et puis, jouer au dessus du plan d’eau certes, mais ne pas oublier de se présenter à l’attéro avant de frôler la cime des arbres qui l’entourent … serait mieux.

Pour une reprise, le vol est prudent. Je tirerai sur la corde quand je connaitrai mieux le spot.

Ce fût dans l’espoir de parenthèses de ce genre,
que nous désirions déménager

1 an de voyage…

Le post de Gil et Maria est long mais chargé d’expériences et de passion.

“On se pose dans un champ de culture, près d’une route en pleine campagne, heureux, fier, confiant, avec ce sentiment de liberté boosté par l’adrénaline. Un cocktail explosif qui anime l’envie de vivre.”

Gil

Frigorifix n’a rien à déclarer …

Du lourd certes … mais du coup pas très fluide.

Thermique fait artiste …

Jolie visualisation pour ceux qui ne sentent pas …

Bat’s Base Jumping 2010

Et Hop Hop, 2 ptits sauts. from baptiste rousset on Vimeo.

Mais qui est Baptiste Rousset ?

acrobat from baptiste rousset on Vimeo.

Quelle est la part d’hérédité et d’environnement ?

Allez une petite rétro de 2009 pour les jeux de dunes …

Bat rousset 2009 from baptiste rousset on Vimeo.

Escapade au Sire

Pour se consoler d’être clouée au sol …

via Ricou

Photographe Didier Givois

Photographe Didier Givois

Photographe Didier Givois

*******************

Par’Andinisme sur la brèche

La République des Pyrénées (un journal … :) ) abordait hier la prochaine aventure de Lili et Mat. Ils devraient voler vers le nouveau monde mardi prochain.

Aurélie Casteras et Mathieu Barrère – Photo jean-luc turon

Pourvu que dans l’action, ils n’oublient pas de partager.

A suivre.

A lire aussi : Par’Andinisme …

************

Les Andes en parapente, www.larepubliquedespyrenees.fr, 18-11-2010