Belle prise …

Entre la panne du 7 Février et l’arrivée d’une nouvelle machine, le 27 Mars, 48 jours parsemés de visite de dépanneur, de lettres recommandées, de fermeté au téléphone, d’emails …
Comme quoi, j’étais vraiment en dessous de la vérité !

machine

Moralité : La société est une jungle.
Il faut être un emmerdeur forcené pour obtenir gain de cause.  Et dire que ceux-là ne représentent qu’au maximum 20% des mécontents. Les autres, par méconnaissance, par timidité, ou par lassitude,  se font arnaquer parfaitement dans leur bon droit (par définition). Ça s’appelle jouer la statistique.

La cerise sur le trophée, une nouvelle garantie de 2 ans …

A lire aussi : L’affaire Brandt !

Société de Consommation

La ménagère de – de 50 ans … a les boules !

Ma récidiviste Brandt est encore en panne. Ce n’est que la 3ème fois en moins d’une année, pour juste 3 semaines d’immobilisation, après tout !

Mais pour obtenir un remplacement, il faut :

* la visite du réparateur – 4 jours de délais
* un rapport confirmant la panne – 1 jour de délais
* le traitement commercial – 7 jours de délais
* un transporteur pour livrer une nouvelle machine – 4 jours de délais

L’acquisition d’un appareil ménager par internet, ça n’a pas de prix …
C’est juste un gaspillage de temps !

L’affaire Brandt !

Société de Consommation

Notre poltergeist n’hiberne pas !

L’Esprit Frappeur devrait plutôt s’en tenir à organiser un désordre  prodigieux, dont il a le secret, plutôt que de s’attaquer à notre multi-récidiviste Brandt et au volet récalcitrant du séjour …

Pourvu qu’il ne s’intéresse pas à l’ordinateur … je n’y “survivrai” pas !

L’affaire Brandt !

Au fait, le lave-linge …

… est un Brandt !

L’affaire Brandt !

Nonchalance …

En espérant que ce sera le dernier post de mécontentement de la journée …

Lundi, j’appelle pour mon lave-linge en panne en expliquant clairement les symptômes. Rendez-vous pour le Vendredi suivant. Jeudi soir le réparateur me contacte pour changer l’heure de RdV entre 8h30 et 9h. Il en profite pour me demander des détails sur les symptômes. Vendredi, il arrive à 9h05 (je suis déjà en retard d’1h au boulot…), fait fonctionner la machine 5 min, me redemande de décrire le phénomène.

Puis il déclare : – C’est évident, c’est la carte de puissance et non celle de commande que j’ai apporté. Il faudra que je revienne !

Il passe 20 min à essayer de joindre son service pour commander la bonne pièce et prendre un nouveau rendez-vous pour … le Vendredi suivant !!

Résultat :

1. La veille, le dépanneur aurait pu facilement diagnostiquer la panne par téléphone (puisqu’il n’a fait que réécouter ma description du problème), se rendre compte qu’il n’avait pas la bonne pièce et reporter le rendez-vous jusqu’à ce qu’il l’obtienne.
2. Le temps de mener Petit Ginkgo chez Nanou, j’ai 1h40 de retard au boulot. Pas question de quitter tôt ce soir …
3. La machine sera immobilisée une semaine de plus : 15 jours en tout, ce n’est rien, surtout quand on a un petit à la maison.
4. Vendredi prochain, il faudra que je m’absente, à nouveau, du taf …

Ma patience est rudement mise à l’épreuve pour une machine neuve qui en 5 mois a déjà présenté 2 pannes …

L’affaire Brandt !