A tribute to discomfort : Cory Richards

Le plus beau moyen d’expression de Cory Richards, aventurier-photographe …

… au delà de la maitrise technique et du post-traitement qu’il pousse dans ses retranchements, la force de ses images prend sa source au fond de ses tripes.

‘Vivre ses clichés’, mes prochains travaux pratiques.
Merci D. pour la découverte.

Site de Cory Richards

SyvainTesson et les films d’aventure

Le Festival International du film d’Aventure et de Découverte a eu lieu du 14 au 17 Avril 2014 à Val d’Isère. Sylvain Tesson en était le présentateur.

Pierre Bigorgne interroge Sylvain Tesson à cette occasion.


En effet, les gens écorchés sont souvent forts intéressants.

Sylvain Tesson

Se sentir propriétaire de sa vie …

Voilà ce que Capsicum s’évertue à mettre
en pratique contre vent et marée.

Une certaine énergie se dégage une fois encore de cet entretien de Patrice Franceschi dans l’émission C’est à Vous du 20-12-2013 !

le replay est par ICI (entre 24min et 33min40).

Certes il vient faire la promotion du coffret collector “40 ans d’esprit d’aventure” de quatre de ses livres ‘de jeunesse’ : Quatre du Congo (anciennement Au Congo jusqu’au cou), Terre farouche, Raid Papou et Qui a bu l’eau du Nil) qui sort à l’occasion des fêtes.

Incroyablement, chaque écrit ou interview, offre une nouvelle occasion à Capsicum de puiser le supplément d’âme aidant à renouveler sa profession de foi vers un esprit d’aventure, vers une liberté de pensée et d’action à l’autre bout du monde comme au coin de la rue.

Il y a dans le discours de cet écrivain-aventurier, la part d’absolue et de passion que Capsicum ne retrouve nul part ailleurs mais qui la nourrit infiniment.

Allez comprendre.

Ecrans de l’Aventure 2013

Patrice Franceschi & Co ouvrent le festival du film d’aventure avec ‘Raïba et ses frères’, chronique des Sakuddei, tribu primitive de l’île de Sibérut, Archipel des Mentawai en Indonésie que l’aventurier avait rencontré pour la première fois, lors d’une expédition à bord de la jonque La Boudeuse, il y a 15 ans.

Rendez-vous du 10 au 13 octobre 2013 aux cinéma Olympia et Darcy à Dijon.


Par ici le programme.

Patrice Franceschi – n°44

S’il n’y a pas de risque, il n’y a pas d’aventure. Il y a voyage, déplacement, tout ce que l’on voudra mais certainement pas aventure. Quelque soit le type d’aventure choisi, la notion de risque est inhérente à cette terminologie, qu’il s’agisse d’aventures physiques ou, pourquoi pas intellectuelles.

La clé de compréhension de ce concept, c’est celle de l’engagement de soi à la poursuite de ses idées, de ses désirs, de ses rêves.

Patrice Franceschi

Patrice Franceschi – n°41

Je me suis toujours dit que si nulle occasion d’épreuve ne nous est donnée pour nous mesurer avec nous-mêmes et devenir meilleur, il faut créer ces occasions ; faute de quoi l’on entre dans le grand sommeil des vocations perdues.

Patrice Franceschi,
Avant la dernière ligne droite, Editions Arthaud, p427

… je pense à l’homme au sac de pierres

Patrice Franceschi – n°38

C’est une constante dans l’aventure que de maudire les épreuves dans lesquelles on s’est volontairement jetés alors que l’on aurait pu rester paisiblement chez soi. On se dit alors : mais qu’est-ce que je fais ici ? Et quand tout est achevé, on conclut par : ça valait vraiment la peine de vivre un expérience pareille ! Alors, on recommence.

Patrice Franceschi,
Avant la dernière ligne droite, Editions Arthaud, p231

Avant la dernière ligne droite – Mes questions sans réponse.

En ce qui concerne les interviews, Patrice Franceschi approfondit vraiment les idées qu’il défend dans cette émission de Radio Courtoisie diffusée le 2 juillet dernier de 12h à 13h30 : Le libre journal de Roger Saboureau dont le thème est “La vie en jeu” animé par Patrice Boissy (ancien président de la Guilde Européenne du Raid !) et en compagnie de Jean-Claude Guilbert, l’un des compères de Franceschi (De l’esprit d’aventure.)

La page facebook du dernier livre Avant la dernière ligne droite de Patrice Franceschi continue à partager des images des aventures vécues par l’écrivain-aventurier :

- 25 juin 2012, Le “feuilleton du livre – Episode 6″ : le 1er tour du monde en ULM effectué par Patrice Franceschi entre 1984 et 1987. Un exploit aéronautique qui était aussi un tour des peuples du monde avec toutes les leçons de vie que cela induisait et que l’on retrouve dans les chapitres 38 et 39.
- 26 juin 2012, Le “feuilleton du livre – Episode 7″ : suite du 1er tour du monde en ULM. Chapitres 38 et 39.
- 27 juin 2012, Le “feuilleton du livre – Episode 8″ : l’engagement humanitaire contenu dans Avant la dernière ligne droite. Chapitres 24, 27, 28 et 29.
- 28 juin 2012, Le “feuilleton du livre – Episode 9″ : la cause des Kurdes en 1991 au moment de la guerre du golfe. Chapitres 25.
- 1 juillet 2012, Le “feuilleton du livre – Episode 10″ : Tchad à l’époque de la guerre contre la Lybie en 1981.
- 2 juillet 2012, Le “feuilleton du livre – Episode 11″ : l’expédition Thylacine de 1990 à la recherche du Tigre de Tasmanie, évoquée dans le chapitre 40.
- 3 juillet 2012, Le “feuilleton du livre – Episode 12″ : la grande aventure de la Nouvelle-Guinée et des Papous, racontée dans les chapitres 40 et 45.
- 4 juillet 2012, Le “feuilleton du livre – Episode 13″ : suite de la grande aventure de la Nouvelle-Guinée et des Papous relatée dans les chapitres 40 et 45.
- 8 juillet 2012, Le “feuilleton du livre – Episode 14″ : souvenir de la jonque “La Boudeuse” et de ses expéditions en Asie, racontées dans les chapitres 46 à 48.

Il y a aussi cette rencontre avec DMTV 21 ( ;) ), lors d’un forum Rencontre/Dédicace à la Fnac de Dijon :

Remarquez aussi cet article de Thierry Deransart dans le Figaro Magazine de samedi dernier (7 juillet 2012) à propos du livre Avant la dernière ligne droite.

Patrice Franceschi réaffirme que choisir la liberté a un prix qu’il faut savoir payer, mais protégeant sa vie privée (on le comprend), jamais ces questions qui intéressent Capsicum ne sont posées :

Comment vit-on l’aventure quand on a deux enfants qui grandissent en France ? Comment la famille s’accommode-t-elle de l’absence, de l’inquiétude durant toutes ces années ? Comment grandit-on avec un père vivant sa passion mais quotidiennement distant ? Admiration ou amertume ? Fierté, regret ou respect ? Quelle transmission, quelles valeurs restent ? Est-on prophète en son pays ?

A-t-on une confiance aveugle en l’avenir de ses enfants quand on prend des risques physiques et financiers colossaux ? Quelle place a dans l’aventure, cette partie plus ‘traditionnelle et apaisante’ restée en France, très peu abordée en public ?

Avant la dernière ligne droite – A des heures de grande écoute.

Tout d’abord, je tiens à vous re-signaler la page facebook : “Avant La Dernière Ligne Droite”, le nouveau livre de Patrice Franceschi qui vous prévient de l’actualité de Patrice Franceschi, en temps et en heure.

Depuis la fin des vidéos-interview de Patrice Franceschi à propos des aventures relatées dans le livre Avant la dernière ligne droite, la pré-citée page Facebook partage avec les internautes des photos de l’aventurier illustrants des passages de l’ouvrage, sous le nom ‘Feuilleton du Livre’ sous forme d’épisodes :

- 18 juin 2012, Le “feuilleton du livre” – Episode 1 : L’expédition “initiatique” de 1975, vécue dans le nord-Congo au pays des Pygmées. Chapitres 2 à 6.
- 19 juin 2012, Le “feuilleton du livre” – Episode 2 : L’aventure principale de l’année 1976. A 21 ans, c’est pour Patrice Franceschi l’expédition Yacumo chez les Indiens Macuje d’Amazonie colombienne.
- 20 juin 2012, Le “feuilleton du livre” – Episode 3 : Les années 1978/1979 dominées par les longues méharées au Sahara oriental. Chapitres 16 et pages 252.
- 21 juin 2012, Le “feuilleton du livre” – Episode 4 : Les débuts de la guerre d’Afghanistan en 1979/1980, au moment de l’invasion soviétique. Chapitres 31 et 32.
- 22 juin 2012, Le “feuilleton du livre” – Episode 5: L’aide que les Français ont apporté aux résistants afghans dès la première année de la guerre contre les soviétiques en 1980. Chapitres 21 et 22.

A suivre …

Beaucoup des photos (pas toutes) présentées dans le “Feuilleton du livre” sont compilées dans un ouvrage photo-biographique datant de 1991 et intitulé : Chasseur d’horizons, chez Filipacchi. A lire en parallèle d’Avant la dernière ligne droite.

Quand aux passages radio et télé, remarquez que les horaires deviennent de plus en plus abordables :
- Parmi les hommes et Fleur Australe 3/3, interviewé dans l’émission Explô du 19 juin 2012à 20h35, par Laurent Bignolas.

- RTL Soir du 19 juin 2012 entre 18h et 20h présenté par Daniel Ferin

- Patrice Franceschi (écrivain, marin, aviateur), Voyage en moi Majeur du 21 juin 2012 à 21h, présenté par Alex Taylor sur France Musique. A ré-écouter ici jusqu’au 17 juillet 2012.

La presse web s’y interesse toujours :
- De l’esprit d’aventure… en trois volets (cliquez sur suite), economiematin.fr, 23-06-2012

- Patrice Franceschi, le dernier aventurier, critique littéraire de Bruno Corty en video, www.lefigaro.fr, 14-06-2012
- Patrice Franceschi «Comment être libre dans 
ce monde obsédé par l’argent ?», www.humanite.fr, 25-05-2012

- Lettre mensuelle 09 – De l’esprit d’aventure – Invité : Patrice Franceschi, AETOS publication du CESA, juin 2012.

Et la presse traditionnelle n’est pas en reste :
- Le Point du 14/06/2012 : Comment devient-on aventurier, critique du livre par Julie Malaure
- Le Figaro du 14/06/2012 : Le dernier bourlingueur

Le livre commence donc à toucher les journalistes …

… Espérons qu’il trouve son public !

*******************

Retrouvez Patrice Franceschi sur France Info, de 12h45 à 13h, ce mardi 26 juin 2012 : A écouter en cliquant ICI !

Je n’ai pas eu le temps, ces dernières semaines, d’éplucher les nombreux passages télé, articles de presse et séance de dédicaces. Donc j’espère que vous aviez eu vent de cette séance de dédicace du 21 juin dernier, à la librairie La Lucarne, 3 rue des Volontaires, dans le 15e.

Avant la dernière ligne droite – Quand les radios s’y mettent !

* Christophe Bourseiller recevait l’écrivain voyageur Patrice Franceschi, une vingtaine de minute dans Musique matin, ce jeudi 17 mai 2012 sur France Musique.


Patrice Franceschi – Musique Matin – 17-05-12 par francemusique

* De son coté Laurence Garcia passe près de 2h avec l’écrivain-aventurier Patrice Franceschi et l’écrivain-voyageuse Blanche de Richemond, ce samedi 18 mai 2012 dans ‘Entre Chien et Loup’ consacré à l’Aventure sur France Inter.

* France Info lui consacre aussi une émission dans le cadre du thème Les Aventuriers de Régis Picart, ce samedi 19 Mai 2012.

* Sur Radio Corse Frequenza Mora, Patrice passe 10 min en tant que L’invité du Matin, ce 16 Mai 2012.

* Yves Calvi est suposé avoir invité l’écrivain ce vendredi 18 mai sur RTL, dans sa chronique ‘Le choix de Yves Calvi’, mais Capsicum n’a pas trouvé l’enregistrement.

Et puis, il n’y a pas que les radios :

* L’édition de Corse Matin du 17 mai 2012 publie un entretien avec l’auteur intitulé Patrice Franceschi : « Il faut avoir le courage de sauter hors des rails ».

* Pour finir, une interview télévisée de Patrice Franceschi, lundi 14 mai 2012 dans journal 12/13 de France 3 Provence-Alpes. A regarder en cliquant ici !

Intéressant d’observer quel type d’émission s’intéresse au livre
Avant la dernière ligne droite .

Si vous voulez croiser Patrice Franceschi, en chair et en os, rendez-vous à la ‘rencontre/signature’ de son dernier livre, Avant la dernière ligne droite (Editions Arthaud), organisée mercredi 6 juin 2012 à 18h30 (184 boulevard Saint-­Germain, à Paris), animée par Olivier Archambeau et en compagnie de Patrick Poivre d’Arvor, Bernard de la Villardière et Jean-Claude Guillebaud.

En attendant, vous pourrez entendre Patrice Franceschi, ce mardi 22 mai 2012 de 3h à 4h du matin sur France Inter, dans l’émission de Serge Levaillant : Sous les étoiles exactement. Intervention à 87 min 25 secondes :

Le nombril de l’aventurière

Au delà du fait que Koh-Lanta donne une vision absurde et déformée de l’esprit d’aventure, ce qui énerve un peu plus Capsicum, c’est que les filles doivent probablement signer un contrat qui leur oblige le port du bikini.

Que leur corps soit fantastique ou un peu gras, qu’elles se pavanent sur la plage ou réalisent des jeux sportifs, le deux pièces est de rigueur. Il faut bien que le téléspectateur se délecte d’un peu plus de chair.

Et pour les mecs de l’aventure ?

A lire aussi : Qui parle de parité ?

Paulo Coelho

Si vous pensez que l’aventure est dangereuse, je vous propose d’essayer la routine… Elle est mortelle.

Paulo Coelho

Histoire ordinaire … entre Nord et Sud.

Cela commence au printemps par un voyage avec son mari dans de magnifiques îles arides de l’Atlantique. La cinquantaine n’a en rien entamé sa capacité d’émerveillement, d’une intelligence affutée, la belle a mené jusque là sa vie trépidente, avec lucidité et entreprise. Elle danse, elle s’amuse dans cette ambiance rythmées par les percussions.

Le séjour n’aura pas été long dans cette île montagneuse de toute beauté. Tout au plus 3 jours, le temps d’une belle randonnée, d’une danse et d’une innocente discussion avec un gars du coin, autour d’un punch. La belle s’envole vers une autre île, avec son mari.

En dur – L’île (Juillet 2011)

Un soir oppressée par un endroit touristiquement détestable, le téléphone à la main, elle compose le numéro de l’homme sans trop chercher pourquoi. La voix masculine est ensoleillée, voire enjouée. Dès lors ils s’appelleront tous les jours pendant 2 mois 1/2 avides de créer plus qu’un lien.

De l’affection entre elle et son mari, il y en a, mais les épreuves passées ont peut-être réduit leur relation à cela. Son époux n’est-il pas plutôt devenu son meilleur ami ? Les enfants approchant la trentaine, il est temps qu’elle vive pour elle. Revenir sur l’île pour vivre sa nouvelle complicité l’obsède donc. Elle n’aura de cesse que de s’imprégner de cette culture afro-portugaise.

L’été approchant, elle met dans ses valises le nécessaire pour 5 semaines de mer et de montagne ; des affaires qu’elle offrira ensuite en partant, ainsi que quelques cadeaux bien réfléchis.

L’exaltation de l’inconnu l’emporte, avec fébrilité
mais sans trop l’ébruiter, elle part le rejoindre.

Dans ce village de pêcheurs, il lui fait découvrir une vie simple et avenante, entourée d’enfants et d’une famille parfois en demi-teinte. Elle ne s’était pas trompée, l’union est plutôt réussie. Même si l’homme est par moment péremptoire et ténébreux, sa convivialité et sa passion sont sans commune mesure. Elle ne saurait rien lui refuser.

Grâce à lui, l’amoureuse se frotte à la rude vie des … Read more »

Patrice Franceschi – n°37

A l’occasion des Ecrans de l’Aventure, La Gazette de Côte d’Or rencontre Patrice Franceschi pour l’interroger sur l’esprit d’aventure d’antan et sur l’avenir d’une société qui limite de plus en plus les libertés individuelles.

“L’aventure, ça peut être le voyage, l’action humanitaire… mais si l’on veut se confronter au terrain, il faut admettre que ce sont des expériences dangereuses. On croise souvent des personnes qui souhaitent quitter les contraintes de la société moderne, mais l’aventure, c’est entrer dans un autre monde de contraintes.”

Patrice Franceschi,
Patrick Franceschi : « J’ai vécu tous les rêves que je voulais vivre »,
La Gazette de Côte-d’Or, 02-11-2011

On passera juste sur la coquille d’orthographe du prénom de l’aventurier-écrivain …

Photographe ?

A noter les rediffusions des films Au vent de la Guyane et L’or de Ouanary sur la chaine Voyage ainsi que les premières diffusions du film de 90 min Oyapock : “récit complet des aventures de l’équipage de La Boudeuse chez les chercheurs d’or clandestins de la Guyane française venus du Brésil”.

Diffusion des trois films de La Boudeuse en
Amazonie Française sur la chaîne Voyage
,Terre-Océan, 02-11-2011

Chemins des Etoiles

Ce site communautaire a pour but de “faire partager le cheminement de voyageurs, d’écrivains, d’artistes, de photographes, de reporters, de scientifiques…, autant de personnalités liées par un même goût pour l’itinérance.”


Et devinez qui est le président des Amis de Chemins d’étoiles : Sylvain Tesson …

“La société des Amis de Chemins d’étoiles ressemble à une tablée d’auberge qu’on découvrirait en poussant la porte, après une longue journée de marche en solitaire.

Il y a beaucoup de monde, l’atmosphère est animée. Au premier coup d’oeil, rien ne semble unir les convives. Chacun parle gaiement, il règne un joyeux chahut.

On s’approche, on s’attable, on écoute et l’on découvre que le brouhaha n’est qu’apparent. Dans le désordre de la conversation surnage un thème commun : le chemin.

Le chemin déjà accompli, celui qui reste à faire, celui qui mène au loin, celui qui mène en soi, celui que les Anciens ont tracé, celui qui est déjà effacé, celui qui vous épuise, celui qui vous grandit.

Les Amis de Chemins d’étoiles travaillent chacun dans leur coin. Ils écrivent, publient, filment, réfléchissent, photographient, peignent, voyagent, dansent, escaladent les montagnes ou sautent les ruisseaux sans toujours se connaître.

Mais aujourd’hui, les coureurs d’horizon ont enfin table ouverte à l’auberge de l’amitié.

Ils peuvent s’y arrêter, s’y reposer un peu, s’y rencontrer, tout raconter.

Les Amis de Chemins d’étoiles forment une société secrète. Non pas qu’ils aient le goût de la clandestinité, qu’ils prennent des airs de conspirateurs ou se cooptent entre eux. Mais parce qu’ils sont à l’écoute des signes cachés du monde et tendent l’oreille lorsqu’ils allongent le pas, au cas où le chemin n’aurait pas révélé tous ses mystères.”

Sylvain Tesson

Capsicum ne résiste pas à cette invitation à l’itinérance …

Les Ecrans de l’Aventure 2011

L’affiche vous dit tout … sauf que c’est à Dijon et que ’6 mois de cabane au Baïkal’ de Sylvain Tesson y sera projeté !

Patrice Franceschi – n°36

Sans rêve éveillé, l’esprit d’aventure est impuissant à produire quelque chose. Le rêve est ce qui fait s’évanouir les limites et transfigure l’obstacle en défi.

Patrice FranceschiDe l’Esprit d’aventure (Editions de L’Aube, p 50)

Faire l’expérience du silence …

Sylvain Tesson est parti vivre seul dans une cabane, en pleine taïga sibérienne sur les bords du lac Baïkal, pendant six mois.

“Expérience aux antipodes de celle des voyages dans ‘l’espace’.”

Septembre 2010

“Je suis simplement quelqu’un qui a une conscience aiguë de la fuite du temps …”

Sylvain Tesson

“Revenir à quelque chose d’essentiel qui s’appelle la méditation. Ça n’est pas utile, ça n’est pas chiffrable, ça n’est pas rentable, mais ça apporte de revenir et de s’accorder à sa profonde vérité.”

Sylvain Tesson

Pourquoi 6 mois … ?

Depuis longtemps Capsicum repousse la lecture des ouvrages de Sylvain Tesson de peur de … de trouver peut-être … mais il va falloir s’y résoudre car même si l’insatisfaction chronique en fait un ténébreux, il joue définitivement des accords très parlants.

En commençant peut-être par Petit traité sur l’immensité du monde puis Eloge de l’énergie vagabonde et aussi pour avoir marché dans les steppes, impossible de passer à coté de L’Axe du loup.

 

*****************

J’ai vécu six mois en ermite au bord du lac Baïkal, www.lefigaro.fr, 01-10-2010

“Faire l’expérience du silence”, www.europe1.fr, 24-09-2010

Sylvain Tesson : “on ne devient pas voyageur”., www.linternaute.com, Juin 2007

Voir aussi Tout envoyer balader … ;)

19e Ecrans de l’Aventure

La Ville de Dijon et la Guilde Européenne du Raid ont souhaité ouvrir davantage la manifestation au grand public en ajoutant les salles du cinéma Darcy à celles du multiplexe Olympia, à deux pas de la gare SNCF.

Ainsi le Festival International du Film d’Aventure 2010 se déroulera à Dijon du 25 au 28 Novembre 2010.

L’‘homme oiseau’, Yves Rossy, pilote suisse et premier homme de l’aviation à avoir volé sous une aile à réaction en 2006, sera le président du jury.

************

L’aventure sur grand écran, www.bienpublic.com, 04-11-2010

Loïck Peyron

On ne jure plus que par 100% sécurité. Un état d’esprit néfaste, parce qu’il dédouane de toute responsabilité.

Management n°178 (Sept 2010)Loïck Peyron

La Dernière Manche

Quel contexte plus propice à la lecture de La Dernière Manche qu’un voilier à la gite faisant route au large de Solenzara.

Le lecteur se fait emporté par la lancha à la rencontre de 3 hommes imparfaits … comme tant d’autres.

Alors que tout les oppose, ces gars là dépeignent la naissance d’une amitié sans borne, de celles qui sont “à la vie, à la mort” parce qu’elles grandissent dans les coups durs et courent vers la même cause.

Ce conte philosophique, sous les traits d’un roman d’aventure, réédité 11 ans après sa parution sous le titre Tout l’or du fleuve, aborde le repentir par le dépassement de soi et l’action désintéressée au delà de toute individualité.

Sur fond d’Amazonie, dont Patrice Franceschi connaît si bien la moiteur et l’inextricable végétation, les hommes se confrontent à l’adversité et finissent par se découvrir à eux-mêmes.

Mais ce qui résonne tout au long des pages est immanquablement … un voyage vers l’inconnu, l’éloge d’une Liberté choisie, l’affranchissement de la folie des hommes, la prise en main de sa destinée, symboliquement représentée par l’écoulement d’un fleuve hostile et imprévisible.

Ce qui rend cette parabole touchante est probablement la réalité des hommes et des balles, au beau milieu d’une intrigue étonnante et sans répit.

Pas de manichéisme quand l’auteur met dans la bouche de ses personnages les plus antipathiques quelques vérités frappantes.

Le genre de bouquin qui amorce une réflexion de fond.

*****************

Antoine de Saint-Exupéry n°16

Une fois pris dans l’événement, les hommes ne s’en effraient plus. Seul l’inconnu épouvante les hommes.

Terre des hommes.

L’Oiseau Blanc 2010 – Résultats préalables

Dans un mois, du 26 Mai au 15 Juin 2010 débutera la prochaine campagne de recherche de L’Oiseau Blanc (l’avion disparu de Nungesser et Coli) et du Ravenel (Chalutier de Saint Pierre ayant sombré en janvier 1962 avec 15 marins à bord).

Bernard Decré décrit avec précision toutes les démarches préalables et rencontres réalisées à ce sujet lors de sa dernière visite canadienne dans Bilan des recherches du 13 au 27 avril.

Cette quête mettant en œuvre de lourds moyens techniques … les mécènes sont les bienvenues !

Capsicum leur souhaite des recherches fructueuses.

Précédemment : L’Oiseau Blanc 2010 – Plan de Mission

Generali Arctic Observer – Les dernières heures.

“L’aventurier est passé hier soir non loin du pôle nord, sur une route orientée à l’est. Il se trouve actuellement au milieu d’une tempête de neige, contraint de voler à très basse hauteur.


Position 09-04-2010 à 7h15 GMT ????

Depuis mardi, les conditions météo sont difficiles pour Jean-Louis Etienne, en train de traverser l’Arctique depuis le Spitzberg à bord d’une rozière. La couverture nuageuse est compacte et les vents en altitude ne sont pas orientés dans la bonne direction. Pour cette première traversée de l’Arctique, l’aéronaute est du coup contraint de voler à basse hauteur et est même descendu à 150 mètres de la glace, au milieu de la neige. Même avec des vents atteignant 70 km/h, la tempête n’est pas si gênante pour le vol lui-même puisque le ballon se déplace avec la masse d’air. Les flocons tombent verticalement autour de lui.

En revanche, la faible hauteur impose un pilotage permanent car un ballon peut rapidement perdre une centaine de mètres d’altitude. Quand on vole à 150 mètres du sol, ce n’est pas une situation d’avenir… Jean-Louis Etienne étant seul à bord, il doit rester éveillé et est actuellement très occupé.”

(…)

Jean-Louis Etienne, dans la tempête, rase le pôle et vise la Sibérie,
Jean-Luc Goudet, Futura-Sciences, 08-04-2010

Précédemment : Jean-Louis Etienne enfin au dessus des glaces !

Jean-Louis Etienne enfin au dessus des glaces !

Jean-Louis Etienne  n’en est pas à son premier survol du Pôle Nord en “ballon” …
Capsicum parlait déjà de Total Pole Airship

… sur le faire-part de naissance de Petit Ginkgo !!

Total Pole Airship – Une expédition, en dirigeable, qui avait pour objectif de mesurer l’épaisseur de la banquise de l’Océan Arctique  … en  Avril 2007

Malgré les dégâts occasionnés au ballon, en janvier dernier, Generali Arctic Observer a décollé du Spitzberg, ce matin comme le relaient toutes les télévisions !

Mesurer le CO2 atmosphérique (pour le Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement – CEA-CNRS) et le champ magnétique terrestre (pour l’Institut de Physique du Globe de Paris-LETI-CEA), là où on va rarement …

… les acariâtres diront qu’il surfe sur la vague de l’alarmisme.

J’estime que s’il n’y avait pas des mecs de sa trempe, on ne saurait rien du monde.

A suivre avec attention, le Journal de Bord de Jean-Louis Etienne

*****************

Generali Arctic Observer, Jean-Louis Etienne

6h10 ce matin : c’est parti ! Encouragé par Zinedine Zidane, Jean-Louis Étienne s’est envolé ce matin…, generation-responsable.com, 05-04-2010

Découvrir l’expédition, generation-responsable.com