Lilith, une femme avant Eve ?

Un mythe qui date de près de 4 milles ans et pourtant la bible canonique l’élude avec soin …

lilith_john_collier_painting Lilith (1892), par John Collier

Elle aurait été créé en même temps qu’Adam, à partir d’argile.
Lilith est toujours décrite ou perçue comme une maîtresse femme qui a un fort ascendant sur Adam et un appétit sexuel insatiable. Lilith revendique clairement son statut de « paire » et lasse de subir les reproches, les scènes et les exigences de son compagnon, se révolte ouvertement.
Adam, sous le coup de la colère et voulant faire preuve d’autorité, la chasse du paradis terrestre. Les 3 anges de la Médecine (Snvi, Snsvi et Smnglof) sont envoyés pour essayer de la raisonner.
Mais elle refuse d’obtempérer aux demandes du Divin, ce qui est l’un de ses traits de caractère.
Finalement, chassée par l’homme du Paradis, Lilith, éperdue, fuit droit devant elle, jusqu’aux abords de la mer Rouge. Là, elle cherche des humains mais ne trouve que des animaux et des démons.
Chassée de l’Humanité elle se jette dans la “diablerie” et commence (ou continue) à entretenir des relations avec le grand démon mais aussi avec nombre de démons et démones succubes.

Selon la tradition juive, Lilith, punie par la stérilité, pousse Satan, déguisé en serpent, à pervertir Ève en la possédant charnellement. De cette union, naît le premier être humain ombiliqué (doté d’un nombril contrairement à ses divers parents) : Caïn qui commet le premier meurtre sur Terre, en tuant Abel, son propre frère. Ainsi, Lilith, est quadruplement vengée : à travers l’homme trahi (Adam), à travers la mère bafouée et trompée, à travers l’enfant perverti devenu assassin (Caïn) et quatrièmement par l’enfant tué. Bien au-delà de la vengeance, Lilith peut jouir du mal pour le mal en tant que pratiquante du satanisme.

Moralement comme psychiquement, Lilith fonctionne alternativement comme image du démon sexuel et comme femme fatale, stérile, là où Ève est davantage vue comme la femme docile à l’homme, aussi idéale que génitrice.

Les représentations de ce personnage sont pétries de contradictions : elle serait à la fois aérienne et chtonienne, voire aquatique et dévoratrice. Cependant dotée d’une sexualité illimitée et d’une fécondité prolifique, tout en étant symbole de frigidité et de stérilité, épouse, fille et double du diable, elle rassemble, dans la culture judéo-chrétienne, les côtés négatifs attribués à la féminité archaïque, celle qui ne peut être l’épouse de l’homme.

*****************
Lilith, par Wikipédia

Champion …

12 Août 2009
Parc National de la Vallée d’Orkhon
Mongolie

Nous installons le bivouac avant de nous faire rincer par la pluie.
Arrivés plus tôt que d’habitude, les uns profitent de ce temps libre pour mettre à jour leur journal de voyage, d’autres se plongent dans un bon livre. Notre lyonnais gravit la montagne d’en face. On le voit à peine sur la ligne de crête. Il a besoin de se dépenser le gaillard !!
Bataa, “Popeye” et le “Tigre” s’intéressent à la mécanique comme toujours.

Je rêvasse en observant les chevaux et la vie autour quand j’entends un bruit feutré derrière la tente.
Une jeune fille, d’une quinzaine d’années, tire un gros fagot de bois à l’aide d’une corde. Sa mère, un peu plus loin, repose à terre un énorme tas deux fois plus grand que le précédent. Action !

Soyons utiles, à défaut d’être décoratives.

mongolie-09-2009-912bis

La dame pense que sa fille a plus besoin d’aide qu’elle-même (je ne partage pas son avis, mais soit !) A nous deux, nous ramenons le bois beaucoup plus vite à la yourte et pouvons ainsi revenir chercher ce qui reste. La mission accomplie, je m’en vais réintégrer mes pénates.
C’était sans compter sur la légendaire hospitalité mongole : La jeune fille me rattrape pour m’offrir un bol d’Aïrag.

Elle me présente son père, gardien du Parc National qui nous accueille. Un homme costaud, assez impressionnant, qui parle quelques mots d’anglais. Son frère de 13 ans ramène une bassine de viande.
Nous nous asseyons tous au pied de la yourte pour prendre une petite collation, alors que la mère me laisse son petit banc (Ça me gène). Arrive un autre garçon d’environ 10 ans.

img_4698bis

Très rapidement la pseudo-conversation tourne autour du magnifique cheval attaché à une ligne haute, entre deux piquets. “Champion” me dit le père à l’anglaise, en désignant les trophées gagnés par le fameux cheval.
Il y a quelques semaines, lors du Naadam, le plus jeune des garçons et sa monture ont été vainqueurs de la grande course locale ! Ils en sont très fières.

img_4701bis

Le paternel me propose de les prendre en photo avec le fameux champion. C’est d’abord très amusés qu’ils se mettent à poser pour l’objectif.
Mais, manifestement, les premières images ne satisfont pas le père !!

Nos sensibilités photographiques divergeraient-elles ?

Il s’éclipse un instant sous la yourte et revient vêtu du costume traditionnel, ramenant toutes les médailles des deux chevaux de compétition ! Les jeunes garçons harnachent les chevaux et les 3 gars posent encore plus fièrement devant l’objectif.
L’image est bien meilleure, à leur goût …

img_4718bis

Désirant leur envoyer les photos, nous nous dirigeons vers la baraque en bois  de gardien, à l’entrée du Parc National. Le paternel sort quelques papiers et crayons d’une belle sacoche de cuir.

Au fond de la pièce, une demoiselle de 7-8  ans (celle qui ouvrait la barrière du parc) tourne le petit moulin à prières, posé sur un meuble. Alors que son père écrit l’adresse, elle est curieuse de mon langage et répète, en français, tous les chiffres jusqu’à 10.

img_4735bis

A la lueur de la petite fenêtre, les garçons regardent émerveillés les photos capturées depuis une semaine. Certaines génèrent l’hilarité, comme “Le Tigre” tirant la langue, d’autre le questionnement de leur père.

Je garde l’engouement de toute la famille
et l’honneur d’avoir pu monter un cheval mongol !

Charles Cazaux masterise !

Suite et fin

Vendredi 11 Sept 2009 : Manche annulée pour cause de fort vent …
Samedi 12 Sept 2009 : Manche de 57.4km au but, sur le Poggio Bustone, non annulée …

Charles Cazaux (France / Orange) remporte la Superfinale de Coupe du Monde et Keiko Hiraki (Japan / API-Sky-Asagiri) est la première féminine.

La France termine 3ème derrière l’Italie (1ère) et l’Allemagne. Et les protos Ozone font fureur !

Elisa Houdry se classe deuxième au classement féminin …

Mon Aiguille … Mon Anniversaire !

Ça c’est une photo que j’aurais voulu faire, pour le lieu, pour les souvenirs et pour le ciel !

Nicolas Messyasz – ” In my dreams ” – 21 Août 2009 – Étretat.

Le cul entre 3 chaises …

Juillet 2009, pré-invitation à évènement potentiellement plaisant, si …
Septembre 2009, pas de nouvelle de la dite invitation.

1) Rafraichir la mémoire de l’invitant ?
- Au risque de mal se faire voir de l’organisateur …
2) Être dans les bons papiers de l’organisateur ?
- Ouaif, difficile. Déjà que la conversation du Capsicum ne suscite pas grand intérêt, ni curiosité …
3) Faire le mort ?
- Après tout, s’ils ne se soucient pas du Capsicum, c’est que sa compagnie n’est pas requise …

En effet, le Capsicum est un brin paranoïaque !
Et alors ??

En avant …

“A la minute près, soit à 14h17 très exactement, les 85 concurrents de La Charente-Maritime / Bahia Transat 6,50 se sont élancés ce dimanche, devant la Maison de la Charente-Maritime, pour ce premier long sprint de 1100 milles en direction de Funchal à Madère, terme de la première étape …”

Transat 6.50
13-09-2009

Moment opportun

Imaginez …

Vous êtes allongés chez votre acuponcteur, pas très habillés, mais surtout constellés de petites aiguilles ! Et votre charmant bambin, d’un sourire complice, vous annonce :

- Maman … Caca !

Bernard Giraudeau n°9

C’est ça, le voyage, un fragment d’une autre vie.

Les Hommes à terre.

Mais laquelle prime … ?

Henri Cartier Bresson – n°1

Photographe humaniste, artiste du noir et blanc, croqueur d’instant et grand voyageur … ayant parcouru un siècle d’Histoire.

henri-cartier-bresson-shangai-1949
Shangaï, 1948

En décembre 1948, le magasine Life envoie Cartier-Bresson en chine pour illustrer la transition du Kuomintang aux règles communistes.
La photo capture le Pandemonium provoqué par le crash monétaire de ce mois, quand la valeur du papier monnaie chuta à pic et que le Kuomintang décida de distribuer 40g d’or par personne. Des milliers attendent en ligne pendant des heures, alors que la police ne fait office que de maintien de l’ordre symbolique, engendrant des dizaines de morts par suffocation. Cartier-Bresson immortalise adroitement le désespoir et la claustrophobie de la scène, en compressant la foule dans un cadre étroit alors qu’elle se presse pour atteindre la banque au delà du coin droit de l’image.

***********
Heilbrunn Timeline of Art History
Fondation HCB

Parapente : Super Finale de Coupe du Monde

17 Juillet 2009,
Croatie

Elisa (1ere fille et 23e au general), Jean Marc (6e), Maxime (17e), Erwan (25e), du Team ABAC sont sélectionnés pour la Super Finale … en Italie.

Septembre 2009,
Poggio Bustone, Italie
Paragliding World Cup SuperFinal

Vendredi 4 Sept 2009 : Ouverture du bal avec une manche annulée.
Samedi 5 Sept 2009 : Plafond à 2500m … Le relief de Poggio s’annonce prometteur, mais le directeur d’épreuve préfère stopper la manche à cause d’une méchante enclume.

44ème seconde …

Dimanche 6 Sept 2009 : Annulée, trop de vent … Pédalo !
Lundi 7 Sept 2009 : Manche de 71km en aller retour sur une longue crête au sud de Rome à 20km de la mer, bouclée en 1h30 …
Mardi 8 Sept 2009 : 76.1km, course au but sur le même site … Annulée pour vent fort au déco.
Mercredi 9 Sept 2009 : 74,7km en spirale autour du Poggio Bustone, avec une balise éloignée qui ne laisse passer que 20 pilotes avant la nuit … ABAC fait parti du groupe malchanceux.
Jeudi 10 Sept 2009 : Manche de 54km, vite annulée après les 10 premières minutes de vol … pour conditions dangereuses.

Météo à venir … merdique !
Tu parles d’une Super Finale de manches annulées !

Etre, au lieu d’Avoir …

Janvier 2009, Mielamundi fait le bilan de 14 mois de voyage, dans “Le retour et ses premières réflexions…” .
Il n’y a donc pas que dans la tête d’un Capsicum que germe ce genre de pensée ?

Morceau choisi …
“Voyager, c’est aussi tellement d’autres choses :
- C’est apprécier le plaisir d’une bonne douche chaude après 4 jours de treks,
- C’est réaliser qu’on vit très bien 24h/24 tous les deux alors qu’on se voit si peu dans notre vie parisienne,
- C’est réapprendre humilité et patience, surtout dans l’observation de la nature et de ses animaux, grands ou petits,
- C’est cette magie qui fait qu’on passe une excellente soirée de réveillon de Noël autour d’un plat de lasagnes au maïs avec des backpackers qu’on ne connaissait pas 2 heures auparavant (pour les lasagnes au maïs, les coupables sont des suisses allemands :-) ,
- C’est ne pas trouver le temps long pendant 22h de bus alors qu’on s’ennuie au bout de 2h30 de TGV,
- C’est abandonner un peu de son confort matériel, vivre plus simplement et arrêter de surconsommer … et surtout se rendre compte qu’on n’est pas plus malheureux comme ça ! Ce que les gens qui n’ont rien appellent « être, au lieu d’avoir »…
- C’est mettre de l’espace entre ses pensées, reprendre le goût de rêvasser pendant des heures en regardant défiler les paysages.
- C’est apprendre à observer des cultures différentes pour au final mieux comprendre la nôtre. C’est un peu comme construire notre portrait en négatif, par rapport à tous les gens qu’on rencontre,
- C’est voir comme tous ces gens sont gais, alors qu’ils n’ont rien,
- C’est prendre du recul par rapport aux exigences de performance qui étaient jusque là notre quotidien. Après tout, si on ne fait pas toujours le Meilleur et Parfaitement, la terre ne s’arrête pas de tourner, non ?
- C’est rencontrer des gens qui ont fait d’autres choix de vie.

Parce qu’un an de voyage, c’est aussi et surtout un enrichissement personnel colossal et des rencontres d’une intensité peu commune.”

A quand le grand bain pour Capsicum ?

Société de Consommation

Proverbe Tibétain n°2

Ne permets pas aux évènements de ta vie quotidienne de t’enchainer mais ne te soustrais pas à eux.

Comme un poisson à la Crèche !

- Au revoir Petit Ginkgo, je te laisse avec Angélique et Cécile. Je reviens te chercher ce soir.
- Elles sont où les petites voitures ?

Les Epousailles …

4 Aout 2009
A quelques km des gorges de Yolyn Am,
Mongolie.

Autour d’un bol d’Airag (lait de jument fermenté), notre ami des steppes nous raconte qu’il y a des us à respecter concernant la demande en mariage, en Mongolie !!

Ce sont les pères qui se chargent de se mettre d’accord.
Le père du futur marié vient demander la main de la demoiselle pour son fils. La coutume veut qu’il tende au père de la demoiselle, une échappe et une bouteille de vodka. Ce dernier a tout loisir de laisser poireauter le demandeur aussi longtemps qu’il le désire !

img_3232bis
Joli coup d’œil d’Ange.

S’il accepte le mariage de sa fille, il prend les présents. Il a alors pour mission de servir la bouteille de vodka, voire plus, jusqu’à ce que le père du jeune homme soit complètement torché.
Les deux patriarches s’étant mis d’accord, le père du marié, dans un bel état, doit s’extraire de la yourte sans trébucher. Une chute annulerait la promesse de mariage …

Comme un juste retour des choses, le jour des noces …
… C’est au tour du père du marié de saouler le père de la mariée !

J-3 pour la Transat 6.50

Le n°389 est en plein préparatifs pour ce qu’ils appellent “La plus Solitaire des Transats”

“Manu continue d’avancer sur la longue liste des tâches à réaliser avant le départ. Les contrôles de sécurité sont passés : la VHF, la pharmacie, le bidon de sécurité, … tout est ok. L’anémomètre a été changé pour un modèle plus récent. La sortie en mer a permis de faire les derniers réglages. Il reste maintenant à finir de préparer la nourriture, les vêtements…”

Appréhension…
Le billet de Bernard Morin
9 Sept 2009

Les Doranchiants ou Dort-en-chiants

Mon père les appelait comme ça !
Ces indolents qui roulent à 35km/h pour se rendre au boulot, ceux qui lambinent au rond point et laissent passer nombre d’opportunités, ceux qui n’osent pas doubler un tracteur, ceux qui mettent des plombes à démarrer au feu vert, ceux qui mettent en retard le Capsicum …

… Alors que, pour une fois,elle était en ‘avance !

Chronique de la Circulation

Guirlandes de prières …

Flottent au vent des drapeaux multicolores laissant s’envoler les prières tibétaines !

img_6093bis

Du 8ème étage, elles ont déjà fait un bout de chemin !

Patrice Franceschi – n°19

Je suis persuadée que l’inspiration est la résultante de tout ce que nous sommes au moment exact où nous créons. (…) Accumuler de l’expérience pour créer. Peut-être que vivre ne sert qu’à cela, au fond. Allez savoir ! (…) Si le temps est effectivement la chose la plus importante que nous possédions, nos souvenirs sont notre seule véritable richesse.

Patrice Franceschi, De l’Esprit d’aventure

C’est la rentrée … Montessori !!!

Le comportement pré-vacances de Petit Ginkgo était du genre : Très concentré sur les présentations, une avidité à reproduire les gestes tout de suite avec pas mal d’habilitée, je dois dire. Puis, plus rien, plus d’intérêt.

Ne voulant pas forcer l’élan, je lui ai laissé le temps et puis les vacances sont arrivées.
La Dame du Lubéron me disait que c’était très caractéristique des enfants de notre époque qui pensent que seul le résultat compte. Puisqu’il y a réussite, pourquoi s’exercer ?
Mais, voilà à cet âge là, il faut les contraindre un peu, dit-elle.
- C’est à vous de décider. Dites lui que vous ne pourrez lui montrer d’autres choses que s’il s’exerce avec le matériel déjà à disposition.

Ces nouveaux principes en tête, quel ne fut pas mon étonnement de voir Petit Ginkgo, à peine rentré de vacances, empoignant les pichets et faire quelques versés avec plaisir …
Une semaine passe, trop agitée pour nous concentrer sur l’activité. Et ce soir, l’invitant à choisir un plateau, l’enfant démarre une séance de 30min : les Versés, 3 blocs de cylindre, les Pliés.
Choix spontanés …

Affaire à suivre en structurant un peu plus les horaires.

A la poursuite de l’Essence de Vie.

Je me demande parfois pourquoi toutes ces limites que mes semblables s’imposent.

La seule raison qui puisse trouver grace à mes yeux serait de respecter, éviter de heurter les autres. Mais ma compassion ne répond pas entièrement à l’interrogation …

Sans être égoïste, la vie offre parfois de belles histoires, de belles rencontres, de belles amitiés, de belles opportunités dans tous les domaines. Pourquoi ne pas se laisser emporter par son élan, pourquoi tout raisonner, pourquoi tout compartimenter, pourquoi s’enfermer derrière sa carapace de peur de perdre le contrôle, pourquoi se protéger pour éviter d’avoir mal, pourquoi vivre selon des règles imposées par d’autres ?

Il s’agit finalement d’un peu d’Esprit de Liberté.
J’en connais depuis longtemps qui exercent leur liberté, à travers le surf, le parapente, le kite,  etc, de nombreux voyages ou des aventures toujours plus nombreuses, mais le point n’est pas forcément dans l’action. Il est dans la capacité à ne pas autocensurer sa propre pensée, pour des raisons extérieures à soi-même.

Il y a parfois de vraies raisons pour se tenir à carreau : une amitié qui n’y résisterait pas, la protection de ses enfants et surement l’amour. Mais au delà des fondamentaux, aucune raison valable d’éprouver des regrets.

J’en ai pourtant quelques uns, qui me mènent à penser que la société porte trop d’importance à des futilités qui finissent par stériliser la vie.

Carpe Diem a été galvaudé.
Mais vivre, vraiment vivre, c’est d’abord ressentir !

Incursion dans le monde étrange et fascinant du Club “Torture & Grapevine”

Le premier regard de Petit Ginkgo semblait trahir une pensée du genre :
-Pourquoi ce grand blond s’agite-t-il sur son podium au rythme d’une trop forte musique de dégénéré ?
Puis, philosophe, son expression s’est transformée en :
- Bon, j’vais me faire des grimaces face au miroir en attendant que Maman finisse de singer le grand blond d’agité.

Proverbe Tibétain #1

Apprends comme si tu devais vivre pour toujours et vis comme si tu devais mourir ce soir !

Proverbe Tibétain

Premier, j’sais faire
Deuxième, pas sure que tout le monde autour de moi soit d’accord …

Pourquoi ?

Capsicum ne sait faire qu’une chose …

… Apprendre

Méningo-encéphalite à tiques … Etape 1

Participez à une étude clinique dont Capsicum est le patient !
Connaissez-vous l’existence de “La méningo-encéphalite à tiques” ?
Et bien espérons que Capsicum ne dépasse pas l’Etape 1 …

Mode de Transmission : Morsure de tique
- Ça, c’est fait !
Vendredi 4 Septembre : Découverte de cette saloperie de tique accrochée à la hanche de Capsicum …

Population à risque : Voyageur séjournant temporairement en zone rurale (ou randonnant en forêt) dans les régions d’endémie  (Europe Centrale et Europe de l’Est, en Russie et à l’Extrême Est du continent).
- Ça, c’est fait !
Origine indéfinie pour Capsicum (Europe de l’Est, Asie Centrale ou Forêt d’Europe de l’Ouest)
* Date de retour de voyage, 19 Août 2009 (soit 16 jours avant la découverte de la tique)
* Dernière balade en forêt, 2 Septembre 2009 (soit 2 jours avant la découverte de la tique)

Évolution : Séquelles transitoires et permanentes possibles.
Atteinte du système nerveux central possible. Mortelle chez environ 1% des patients présentant la phase neurologique.

Plan Clinique

Etape 1 : Morsure par la tique
Extraction : Difficile, tournant au charcutage, avec espoir d’avoir finalement retiré la tête.
Aspect : Abdomen de la tique plutôt sec, non rempli de sang.

Etape 2 : Phase d’Incubation (Moyenne 7 à 14 jours, extrême 2 à 28 jours)
Période sans symptôme.

Etape 3 : Phase Pseudo-grippale (2 à 30 jours après la morsure)
Signes non-spécifiques. Fièvre modérée, malaises, douleurs musculaires, nausées, vomissements.

Etape 4 : Phase Neurologique (1 semaine à 2 mois après la morsure)
Phase présente chez 20 à 30% des patients infectés.
Atteinte du système nerveux central, possibilité d’atteintes périphériques.
*Méningite (Fièvre >40°C, maux de tête)
*Trouble de la concentration, troubles sensoriels, paralysie nerveuse.

Traitement : Uniquement par antalgique (contre fièvre et douleur).
La meilleure protection restant la prévention.

Rendez-vous le 11 Septembre 2009 (Découverte +7 jours),
pour faire un relevé d’état de santé du patient Capsicum.

Patrice Franceschi n°18

J’ai la chance de n’être jamais satisfait et d’avoir la conscience du temps qui passe. A 20 ans, on peut s’endormir, on a la vie devant soi. A 54 ans, chaque minute compte.

Patrice Franceschi, le corsaire de la République,
www.lejdd.fr, 01-03-2009

**************

« Patrice Franceschi, le corsaire de la république », Ecocitoyen Paris Rive Gauche,  03-03-2009