La Boudeuse 2009 – Bascule de Vent

29-10-2009

Escale Brestoise, Bernard W, 29-10-2009.

Le départ de la goélette est imminent … tout dépend d’Eole !

De Brest, ils passeront par le Cap Vert (auquel je porte un intérêt grandissant depuis une bonne année) et prendront la route des Açores, si le vent le permet … J’espère des images et des écrits, mais le suivi de La Boudeuse et de son équipage va devenir de plus en plus difficile à travers le monde.

Quelque part, c’est aussi cela qu’ils recherchent : vivre à l’écart des violentes bourrasques occidentales, de la pression et des médias, pour se concentrer sur l’essentiel et limiter les influences parasitant missions, réflexions et explorations.
Je fais confiance à Patrice Franceschi pour distiller juste ce qu’il faut afin de nous tenir en haleine, tout en gardant suffisamment de matière sous la focale et la plume pour continuer à nourrir les futures expéditions de La Boudeuse …

Je sais déjà que cela ne comblera pas suffisamment ma soif.  Mais par procuration, c’est déjà un peu … et puis, votre Capsicum a fait d’autres choix.

… Je regrette cependant parfois le culot et la liberté de mes 20 ans.

Quoiqu’il en soit après une transatlantique, l’équipage sera suffisamment affuté pour faire marcher le 3 mats presque les yeux fermés. Cela s’appelle l’enseignement en situation ! ;)

L’imagination commence à prendre le pas …

Pour Petit Ginkgo :
* les voitures rentrent au garage pour dormir avec leurs amis,
* son Babar saute dans un gobelet pour prendre son bain et se laver sous les aisselles,
* le panier au creux du bras, il va faire ses courses et me demande d’être sage.

Il commence à inventer des histoires quand il joue, alors qu’il était jusque là plutôt dans l’expérimentation, dans la comprehension de phénomènes.

Le charme du Capitaine Anne-Laure Michel a encore frappé !

Sans même jeter un œil sur la lucarne, le seul pic de visites à 304 pour un seul dimanche m’annonce que le reportage Femmes Pilotes De Chasse : Du rêve à la réalité a été rediffusé la veille, 24 Octobre 2009, sur France 3 !!

Parmi les recherches menant à ce blog … toutes les combinaisons possibles entre les mots “Capitaine / Anne / Laure / Michel / Pilote / Chasse” représentent à elles seules 606 demandes d’info à partir d’un moteur de recherche pour aboutir soit sur FAF’s Angels, soit sur Tous fascinés par le Capitaine Anne-Laure Michel (d’ailleurs 2ème post le plus lu de ce blog), soit Croix de la Valeur Militaire pour le Capitaine Anne-Laure Michel.

Nouvelle preuve que ce métier incarné par une femme d’exception de la trempe du Capitaine Anne-Laure Michel fait rêver les foules. Combien de vocations seront nées de l’illustration télévisuelle de son quotidien ? Combien de larmes auront coulé sur les rêves brisés, comme me l’a confié un pilote au regard bleu acier ?

Cet officier de la “French Air Force” retient tout le respect et l’admiration du Capsicum que je suis … et je ne suis manifestement pas la seule  !

Bienvenue aux noctambules qui ont découvert le reportage
ce matin à 2h45 sur France 3 !

Théodore Monod n°2

La nature n’est ni morale ni immorale, elle est radieusement, glorieusement, amorale.

Extrait des Carnets

Surhomme insoupçonné.

Il y a ces gens que l’on croise jours après jours.
Ils ont tous une histoire, un avenir. Mais que savons nous sur eux, sur leur vie, sur leurs drames ou leurs joies ?

Alors même que nous ne connaissons pas foncièrement nos amis, il y a tous ces gens que nous croyons connaitre en les saluant tous les jours et qui vivent des moments difficiles, sans même que nous le sachions.

Alors, il y a des moments où l’on s’intéresse vraiment à eux pour quelques minutes.
Quelques minutes suffisantes pour découvrir un père qui s’inquiète pour sa fille de 15 ans dont la colonne se soude irrémédiablement et dont le cœur a besoin d’une pièce qui grandit avec lui. Un père qui n’a pu avoir son enfant 24h/24h à la maison que quand elle eut atteint l’âge de 5 ans, un père qui pendant des années était à l’hôpital à 5h du matin pour pouvoir la tenir dans ses bras.

Ils sont là, ces héros du quotidien qui soutiennent
et qui font face à l’adversité coûte que coûte.

Pas de livre, pas de récit épique ou de superbes images où le courage crève l’écran.

Reconnaissance …

Quand  vous obtenez une augmentation de 0.1% alors que l’augmentation générale est de 1.5%, vous  pouvez vivre  au village des Bisounours en supposant l’erreur informatique  …

… mais quand le calcul savant est officiellement délibéré,
vous comprenez toute la considération que vous porte votre employeur !

Le pouvoir sous-estimé du corps humain … et du miel !

Le Miracle de l’Everest commençait, en Janvier dernier, par “Voilà un mec qui a eu de la chance … “, j’ajouterais aujourd’hui “…, une sacrée force de caractère et la présence d’esprit de chercher une alternative à la sacrosainte chirurgie. “

Il y a une année à quelques jours près, Antoine Bonfils revenait miraculé de l’Everest. S’en est suivi une amputation de tous orteils du pied droit avec son lot de désespoir.
Puis le Professeur Bernard Descottes lui rendit une lueur d’espoir avec la ferme conviction de l’incroyable capacité de récupération du corps et du protocole de cicatrisation au miel de thym sur la plaie béante. Antoine a donc choisi de mener ce traitement contre l’avis médical général. (Correction : les deux doigts de pied du pied gauche qui étaient nécrosés n’ont pas été amputés et ont bien récupéré.)

En moins de 2 mois, le miel grace au sucre, à l’oxygène et aussi à l’acide glycogénique (peu favorable à la prolifération microbienne par son pH) permit la cicatrisation et Antoine marchait.
7 mois plus tard, il faisait le beau sur un vélo en montant le col du Ventoux. Aujourd’hui Antoine, à qui on prescrivait une nouvelle amputation pour refermer le moignon et une incapacité à courir, a repris le sport et planifie d’autres expéditions himalayennes pour 2010 et 2011 …

Retrouvez le, Vendredi 30 Octobre 2009, dans le Magasine de la Santé de Michel Cymes et Marina Carrère d’Encause, diffusé sur France 5 à 13h30.

Note : Le 10 Octobre dernier, le Professeur Bernard Descottes est décédé des suites d’un cancer. Hommage du CHU de Limoges à un pionnier à l’écoute.

Pedopsycho … Cas pratique.

Matin frais et ensoleillé, le nez en l’air, les avions quadrillent le ciel.
Pas de pleur, pas d’énervement, pas de fâcherie pour débuter la journée. Un réveil en douceur et suffisamment de temps pour ne pas se presser. Ah … voilà une journée qui débute bien.

Car chaque matin, la plainte est la même « Je ne veux pas aller chez Nanou ! » … Misère … Elle le torture ? Pas de marque visible ! S’en suit un interrogatoire précis et inquiet qui aboutit à « Oui, elle est gentille ». Alors, on rassure, on explique, on câline … et on est en retard car tout est prétexte pour trainer les pieds !

Son comportement général a changé : Il aime prendre son biberon dans mes bras, se glisser dans la turbulette pour dormir, rapporter des jouets premier age à la maison, se faire aider pour manger, etc.
Le premier réflexe de culpabilité conclue que nous lui avons manqué pendant plusieurs semaines où nous étions en Mongolie.

Mais quand Petit Ginkgo vous annonce qu’il n’est pas votre petit garçon, mais votre bébé … vous ne pouvez qu’enfin faire le lien avec l’arrivée d’une crevette de 3 mois chez la nounou et la douloureuse expérience de l’école de son « pseudo frère de lait » !

Sans que le dosage de béta hcg du Capsicum ne moufte,
Petit Ginkgo est victime du Syndrôme de l’Aîné.

Proverbe Tibétain n°5

Le sentier est unique pour tous, les moyens d’atteindre le but varient avec le voyageur.

La Boudeuse 2009 – ABCsat

La boudeuse a embarqué notamment une valise de télécommunications ABCsat (Always Be Connected by Satellite) afin de connecter la goélette, pendant l’expédition, au Centre de consultation médicale maritime de Toulouse. « De cette façon, nous espérons contribuer à l’amélioration des systèmes de télécommunication par satellite qui sont à la base de ces dispositifs de télémédecine », conclut Amaury Bironneau.

Le CNES soutient l’expédition La Boudeuse, 29-07-09.

Le CNES est partenaire de l’opération en apportant un soutien technique à l’expédition et en embarquant une valise de télémédecine ABCSat.

Arrivée en grande pompe de La Boudeuse à Fécamp, 20-10-09.

Le système français d’aide médicale en mer (ABCSat) a été conçu pour apporter aux gens de la mer (marins de commerce, pêcheurs, plaisanciers) de nationalité française une possibilité de soins médicaux à distance sur tous les océans du monde se rapprochant le plus possible, malgré leur particularité d’isolement, du standard existant à terre.

La Boudeuse & le CNES : “Le mariage de l’Espace et de la Mer”,
la-boudeuse.org, Oct 2009

La Boudeuse 2009 – Satellite SMOS

“L’apport des satellites pour l’étude des océans permet une vue d’ensemble sur ses caractéristiques globales ; l’outil spatial a permis par exemple, de savoir que :

* Le niveau des océans s’est élevé de plus de 3mm entre 1993 et 2003
* La salinité des mers influe sur les grands courants marins qui déterminent des évolutions rapides du climat.
(ndlr : concordance des données du satellite SMOS (Soil Moisture and Ocean Salinity).
* La couleur des eaux est un indicateur de qualité, basé sur la concentration de phytoplancton vert, elle constitue un système d’alerte sur les menaces pesant sur la biodiversité marine”

Le CNES et La Boudeuse : « Le mariage de l’Espace et de la Mer»,
la-boudeuse.org, Oct 2009

“Au cours de la mission, l’équipage (ndlr : de La Boudeuse) et le Centre national d’études spatiales étudieront aussi la faisabilité de mener une campagne océanographique de validation des données de salinité relevées par le satellite SMOS.”

Expédition scientifique : La Boudeuse a hissé les voiles,
Science.gouv.fr, 22-10-09

“La date objectif de lancement de SMOS est prévue au 2 novembre 2009. La mission SMOS va ainsi permettre de fournir à l’horizon 2010 à la communauté scientifique mondiales les premières estimations de l’humidité des sols et de la salinité des océans.”

Campagne de lancement au site de Plesetsk,
CNES, 24-09-09

**********
SMOS, un satellite européen pour comprendre le changement climatique, Le Point 16-10-09
Final look at ESA’s SMOS and Proba-2 satellites, ESA, 21-10-09
ESA’s water mission SMOS, ESA, 14-08-09

La Boudeuse 2009 – Partenariat 3D avec le CNES

Le partenariat entre La Boudeuse et le CNES porte beaucoup d’espoir, notamment grace au recoupement des mesures du satellite SMOS (Soil Moisture and Ocean Salinity) par les prélèvements d’échantillons effectués par l’équipage du 3 mats.
En effet, les données concernant la salinité des océans sont vitales pour améliorer notre compréhension des itinéraire de circulation des courants océaniques.

Dans un autre domaine, le CNES a confié à La Boudeuse une valise ABCSat (Always Be Connected by Satellite) afin d’utiliser les outils de pointe de la télémédecine, permettant ainsi un service opérationnel à bord pour la sécurité des personnes.

Pour plus de détails : Le CNES et La Boudeuse : « Le mariage de l’Espace et de la Mer », la-boudeuse.org, Oct 2009

La Boudeuse 2009 – Escale technique à Brest

Samedi 24 Octobre 2009, le trois mats d’exploration La Boudeuse accoste à Brest pour une escale technique de minimum 4 jours sans visite prévue. Cela sent les derniers réglages matériel …

Pour preuves :
* Texto de Patrice Franceschi à Bernard Wolfrom (24-10-09) : « Sommes arrivés à Brest à 15 heures. Tout va pour le mieux à bord »
* Reportage de France 3 Bretagne à l’édition du 24-10-09 du 19-20h, à propos de l’arrivée de La Boudeuse à Brest (Curseur sur 21:46).

Retrouvez La Boudeuse pour 1min30 dans ce reportage de M6 (21-10-09) où l’on fait la connaissance de Mélanie Sustersic, Médecin du bord de 32 ans et Sébastien Lemoine (enseigne de vaisseau), Second Lieutenant à 25 ans.
Le Capitaine souligne encore et toujours que dans le cadre de la mission de La Boudeuse, l’objectif est de remettre l’humain au cœur préoccupations sans diaboliser l’Homme, ni sacraliser la Nature. Humaniste, on vous dit !

*********************
La boudeuse hisse les voiles pour le grenelle de la mer, BFM TV, 21-10-09
Journal de bord N° 003 à bord, entre Fécamp et Brest, par Gérald Musereau, Lieutenant mécanicien.

Paul-Emile Victor n°2

Ce n’est pas ce que nous sommes qui nous empêche de réaliser nos rêves ; c’est ce que nous croyons que nous ne sommes pas.

Conscience

Allo Rufo.

Depuis le 1er Octobre (2009), notre très cathodique pédopsychiatre, Marcel Rufo, répond aux questions des téléspectateurs, du Lundi au Vendredi à 10h05 sur France 5.
La très ravissante et posée, Eglantine Eméyé, insuffle le rythme tout en laissant Rufo s’exprimer à sa guise.

6 min, c’est tout de même particulièrement court.
Je pleure toujours les 60 min après 23h !!!

Et puis des rendez-vous réguliers avec letudiant.fr : À un promeneur de lycée.

Vainqueur en 6.50 !

Classement Prototype à l’arrivée à Bahia !

1er : RUYANT Thomas (Faber France) a parcouru Funchal/Bahia en18 jours 20 heures et 16 minutes à la vitesse de 6,92 nœuds de moyenne.
2ème : DELESNE Bertrand (Entreprendre Durablement), Funchal/Bahia en 19 jours 02 heures et 45 minutes et 23 secondes à la vitesse de 6,85 nœuds de moyenne.
3èmeSCHIPMAN Henri Paul (Maison de l’Avenir Urbatys), Funchal/Bahia en19 jours 02 heures et 46 minutes et 10 secondes à la vitesse de 6,85 nœuds de moyenne.

Transat 6.50

Poisson Rouge !

Un univers qui passionne Petit Ginkgo !
Un site intelligent, esthétique, ludique et convivial : Poisson Rouge.

Certes rien de tel que le sensoriel pour apprendre la vie mais savoir utiliser et profiter des technologies actuelles est important, surtout quand il s’agit d’un site qui porte avec brio l’esprit d’expérimentation.

poisson-rouge-accueil

Sur le site « Poisson Rouge », nous découvrons régulièrement de nouveaux tableaux présentant des activités simples et directes. Petit Ginkgo explore par lui-même et comprend rapidement l’objectif de la nouvelle activité. Il la répète jusqu’à plus soif de connaissance.

Débutant sur le château qui recèle de vocabulaire de la vie quotidienne (Atelier, Corps Humain, Cuisine, Chambre, etc) en de nombreuses langues, il s’est vite intéressé à tout ce qui est fonctionnel : voir disparaitre un fruit en jus, fabriquer des canards, remplir une baignoire et la vider, etc.

Peu attiré par les œuvres d’art (c’est bien dommage puisque Escher y est représenté parmi d’autres illustres artistes), il a préféré démêler des chemins, entendre chanter, faire de la musique sur un piano, ou mélanger des couleurs.

poisson-rouge-petits2

Le site s’adresse probablement à des enfants de 2 ans à au moins 5 ans, tellement il est évolutif. L’enfant navigue selon ses centres d’intérêt. Très vite, il comprend comment cliquer ou ressortir d’une application pour en chercher une autre.
Si au début, nous guidions Petit Ginkgo et lui expliquions le fonctionnement d’une activité, dès 2 ans et demi, il était capable d’utiliser le site à sa guise.

Petit à petit, il découvre les chiffres, les formes, les lettres, du vocabulaire, de la concordance logique, quelques langues étrangères, les liens de cause à effet, les galaxies, comment compter, relier, comparer, coordonner, etc. Autant de chose à rappeler sur le terrain ensuite, mais qui lui procure un véritable plaisir d’apprendre.

poisson-rouge-grands2

Allez faire un tour sur ce site extrêmement créatif et bien conçu, pour lequel même les grands deviennent curieux …

Sauf que du coup …
Capsicum est obligé d’attendre son tour pour accéder à l’ordi !

Et comme cela doit représenter un énorme travail et que « Poisson Rouge » est en libre service, venez découvrir le site et le soutenir en lui donnant un petit coup de pouce.

Théophile Gautier

Un des grands malheurs de la vie moderne, c’est le manque d’imprévu, l’absence d’aventures.

Au sens propre ou figuré ??

La Boudeuse 2009 – Au large … ce soir !

Un souffle épique doit traverser cette mission.

Patrice Franceschi, Le Temps, 21-10-2009

La Boudeuse fait cap sur Brest, prochaine escale, avant la Guyane. Les premiers scientifiques embarqueront sur le trois-mâts, à la mi-décembre, à Cayenne, pour entamer dès Janvier 2010 les premières études de la mission.

afp

La Boudeuse quittant Fécamp 21-10-2009

Amaury Bironneau, Administrateur du bord, explique en Juillet 2009, le passé de La Boudeuse, l’objectif des prochaines explorations, les études scientifiques et le partenariat avec le CNES : Mission Terre-Océan (Journal des Plages)


La Boudeuse prépare un nouveau tour du monde par CNES 29-07-2009

Un peu moins d’ 1 min 40 sur TF1 où Patrice Franceschi rappelle l’objectif des prochaines expéditions de La Boudeuse et nous fait visiter les cabines : La boudeuse prête à partir pour deux ans…

fecamp

Arrivée de La Boudeuse à Fécamp, le 18 Octobre 2009. Crédits : CNES/J. Watelet.

Visite par diapo de la bibliothèque, la cuisine, la salle des machines de La Boudeuse par le Gabier, Sophie Mousset et le Lieutnant-mécanicien, Gérald Musereau : La Boudeuse en mission pour la planète (France Info)

equipage

Equipage de La Boudeuse, le 18-10-2009. Crédits : CNES/J. Watelet.

Interview d’Olivier Archambeau, Président de la Société des Explorateurs Français, qui souligne l’apport du CNES et du spatial sur les missions scientifiques : pour La Boudeuse, les satellites décriront les rives des grands bassins et des litoraux : Arrivée en grande pompe de La Boudeuse à Fécamp. (CNES)

Marcel Proust – n°1

Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux.

Marcel Proust

Dérouillée !

A partir de quel niveau de douleurs ou d’incapacité doit-on appeler le médecin ?

C’est la question que je me posais hier matin quand essayer de sortir de mon lit provoquait une telle intense douleur qu’un cri sortait de ma bouche sans me consulter.

Quand je dis que ces conneries ne sont plus de mon âge !

Autour de la Planète

Qui mieux que la nature apprend la débrouillardise,
qui mieux que le vent apprend la résistance,
qui mieux que l’échange avec l’autre apprend la finesse d’esprit,
qui mieux que la charge d’un animal apprend la responsabilité,
qui mieux que la marche apprend le goût de l’effort,
qui mieux que “la pauvreté” apprend la modestie,
qui mieux que la montagne apprend la géographie,
qui mieux que les coutumes apprend la tolérance,
qui mieux que la mer apprend l’éphémère,
qui mieux que le désert apprend l’immensité,
qui mieux que la beauté apprend l’émerveillement,
qui mieux que la vie apprend à développer sa personnalité,
qui mieux que l’expérience apprend à faire ses propres choix …

… qui mieux que le voyage forme la jeunesse ?

Voyager en famille Autour du Monde
s’impose donc naturellement à notre esprit !!

Partira … Partira pas ?

La décision est prise … à la voile, en 4×4 ou simplement muni d’un billet tour du monde … mais le calendrier reste encore désespérément flou !

D’ici là, il faut nourrir notre but et tester notre détermination
en n’oubliant pas de vivre pleinement !

En attendant que ce petit monde grandisse …

Capsicum partirait bien faire un peu d’humanitaire d’urgence,
histoire d’être utile à défaut d’être décorative.

**************

 

Question de fond

Ce projet de “Voyage en Famille Autour de la Planète” est toujours bien vivant dans mon esprit. A force d’y faire référence, cela devient comme “allant de soi”, comme une évidence qui se concrétisera un jour … même aux yeux d’Ange.
Cool ! Mais quand ?

La baby-décennie, pour moi, se situe entre 30 et 40 ans.
Puisque le but est de faire découvrir la vie grandeur réelle à “nos” enfants, c’est donc la part la plus déterminante dans le calendrier de l’aventure … Il faut donc qu’ils soient suffisamment grands pour en tirer des enseignements et collecter des souvenirs qui installeront les fondements de leurs choix futurs.

L’âge idéal des petits explorateurs, au moment du départ, semblent tourner autour de 6-7-8 ans pour envisager un périple cohérent de minimum 3 ans. Entre 6 et 12 ans, les enfants supportent encore de vivre proche de leurs parents et sont ouverts à leur transmission. Après, leurs centres d’intérêts se déplacent vers l’amitié, les premiers émois, l’indépendance et la scolarisation devient plus complexe.

La conclusion qui en découle est simple : A quand un deuxième enfant ?

De plus, Petit Ginkgo aura 3 ans en février prochain et l’écart d’âge entre les enfants est un débat mainte fois exploré, dont j’ai choisi la réponse “mini 3 ans” mais dont le max raisonnable ne devrait pas excéder 5 ans.

Le hic est que maintenant que je ne suis plus sous forte concentration d’hormones maternelles naturelles, mon état d’esprit est revenu tout à fait au niveau précédent la conception du premier enfant. C’est-à-dire :
“Faut vraiment en passer par là ? Une méga responsabilité à vie ! Y’a pas moyen de le commander sur catalogue ou de sous-traiter ? Mais c’est une restriction de mon espace de liberté ! Sais pas faire moi avec 2 enfants ? Au bas mot, on en prend pour 30 ans ! Oui, mais non, c’est trop ingrat, les enfants, regarde moi ! Merde, va encore falloir perdre tous les kilos !”

Enfin, l’enthousiasme débridé !

Sauf qu’au train où ça va, il faudra attendre mes 40 ans pour que cette aventure remplisse toutes les conditions !

 

Paul-Emile Victor n°1

La seule chose dont à l’avance on soit sûr de l’échec est celle qu’on ne tente pas.

Dialogues à une voix.

Salto, Saut de main, Flip, etc

Vous connaissez cette expression : “Avoir l’impression d’être passé dans la gueule d’un vache” ?

Ben, c’est à peu de chose près mon état physique, ce soir !