Une icône moderne … Anne-Laure Michel

Une année après sa première diffusion, France 4 a remis à l’antenne l’excellent reportage Femmes Pilotes De Chasse : Du rêve à la réalité, générant de nouveaux inconditionnels du Capitaine Anne-Laure Michel

… les stats sont formelles !

Partie 1/6

Read more »

Qu’est-ce que la normalité ?

Hourra ! Viva !
Petit Ginkgo m’a enfin gratifié de son premier bonhomme ! Inespéré … tellement il a horreur de dessiner.

La tête est relativement régulière car nous l’avons démarrée ensemble pour lui donner confiance.

- C’est un monstre. Je lui fais 3 jambes et 1 grand bras.

Sur un autre dessin de bonhomme, rigolard, l’enfant s’est mis à dessiner les doigts de pieds.

Capsicum est donc rassuré (ton ironique) sur la bonne marche du développement cognitif de Petit Ginkgo (3 ans et 5 mois) !

Théorie des tribulations amicales …

Il y a bien longtemps sur les bancs d’un amphi, Capsicum divulguait l’une de ses théories sur l’Amitié !

En substance, les relations amicales existent à des degrés variés suivant différents stades de complicité, confiance, affinité ou expériences vécues ensemble.
Certains resterons toujours au même stade, d’autres seront tout de suite propulsés au rang d’’Ami’, et quelques uns se casseront la gueule par défaut de loyauté, en cours de route.

Tout commence par ‘la Relation’, ‘la Connaissance’, puis se discernent subtilement ‘le Copain’ et ‘le Pote’, après vient ‘l’Ami’ et surplombant le reste ‘l’Ami Proche’, confondu ou non avec ‘le Meilleur Ami’.

Et puis, il y a cette branche si particulière et fragile où au coté de ‘l’Amitié Amoureuse’, Capsicum ajouterait aujourd’hui ‘le Copain Câlin’ pour les célibataires, plus communément appelé ‘Plan Cul Régulier’ par ces messieurs ! (Mais ceux là demanderaient plus ample développement à eux seuls :) )

L’amitié est une valeur placée au dessus de toutes les autres pour Capsicum.
Même s’il va de soi que chacun porte seul son fardeau quoiqu’il arrive, être là pour ses ‘Amis’, dans n’importe quel coup de Trafalgar, est juste une évidence.

Passée la première phase d’observation, la confiance ne se dément pas souvent. Les discussions argumentées, farfelues ou philosophiques, souvent tardives, sont de véritables plaisirs, tressant le fondement d’un échange sans complexe.

Read more »

Assiette tous risques

Ce soir, 28 Juin 2010, 20h35, sur France 3, Pièces à Conviction fournit les résultats d’une enquête particulièrement inquiétante : Manger peut nuire à la santé !

“Pièces à conviction a enquêté sur la production des principaux aliments que nous consommons, et sur l’efficacité des contrôles censés protéger notre santé.”

Je sais … encore un doc catastrophe … mais faire l’autruche ne résout jamais rien !

Une fois prévenus, nous avons les moyens d’agir …

Société de Consommation

Tous comptes faits – Les coulisses de la grande distribution

“Tous comptes faits”, documentaire d’Agnès Denis, réalisé à partir du livre de Christian Jacquiau “Les coulisses de la grande distribution”, propose un décryptage de ces rapports compliqués entre producteurs et grandes enseignes de la distribution : les fameuses centrales d’achats des grands hypermarchés, les 7 ou 8 enseignes qui font la pluie et le beau temps en amont chez les producteurs et fabricants, mais aussi en aval chez les consommateurs.

Le film insiste particulièrement sur le travail et la vie des producteurs, s’appuyant sur les propos de responsables de la grande distribution, d’élus et de citoyens,

Il fut diffusé le 7 février à 0h55 et le 10 février 2009 à 3h40 sur France 3 …
Pourquoi une exposition si minimaliste ?

Réalise-t-on ce qu’induisent nos comportements d’acheteur ?

Partie 1/3

Read more »

Petit Ginkgo devant la lucarne !

A 3 ans et 5 mois, en toute logique Petit Ginkgo est fan de Chuggington, des Barbapapas, de Sam Sam, de Tintin ou de Spot, etc.
Mais son émission favorite, celle qui le fait exulter dès qu’il entend le générique est …

Faut-il craindre des troubles neurologiques ou prépare-t-il une brillante carrière de conseiller conjugal ?

Capsicum préférait encore Malcolm In the Middle,
quitte à se préparer à une adolescence tumultueuse !

Patrice Franceschi – n°26

“- Ne leur donnez pas de mauvais conseils, grogna Kerloff. Quand on a quinze ou vingt ans, on ne doit pas penser à l’avenir. C’est une affaire de boutiquier ou de comptable, ça. On doit vivre et voilà tout, vivre de ce qu’on aime, agir comme on le doit, sans crainte et sans frein, sans arrière-pensée.  L’avenir bien calculé, les assurances en tout genre, les vieux jours préparés à l’avance, toutes ces choses là, c’est pas bon pour les hommes libres. L’avenir, il faut y penser à soixante ans, pas avant. Et encore … Ou alors on dessèche tout ce que l’on a dans la tête et le cœur, on devient tout petit et tout étroit, on a peur de tout et on passe à coté des plus belles choses. Préparer son avenir, c’est le grand piège de la vie. Il faut même ne jamais y penser. C’est comme ça qu’on rajeunit avec l’âge.

Il eut son rire désabusé.

- Il faut seulement accepter d’en payer le prix, comme moi en ce moment … Des fois, on ne sait plus si ça en vaut la peine.

Personnage de Youri Kerloff,
La dernière manche (Tout l’or du fleuve),
Patrice Franceschi

Esprit libre …

… toujours tu chériras ta capacité de choix.

Le pas rapide, toujours pressé, fait tinter les grelots conservés dans mon sac depuis 10 mois. Précieux souvenir de Mongolie que l’on attache aux souliers des jeunes enfants en âge d’apprendre à marcher.

Le son clair et aigu, rythmé par la marche, me rappelle la beauté des plaines au pays du ciel bleu, le vent d’orage au somment de la colline surplombant Karakorum, le sourire des enfants nomades de l’Arkhangaï, la course des chevaux au son du morin khuur, la convivialité de familles riches … de cœur.

Ma force, ma ressource, ma liberté.

Biberon Toxique … Epilogue !

Il aura fallu une bonne année pour que les politiques tranchent …

Cf. La Saga “Biberon Toxique”

“Le Parlement a interdit la fabrication et la commercialisation de biberons contenant du bisphénol A. Le vote a été consensuel: L’UMP, le PS, le GDR (PCF et Verts) ont voté pour. Mais l’interdiction de tous les plastiques contenant du bisphénol A a été refusée.

Le gouvernement a déclaré rester “dans l’attente d’expertises robustes”, et reporte donc à 2011 la décision sur son interdiction générale. C’est cette mesure que préconisait Gérard Bapt (PS), il considère que le dispositif voté n’est qu’un “petit pas”, et envisage l’interdiction de ce composant dans tous les contenants alimentaires.

Jacques Domergue (UMP) n’a pas exclu une interdiction générale mais “un problème se pose sur les produits de substitution” pour la fabrication de canettes et boîtes de conserve. Selon lui, “Les industriels n’ont aujourd’hui rien à proposer”. Faux, lui a répondu M. Bapt, en citant les exemples de pays (Canada, Danemark, Costa-Rica…) où les plastiques au bisphénol A sont déjà interdits.”

Interdiction des biberons contenant du Bisphénol A,
Remy Maucourt, www.usinenouvelle.com, 24-06-2010

Tks Ange !

Société de Consommation

La Boudeuse 2010 – Promesses de don

Les Amis de La Boudeuse lancent l’idée d’une

Souscription Nationale pour le trois-mâts La Boudeuse

en appelant à promesse de don

“Pour être efficace, rembourser les dettes de la première partie de la mission Terre-Océan, puis continuer à fonctionner jusqu’à la fin des expéditions en Amérique Latine (printemps 2011, après le passage du cap Horn pour rejoindre le Pacifique et revenir en France par le canal de Panama), l’objectif à atteindre est de 1,3 millions d’euros.”

Ils se sont donc laissés tenter !

11h09 -> Reste qu’il va falloir que ça revêt un caractère un peu plus officiel, notamment l’aval public de Patrice Franceschi ou de Terre-Océan, pour donner confiance aux donateurs.

14h06 -> C’est fait ! Terre-Océan publie Souscription nationale pour le trois-mâts La Boudeuse

Peut-être même que ça donnera des idées à un mécène …

N’oubliez pas … Pour soutenir La Boudeuse
Précédemment : La Boudeuse 2010 – Toute l’affection du Public

************

Sauvons la Boudeuse, place aux actes…, www.lejournalinutile.com, 25-06-2010
« On peut sauver la Boudeuse », www.leparisien.fr, 12-06-2010

Etude post-traumatique …

Avant …

… Après

 

Conclusions évidentes !

La Boudeuse 2010 – Toute l’affection du Public

Capsicum suit toujours avec intérêt les aventures de ce trois-mats d’exception qu’est La Boudeuse, même mouillée à la base navale de la Marine Nationale de Fort de France …
Elle attend de trouver un acquéreur digne d’elle pour 2,5 millions d’euros, voire un sauveur !

La Boudeuse et La Jeanne d’Arc,
Symboles de France, Novembre 2009

Le financement de l’expédition Terre-Océan a toujours été une sujet peu exposé. Cf. La Boudeuse 2010 – L’intendance suivra … !?
Un peu dans l’esprit du “Grillon” de J.P Claris de Florian : “Pour vivre heureux, vivons caché”.

Appeler publiquement à mécénat dès le début de la mission, jouer la transparence en mobilisant l’opinion autour du budget à boucler, promouvoir en temps réel le travail des scientifiques et la vie du bord auprès du grand public, par les moyens actuels de communication, et mettre plus en avant l’association La Boudeuse Autour du Monde, auraient-ils changé l’issue de la Mission Terre-Océan ?

Depuis l’annonce de l’arrêt de cette mission phare du Grenelle de la Mer (Le mot de la fin) pour cause de caisse vide, les épisodes pseudo-diplomatiques s’enchainent venant pimenter l’actualité du voilier d’exploration, de manière plus ou moins bienveillante.

Read more »

Mot d’Enfant … n°28 – Bilingue

- Chifalsgalmaioudonmarstan ;-)
- Que dis-tu Petit Ginkgo ?
- Ben, je parle anglais !
- Ah, bien sûr … évidemment. Quelle question !

Petit Ginkgo, 3 ans et 4 mois.

Blanche de Richemont – n°7

Se tourner vers un désir profond est toujours vertigineux. Nul n’en sort indemne. S’approcher de ce qui nous anime vraiment, c’est prendre le risque de sa vérité absolue.

Détruire l’image que l’on se fait de nous, s’offrir la possibilité de ne plus se mentir, de ne plus se rêver, mais se découvrir autrement. Vrai. Les grands mystiques le savent. Dans la retraite peut surgir le doute ou la lumière.

Nous sommes toujours gagnants à oser notre vérité. Elle est inconfortable. Et alors ?
Il est préférable de suivre le chemin d’une certitude intérieure plutôt que de se complaire dans un confort social qui nous est étranger, faisant de nous un être bancal et banal.

Certains se révèlent à eux-mêmes le jour où ils osent une action purement personnelle. D’autres savent très vite ajuster leur vie à leurs convictions. D’autres encore rêvent en attendant qu’il soit trop tard.

Nous n’avons parfois rien à perdre à tout perdre. Les terres brûlées sont aussi les plus fertiles.

Blanche de Richemont
Éloge du désir
, Presses de la Renaissance, p17

Théorie des Poupées.

Mesdames, j’ai enfin percé la raison ultime, simple et évidente, qui fait que ces Messieurs aiment tant nous savonner sous la douche …

… pour maintes raisons socio-culturelles,
ils n’ont pu jouer à la poupée dans leur enfance !

Ils se rattrapent donc.

Intemporelle … Bonifacio

De loin se distingue un grand navire blanc paré d’une multitude de mats, alors que le petit voilier se rapproche de plus en plus des falaises calcaires.

Club Med II se dessine sur fond de paroi rocheuse flanquée du fameux escalier sculpté, menant à la ville par la mer. La légende affirme que ce sont les troupes du roi d’Aragon qui creusèrent l’accès en une seule nuit de 1420, lors du siège de Bonifacio …

Et les légendes sont si belles qu’elles supplantent toujours l’irréalité.

Sous une légère brume, majestueuse Bonifacio se dévoile, équilibriste au bord du vide. L’appareil capte maladroitement ce qui émerveille la rétine. Toute la différence entre image et souvenir … persistant !

La grand’voile affalée, le bateau laisse le phare de la Madonetta à bâbord pour prendre la passe qui au détour des roches mène au port … Tout au long du cheminement, le menton levé vers les fortifications, une impression de France de 1930 envahit l’esprit.

Pied à terre, tête encore balançant, l’obsession n’a de cesse que de découvrir la citadelle surplombant le fameux “Grain de Sable”, comme un treizième apôtre ayant migré de la Great Ocean Road australienne.

La ville garde cette couleur méditerranéenne des rivalités fratricides génoises et pisanes. Entre persiennes à peine relevées et colonnes sculptées aux fenêtres des tours, les portes découvrent de vertigineux escaliers recélant probablement le secret de l’agilité des anciens.

Musique trop forte, esprit trop encombré et addiction à la toile trop prononcée, la vie moderne y a ses droits. C’est peut-être pourquoi certains mouillent pour la nuit dans les calanques de part et d’autre du chenal naturel.

Amarres larguées par un soleil bien levé, jus d’orange debout sur le pont, le voilier se faufile dans cette voie de calcaire alors que l’équipage (petit)déjeune, balloté bord sur bord tout en saluant leurs homologues entrant au port.

Instant irréel … presque charnel.

Artistic Guillaume Nery in the Dean’s Blue Hole

Plongée fictionnelle et artistique de Guillaume Nery, recordman du monde d’apnée, dans le Dean’s Blue Hole aux Bahamas, deuxième “trou bleu” le plus profond au monde (202 m), entièrement filmée en apnée par la championne de France Julie Gautier.

You make me feel (Archive) …

Tks ;)

Mal de Train …

… Mal de terre !

Physiologique ou psychologique ?

De plaisance …

Y’a tout ce qu’on cherche dans les ports (mis à part un fusible de 125A) mais aussi tout ce qu’on n’y cherche pas.

L’intimité, y est toute relative, assis dans le carré, on chope des bribes de conversation :
- Moi j’avais un Médecin qui …
- Et tu les as trouvés où tous tes petits cadeaux ?
- Tu vois les barres de flèche, elles sont …

Y’a de l’animation parfois quand on ressort la tête après l’averse et que l’on observe l’arrivée de port rock’n roll de certains équipages. Et je ne parle même pas de l’ambiance à l’heure de l’apero !

Passées les constantes … (aller à la Capitainerie, savoir où sont les douches, les toilettes, les poubelles, faire le plein d’eau et le ravito), il y a toujours quelque chose à faire, à observer ou à rêver.

Mais ce que Capsicum préfère sur les pontons, ce sont les voisins.

Ils viennent d’un ailleurs plus ou moins exotique. Tantôt un équipage familiale, souvent des copains, selon l’époque la moyenne d’âge est plus ou moins élevée, et selon les ports le code vestimentaire est plus ou moins raffiné. Les bateaux eux-mêmes sont plus ou moins sexy !

Mais par définition le port est un lieu de passage … et rien ne me délecte plus que …

… de larguer les amarres pour quelques jolis bords de près
et un mouillage à l’abri d’une île sauvage.

L’agonie de la Sémillante

Texte tiré des “Lettres de mon moulin” d’Alphonse Daudet

“Puisque le mistral de l’autre nuit nous a jetés sur la côte corse, laissez-moi vous raconter une terrible histoire de mer dont les pêcheurs de là-bas parlent souvent à la veillée, et sur laquelle le hasard m’a fourni des renseignements fort curieux.

… Il y a deux ou trois ans de cela.

Je courais la mer de Sardaigne en compagnie de sept ou huit matelots douaniers. Rude voyage pour un novice ! De tout le mois de mars, nous n’eûmes pas un jour de bon. Le vent d’est s’était acharné après nous, et la mer ne décolérait pas.

Un soir que nous fuyions devant la tempête, notre bateau vint se réfugier à l’entrée du détroit de Bonifacio, au milieu d’un massif de petites îles… Leur aspect n’avait rien d’engageant : grands rocs pelés, couverts d’oiseaux, quelques touffes d’absinthe, des maquis de lentisques, et, çà et là, dans la vase, des pièces de bois en train de pourrir ; mais, ma foi, pour passer la nuit, ces roches sinistres valaient encore mieux que le rouf d’une vieille barque à demi pontée, où la lame entrait comme chez elle, et nous nous en contentâmes.

À peine débarqués, tandis que les matelots allumaient du feu pour la bouillabaisse, le patron m’appela, et, me montrant un petit enclos de maçonnerie blanche perdu dans la brume au bout de l’île :

- Venez-vous au cimetière ? me dit-il.

- Un cimetière, patron Lionetti ! Où sommes-nous donc ?

- Aux îles Lavezzi, monsieur. C’est ici que sont enterrés les six cents hommes de la Sémillante, à l’endroit même où leur frégate s’est perdue, il y a dix ans… Pauvres gens ! Ils ne reçoivent pas beaucoup de visites ; c’est bien le moins que nous allions leur dire bonjour, puisque nous voilà…

- De tout mon coeur, patron.

Qu’il était triste, le cimetière de la Sémillante !… Je le vois encore avec sa petite muraille basse, sa porte de fer rouillée, dure à ouvrir, sa chapelle silencieuse, et des centaines de croix noires cachées par l’herbe… Pas une couronne d’immortelles, pas un souvenir ! rien… Ah ! les pauvres morts abandonnés, comme ils doivent avoir froid dans leur tombe de hasard !

Nous restâmes là un moment agenouillés. Le patron priait à haute voix. D’énormes goélands, seuls gardiens du cimetière, tournoyaient sur nos têtes et mêlaient leurs cris rauques aux lamentations de la mer.

La prière finie, nous revînmes tristement vers le coin de l’île où la barque était amarrée. En notre absence, les matelots n’avaient pas perdu leur temps. Nous trouvâmes un grand feu flambant à l’abri d’une roche, et la marmite qui fumait. On s’assit en rond, les pieds à la flamme, et bientôt chacun eut sur ses genoux, dans une écuelle de terre rouge, deux tranches de pain noir arrosées largement. Le repas fut silencieux : nous étions mouillés, nous avions faim, et puis le voisinage du cimetière… Pourtant, quand les écuelles furent vidées, on alluma les pipes et on se mit à causer un peu. Naturellement, on parlait de la Sémillante.

Read more »

Ma propre vie … si, si j’en ai une !!

Capsicum part vivre sa vie … à la voile !

 

… euh … pour 2 semaines.

Soyez sages !

Pour soutenir La Boudeuse

Les Amis de La Boudeuse lancent l’idée d’une Souscription Nationale, pour le moment sous la forme d’une

Promesse de don pour La Boudeuse

Signez la pétition sur le site

Sauvons La Boudeuse

Rejoignez le groupe Facebook

Sauvons La Boudeuse

Rejoignez l’association

La Boudeuse Autour du Monde

Envoyez vos messages de soutien à

navire@la-boudeuse.org

**************

La Boudeuse 2010 – Qui ne risque rien n’a rien !

Parmi la presse du jour, l’article réalisant l’analyse la plus posée de la situation et faisant taire les polémiques ayant suivi, est probablement celui de Guillaume Launay, paru ce matin dans le journal Libération.

«La Boudeuse» jette l’ancre et l’éponge au Venezuela, www.liberation.fr, 03-06-2010 (il sera en lecture gratuite dès demain …)

“Bien qu’ayant réussi à réunir un pool de sponsor, La Boudeuse avait pris la mer avec des finances en sursis, espérant que la dynamique de l’expédition suffirait à réunir les fonds nécessaires (1 million d’euros par an) au fur et à mesur. Mais “La crise est aussi passée par là avec ses restrictions budgétaires”. BNP Paribas, partenaire du capitaine depuis 10 ans, explique que son engagement était prévu pour s’achever en avril et que les partenaires ont manqué pour prendre le relais.”

D’autre part, l’empressement à juger la mission Terre-Océan, qu’ont certains médias et anonymes, me laisse perplexe …

Comme disait Benjamin Franklin Il y a bien des manières de ne pas réussir, mais la plus sûre est de ne jamais prendre de risques”.
Et notre société s’offusque parce qu’elle ne sait plus en prendre.
La Boudeuse a fait un pari et pris un risque calculé … La preuve est que la valeur du bateau est bien au delà de la dette de 400 000 euros.

On oublie aussi bien vite le succès des campagnes L’Esprit de Bougainville (1999-2001) avec la Jonque et Les Peuples de l’eau (2003-2007) avec la même Boudeuse, ainsi que la réussite, au delà de toute espérance, des missions effectuées en Amazonie cette année et dont les retombées sont loin d’être exploitées égoïstement.

Entendre la voix des scientifiques serait du meilleur soutien …

« Jean-Louis Borloo est désolé de mettre un terme à notre aventure. Mais des choix sont à faire. Notre mission ne fait pas partie des priorités et je le comprends. Aucune polémique ne doit naître de cette situation. Le temps des explorateurs des Lumières est terminé. Il faut avoir des sponsors sur les voiles. L’exploration telle que Louis-Antoine de Bougainville la pratiquait n’est plus envisageable de nos jours. Des résultats immédiats sont demandés tout comme des retours sur investissement. »

Propos de P. Franceschi recueillis par Yann Monti pour Corse Matin, La Boudeuse vendue aux enchères après des voies d’eau financières, 03-06-2010

Patrice Franceschi est aussi parfaitement clair sur la situation dans l’interview donnée à France Info, le 02-06-2010, même si l’article associé ne s’inspire pas de son fair-play : La mission d’exploration de La Boudeuse coulée.

Quoiqu’il en soit chacun peut manifester son soutien : Sauvons La Boudeuse et navire@la-boudeuse.org

Pour la revue de presse : La Boudeuse 2010 – Au delà des mots …

La Boudeuse 2010 – Sauvons La Boudeuse

Promesse de don pour La Boudeuse

Signez la pétition sur le site

Sauvons La Boudeuse

Venez soutenir l’initiative puisque c’est bien connu : Ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières.

Rejoignez le Groupe Facebook : Sauvons La Boudeuse

L’idée est que ce groupe devienne le plus massif possible pour faire prendre conscience à quelque partenaire de l’intérêt des missions entreprises par La Boudeuse et bien évidemment de l’intérêt de La Boudeuse en elle même.

Mobilisez vous pour soutenir les valeurs de l’effort, du dépassement de soi, de l’esprit d’aventure et d’entreprise et ainsi permettre la poursuite des études scientifiques écologiques !

Envoyez aussi vos messages de soutien à l’adresse suivante :

navire@la-boudeuse.org

Vous pouvez également rejoindre l’association : La Boudeuse Autour du Monde

************

A lire aussi : La Boudeuse 2010 – Au delà des mots …
et La Boudeuse 2010 – L’Esprit survivra
La Boudeuse 2010 – Qui ne risque rien n’a rien !

La Boudeuse 2010 – Au delà des mots …

A lire aussi : La Boudeuse 2010 – Sauvons La Boudeuse
La Boudeuse 2010 – Qui ne risque rien n’a rien !

Maintenant qu’il est question de chiffre, vous pouvez être sûrs que tout le monde va en parler …

Faute d’argent, la mission du trois-mâts la Boudeuse avorte, AFP, 02-06-2010

Interview P. Franceschi, La Boudeuse en faillite !, radiofrance-blogs.com, 02-06-2010

Grenelle de la mer: la mission de la Boudeuse avortée, www.letemps.ch, 02-06-2010
Fin d’expédition pour “La Boudeuse”
, LeMonde.fr, 02-06-2010
La mission d’exploration de La Boudeuse coulée, www.france-info.com, 02-06-2010 avec l’interview de Patrice Franceschi
Fin de mission prématurée pour la Boudeuse, France 3, 02-06-2010
Grenelle: la Boudeuse rentre au port, www.lefigaro.fr, 02-06-2010
Faute d’argent, la mission du trois-mâts la Boudeuse avorte, LePoint.fr, 02-06-2010
Grenelle de la mer. Endettée, La Boudeuse abandonne sa mission [Diapo], www.letelegramme.com, 02-06-2010
La mission de «La Boudeuse» est abandonnée, www.la-croix.com, 02-06-2010
Fin de mission pour le trois-mâts La Boudeuse, www.lepost.fr, 02-06-2010
Fin de mission pour le trois-mâts La Boudeuse, www.obiwi.fr, 02-06-2010 par Tugdual de Dieuleveult
La Boudeuse affale les voiles, la polémique enfle, voyages.liberation.fr, 02-06-2010

Read more »