Fernando Pessoa – n°2

La littérature est la preuve que la vie ne suffit pas.

Fernando Pessoa

Nicolas Messyasz & La Correspondance Visuelle

30 jours – 30 photographes
Le regard de la nouvelle génération sur l’humain.

“L’idée que des photographes puissent se répondre en cadavre-exquis est tellement séduisante…

Et puis, en creusant, juste là, en dessous de l’idée, de la composition, de l’idée vague ou précise laissée par cette impression qui va guider notre choix vers une photo… Puis une autre… Puis une autre encore…

” Iroquois au crépi ”
- 11 Août 2008 – Le Pecq -
Nicolas Messyasz

Comme un enfant devant son arbre de Noël, je guettais ce mail qui allait me lancer dans une belle histoire à construire.

Bien plus qu’un jeu, c’est un aller-retour d’idées, ou se bousculent sensations et textures, visages et paysages, humeur et messages…

… et me voilà à mon tour, chargé de transmettre un relai vers une suite dont je ne soupçonne même pas la forme… J’adore !”

Nicolas Messyasz

Exposition collective à retrouver au Salon de la Photo, du 4 au 8 Novembre 2010.

Comment ça marche ?

Virtuellement … dernier jour …

… mais comme rien ne s’est goupillé comme prévu …

… et bien, Capsicum continue à jouer le bon petit soldat. :)

Et le préavis de l’appart, j’en fait quoi ?
Décidément, on est bien plus ligoté que l’on croit.

Steve McQueen

Capsicum doit probablement être dans sa période rétro !

Je me suis levée ce matin avec en tête l’image de Steve McQueen jouant avec sa balle de baseball dans La Grande Evasion

Allez comprendre.

Sensible à ‘l’aura’ et aux yeux clairs plus qu’à sa belle gueule, je garde depuis les années 80, la vision d’un acteur mythique, passionné de sports mécaniques. Un homme qui malgré sa blondeur portait une part d’ombre indéfinissable pour l’enfant que j’étais.

Enfant unique délaissé, il s’enrôle très jeune comme mécanicien dans les Marines, il devient acteur à 25 ans (ça me rappelle quelqu’un !). Il s’adonne passionnément aux courses automobile et moto.

“Racing is life. Anything before or after is just waiting.”

Steve McQueen

Steve McQueen sur une Triumph  ;)

Son allure de bad boy fait recette à Hollywood, dont il devient dans les années 60 un des acteurs les plus en vue.
Il tend à profiter pleinement de la vie, mais touché par le drame de Sharon Tate, une certaine paranoïa s’installe et s’amplifie avec la drogue.
Il s’engage souvent dans un bras de fer avec les assurances pour réaliser lui-même les cascades de ses films. Malgré ses 3 mariages, l’étiquette d’homme à femmes lui colle à la peau.

Homme respecté dont l’essence est l’adrénaline.

Suite à un cancer ‘mésothéliome’, la légende américaine décide de se faire opérer contre l’avis de ses médecins et meurt le lendemain d’un arrêt cardiaque …

… à 50 ans.

Je reverrais bien The Thomas Crow Affair et Bullitt.

**********

Steve McQueen Official Website

C’est l’Escalade … sur ce blog …

… mais eux, non !


Skyliners

Alex Caizergues – Magicien du Vent …

Pas forcément fan des records mais là … Respect !

Après avoir été trois fois Champion du Monde de vitesse de 2007 à 2009, Alex Caizergues remet ça à Luderitz … passant de 50,98 à 54,10 nœuds en kite-surf.

“Le 12 octobre 2010, Alex Caizergues, originaire de Port Saint-Louis du Rhône, a frappé fort.

Lors de son premier run de la journée, par 45 nœuds de vent soufflant le long de la lagune du mythique spot de Luderitz, Caizergues prend, dès le départ, une vitesse hallucinante bien calé sur sa planche et harnaché à son aile de 8 m2 : il dépasse les 100 km/h sur l’eau soit 54,10 nœuds !”

L’hydroptère peut aller se rhabiller (51,36 nœuds au 6 sept 2009).


2046 – Le Scandale de l’Orthodontie

Planète Terre, Février 2046

Toute une génération de septuagénaire est édentée !

Véritable problème de santé publique, générant des occlusions intestinales à répétition et un énorme problème de liquidation des denrées alimentaires solides.

Mais pourquoi, tous les ‘vieux’ des pays anciennement ‘riches’ perdent-ils massivement leurs dents ? Défaut de soin, gingivites à répétition, carence en minéraux ou calcium … ??

Après de longues recherches au Centre National des Archives Dentaires, un jeune spécialiste maxillo-facial échafaude une théorie :

La cause remontrait aux années 1985 à 2005 lors de la dite ‘Mode des Centrales Electriques’.

Passons sous silence l’aspect lucratif de ce traitement, car à l’époque la question de l’esthétisme final était mise en avant.  Les orthodontistes posaient donc des appareils dentaires fixes, aussi appelés ‘multi-attaches’, à tour de bras, sur la colonie de jeunes en pleine puberté, leur offrant un sourire à la Richard Kiel.

D’ailleurs, fort de l’action répulsive immédiate, l’un des effets collatéraux de cette mode fut la baisse de moitié des flirts, dès la première année.

Au delà des légendes urbaines : baiser ferré, arc électrique fréquent, antenne améliorant la réception des ondes radio, ces jeunes ont été torturés à chaque resserrage des fils d’acier.

Et comme si cela ne suffisait pas, une grande majorité d’entre eux a du passer sous le bistouri pour faire sauter leurs dents de sagesse, afin de préserver l’esthétisme dentaire durement acquis.

Et on se demande où est passée la sagesse populaire …

Faisant fi du recul nécessaire, les orthodontistes, la sécu et les parents n’imaginaient pas les effets à terme de ce traitement sur le déchaussement des dents, ayant été forcées à migrer de leur position native.

Comme si la souffrance de leur jeunesse n’avait pas suffit, voilà que toute  cette génération continue à souffrir durant sa vieillesse.

Cinquantenaires, évitez de claquer des dents,
cela accélèrerait le phénomène.

Blanche de Richemont – n°9

Nous donnons trop d’importance à nos lamentations. On s’inquiète de nos souffrances quand il faudrait seulement les laisser nous traverser. Elles font partie de la vie. Elles ne sont pas si graves. C’est leur faire trop d’honneur que de les laisser nous désenchanter. Il y a tant à vivre, à dévorer, à découvrir, à bouleverser. Consentir à une fatigue générale, c’est occulter l’abondance qui nous habite.

Blanche de Richemont
Éloge du désir, Presses de la Renaissance, p88

Aujourd’hui 58 – Expérience nocturne…

Peut-on en déduire que les emmerdeurs sont des expérimentateurs …

L’actualité du Maintenant par Olivier Ka

par Olivier Ka

Arthur Koestler – n°3

La vision statique n’existe pas; nul ne peut voir sans explorer.

Le cri d’Archimède, Arthur Koestler

Voyage Intérieur – n°9

Comme dans une chasse au trésor en apnée, plonger et revenir régulièrement prendre de l’air à la surface. Parfois en touchant un grain de sable, se produit comme une étincelle venant éclairer les profondeurs. Alors un peu étonné, on remonte le sourire aux lèvres riche de quelques fragments d’explication.

Felix, qui potuit rerum cognoscere causas.

A lire aussi : Voyage Intérieur

 

Dita von Teese

Quelle jeune blonde voudrait se teindre en brune … ?

Et … Heather Renée Sweet devint Dita von Teese.

Dita von Teese

Élégante reine du neo-burlesque, Dita donne envie de s’encorseter. Egérie du glamour, elle renouvelle le style de l’effeuilleuse en passant du verre de Martini à celui du Cointreau.

Alors que les modes passent et repassent, la muse dépasse l’époque rétro des ‘pin-up girls’ en inspirant un mystère désuet glissant vers l’esthétique soigné du fétichisme.

Teint de porcelaine et petite ‘mouche’ au coin de la pommette droite … où êtes-vous passés ?

Talon aiguille & Bas couture’,
il fut un temps où les femmes savaient s’habiller …

Au Cointreau Privé jusqu’au 24 Octobre 2010.

A lire aussi : Dita von Teese in her ‘Opium Den’ Show

*****************

Pour les adeptes du genre, retrouvez la plupart des évènements sur … Burlesques, etc

Arthur Koestler – n°2

Nous pouvons ajouter à nos connaissances, nous ne pouvons rien en retrancher.

Les somnambules, Arthur Koestler

L’Aspect thérapeutique de la Course à Pied

Noyer son esprit au rythme de Help Myself. Pousser jusqu’à la limite du corps pour effilocher les sensations résiduelles … Suddenly I See, allonger la foulée histoire d’évaporer ce qui reste de la conscience.

Et puis tout laisser sous la semelle au son de Soledad, pour en finir sur Le vent l’emportera

… Et n’en parlons plus.

Pierre Desproges – QI 130

Oups … :(

L’intelligence, c’est le seul outil qui permet à l’homme de mesurer l’étendue de son malheur.

par Pierre Desproges

La France de Raymond Depardon – De sa voix …

5 min 51


A lire aussi : La France de Raymond Depardon

Anatole France

Si le désir embellit toutes les choses sur lesquelles il se pose, le désir de l’inconnu embellit l’univers.

Le Livre de mon ami, Anatole France

Ne ramène pas ta fraise !

Comme le contrôleur des impôts et l’huissier, le dentiste doit probablement être soit sadique, soit plutôt fort moralement, pour surmonter le désamour de ses patients !

Peut-être, Capsicum devrait-elle lui demander une copie de son diplôme et une centaine de références avant de s’installer sur le fauteuil !

Le bunny-sourire des dentistes allemands sponsorisés par Colgate !

Effrayant en fait …

Comment voulez-vous que Capsicum soit convaincante auprès de Petit Ginkgo pour sa première visite, si elle est livide pour la sienne ?

C’est surement ainsi que les peurs se transmettent de génération en génération …

Espérons que le dentiste soit agréable à regarder,
ça compensera un peu !

Marc-Aurèle – n°2

Le vaniteux fait dépendre son propre bonheur de l’activité d’autrui; le voluptueux, de ses propres sensations et l’homme intelligent, de ses propres actions.

Pensées pour moi-même, Marc Aurèle (121-180)

Ecole Maternelle – Acte 6 – Mercredi

- On fait quoi aujourd’hui, Maman ?
- Je t’emmène chez Nanou. Il n’y a pas école aujourd’hui.
- C’est un jour de ‘cartable barré’, aujourd’hui ?
(Moyen instauré à l’école pour repérer les mercredi, samedi et dimanche.)
- Oui, c’est un jour de ‘cartable barré’, c’est mercredi.
- Non, je vais pas chez Nanou ! La maitresse, elle a dit que quand c’est ‘cartable barré’, on reste à la maison avec Papa et Maman !

Elle a vraiment l’intention de me compliquer la vie, celle là !?

Demain …

… Mais demain, seulement !

Ludovic Woerth et ses ailes !

A voir le dos de Ludovic Woerth, French Base Pilot … (décédé le 29 Mars 2014).

3e de la ProBASE Wingsuit Race 2010,
qui s’est déroulé du 1er au 3 Octobre 2010 à Stechelberg en Suisse …

… on ne s’étonnera pas de le voir là …

par le Team Phoenix-Fly

Via Ricou

Henri Cartier-Bresson – n°5

L’appareil photographique est pour moi un carnet de croquis, l’instrument de l’intuition et de la spontanéité, le maître de l’instant qui, en termes visuels, questionne et décide à la fois. Pour « signifier » le monde, il faut se sentir impliqué dans ce que l’on découpe à travers le viseur. Cette attitude exige de la concentration, de la sensibilité, un sens de la géométrie. C’est par une économie de moyens et surtout un oubli de soi-même que l’on arrive à la simplicité d’expression.

Photographier : c’est retenir son souffle quand toutes nos facultés convergent pour capter la réalité fuyante ; c’est alors que la saisie d’une image est une grande joie physique et intellectuelle.

Photographier : c’est dans un même instant et en une fraction de seconde reconnaître un fait et l’organisation rigoureuse de formes perçues visuellement qui expriment et signifient ce fait.

C’est mettre sur la même ligne de mire la tête, l’œil et le cœur. C’est une façon de vivre.

Henri Cartier-Bresson

Ebullition infernale.

De la musique plein la tête et un parfum en suspension, j’ai envie de croquer la vie d’un appétit inextinguible.

Reprendre des études …  ! Apprendre, apprendre, apprendre … et profiter de chaque seconde.

Mettre à profit quelques mois à une année pour aller jusqu’au deuxième degré de plongée, reprendre les claquettes, arrêter de jouer au pseudo voileux et m’investir dans une structure, travailler le cross et l’accro en parapente, tâter du kite-surf, passer le pas sur monomoteur,  m’émanciper en deux roues, parcourir les GR, repartir l’appareil photo à la main …

Monter un projet qui tienne la route.

Plus envie d’être ni réaliste, ni raisonnable même si le nerf de la guerre forcera inévitablement à reprendre le droit chemin …

… en attendant j’aurais nourri ma fringale.

Superfinal de Coupe du Monde Parapente 2010

Petit résumé en 8 min des épreuves à Pamukkale (Turquie)

from Jean-Mi ARA

Elisa Houdry sur la troisième marche du podium !