Denis Diderot – n°6

Nous croyons conduire le destin ; mais c’est toujours lui qui nous mène.

Denis Diderot,
Jacques le Fataliste et son maître (1796)

Contre toute attente …

… Capsicum se sent un peu déracinée.

Elle avait finalement plus d’affinité avec la Picardie qu’elle ne le croyait.
Se promener le long du rivage sur un coup de tête, sentir le printemps dans les bois à deux pas, croiser les amis pour un verre, discuter une demi heure avec sa coiffeuse et philosophe éclairé, partir en fou-rire avec les collègues, et écouter toute l’admiration de son acuponcteur pour Petit Ginkgo, enfin …

… la convivialité lui manque.

Les enfants gâtés de l’Occident ne sont décidément jamais contents !

Au delà du ‘Phare’ – Lyon (14-03-2011)

Il est évident que ce n’est qu’une question de temps pour se faire à cette vie là et construire de nouvelles affinités. Mais pour le moment, comme à son habitude pour tromper les sentiments instables, Capsicum s’adonne à la sur-activité de peur de tomber si elle s’arrête.

Et maintenant que l’argent du voyage au Japon est passé en perte et profit,
quel est le programme ?

En tout cas, le ‘Syndrome du Dimanche Soir’ lui n’a pas bougé d’un pouce ! :)

Brest – En hommage à Bernard Giraudeau

Le 25 octobre 2010, letelegramme.com nous apprenait que le futur ensemble immobilier de Brest, issu de la réhabilitation des espaces militaires et comprenant la capitainerie du port du Château, serait dénommé “Espace Bernard-Giraudeau” en hommage à un amoureux de la mer, très attaché à Brest.

Tohra Mahdavi sous l’œil de Gaël et Sara Giraudeau

Il y a 1 mois jour pour jour, Tohra Mahdavi la compagne de Bernard Giraudeau, ainsi que les enfants de l’écrivain de marine, Sara et Gaël, ont donc scellé la ‘première pierre’ de la future capitainerie.

Un texte de Bernard Giraudeau rappelant la force de la mer et les liens entre les hommes a été lu par son fils Gaël, puis placé dans un tube métallique déposé dans l’un des parpaings de la construction.

L’empreinte de Bernard Giraudeau restera donc
longtemps sur le quai de l’Amirauté.

**************

Port du château. Hommage à Bernard Giraudeau, www.letelegramme.com, 25-10-2010
Brest. Un espace “Bernard Giraudeau” va être créé, www.letelegramme.com, 10-02-2011
Port du Château. L’empreinte de Bernard Giraudeau, www.letelegramme.com, 20-02-2011
Brest. À la mémoire de Bernard Giraudeau, www.letelegramme.com, 21-02-2011
L’hommage de Brest à Bernard Giraudeau – Brest, www.ouest-france.fr, 21-02-2011

François 1er

Si on voulait voir s’achever les choses, il ne faudrait rien entreprendre.

François 1er, à propos de la construction de Chambord

La Boudeuse 2011 – Officiellement hors du cadre !

Voilà, c’est officiel, Patrice Franceschi revient à ses troisièmes amours : l’Humanitaire, en s’associant avec ACTED, une ONG qui brille par son efficacité en “pensant hors du cadre” d’après le directeur et co-fondateur d’ACTED, Frédéric Roussel.

Patrice Franceschi fait honneur à la devise de Sir Ernest Shackelton “Jamais ne baisse pavillon”, gravée sur le briquet d’argent que lui a offert l’équipage de la jonque La Boudeuse, il y a 11 ans …

C’est dire si les coups durs de toute sorte savent être surmontés.

“C’est du passé. Au fond, il faut s’allier avec les gens de son univers.” souligne Patrice Franceschi.

“ACTED et La Boudeuse veulent ainsi proposer un nouveau modèle d’action, associant approche scientifique, campagnes de plaidoyer et programmes d’action pour offrir une réponse intégrée aux principaux enjeux environnementaux et humain d’aujourd’hui et de demain.” annonce Frédéric Roussel sur le site d’ACTED.

Patrice Franceschi et Frédéric Roussel
lors de la Conférence de Presse du 17 mars 2011
à l’Institut Océanographique à Paris
par Eric Feferberg

Les deux amis de 30 ans, Patrice Franceschi et Frédéric Roussel, qui se sont connus en Afghanistan, ont donc décidé de créer un fond de dotation commun et de porter une touche humanitaire aux actions de La Boudeuse :

“Ces missions allieront l’esprit d’aventure scientifique du siècle des Lumières et les grands questionnements de la modernité concernant l’homme et son rapport à l’environnement, afin de promouvoir une écologie humaniste basée sur le développement durable”, ont souligné le ‘patron’ d’ACTED  et le capitaine de La Boudeuse.

Ce partenariat permettra d’agréger des soutiens variés provenant de fonds publics, d’entreprises ou de particuliers qui veulent soutenir les actions de La Boudeuse.

La dette immédiatement exigibles d’environ 500.000 euros n’est donc plus qu’un mauvais souvenir. La Boudeuse peut ainsi se préparer à reprendre la mer “vraisemblablement au mois de septembre”.

Mais pour quelles expéditions ? Reprise du programme en Amérique du Sud puis dans le Pacifique, en Islande, en Méditerranée ? Réponse dans quelques semaines.

 

Hisse pavillon !

ACTED n’étant volontairement pas un grand communiquant, espérons que nous continuerons à avoir des nouvelles approfondies et régulières.

A lire aussi :
La Boudeuse 2011 – Entre humanitaire et environnement
La Boudeuse 2011 – ACTED

******************

La Boudeuse : un nouveau départ avec ACTED, www.acted.org, 16-03-2011

“La Boudeuse”: reprise de la mission “Terre-Océan” avec l’ONG ACTED, AFP, www.20minutes.fr, www.goodplanet.info, www.rtlinfo.be, 17-03-2011

“La Boudeuse”: reprise de la mission “Terre-Océan” avec l’ONG ACTED, www.lesechos.fr, 17-03-2011

La Boudeuse. Cap sur de nouvelles aventures, www.letelegramme.com, 17-03-2011

Le Dijonnais Patrice Franceschi remis à flot, bourgogne.france3.fr, 17-03-2011

La Boudeuse+ACTED= Mission Terre Océan 2011, Tugdual de Dieuleveult, 17-03-2011

La Boudeuse va bientôt reprendre la mer, www.linfo.re, 17-03-2011

La Boudeuse sauvée du naufrage financier, www.lejdd.fr, 18-03-2011

Retour à l’intérieur du cadre.

- Alors comment as-tu trouvé ta nouvelle maitresse ?
- Un peu pas belle !

Il faut dire que les inquiétudes liées à sa charge supplémentaire de directrice lui donne un coté sec comme une biscotte de régime.

Évidemment passer de ‘Skipper’ à ‘Miss Biscotte de Régime’, ça peut faire un choc.

Petit Ginkgo reprendra donc le chemin de la maternelle, lundi, puisque le plan ‘Japon’ est tombé à l’eau (sans jeu de mot de mauvais goût).

Traditions Médicinales menacées par l’Union Européenne

La directive THMPD (Traditional Health Medical Products Directive) ou 2004/24/EC doit entrer en vigueur le 30 Avril 2011.

Par cette directive, l’Union Européenne veut mettre sous contrôle toute les préparations médicinales, en leur appliquant des procédures semblables à celles appliquées aux médicaments issues de la pétrochimie.

Or ces procédures longues et couteuses risquent grandement de faire tout simplement disparaitre ces remèdes ancestraux de la distribution. En effet, cet pratique artisanale n’a pas la puissance financière de l’industrie pharmaceutique pour monter des dossiers d’acceptation plante par plante.

Quelle influence pour le particulier ?

La suppression simple et définitive du choix de se soigner de manière alternative ou complémentaire par le biais de savoirs éprouvés depuis des siècles.

C’est ainsi que l’ANH (Alliance for Natural Health) veut faire reconnaitre devant la justice, l’abus de pouvoir de l’Union Européenne.
Elle a besoin d’un mouvement populaire d’ampleur pour soutenir son action en faveur des pratiques médicinales.

Dossier explicatif de l’ANH

Ayant besoin d’une prise de conscience massive de tout un chacun, n’hésitez pas à soutenir aussi le Collectif de Solidarité qui s’est constitué en France, en écoutant l’argumentaire de Guérison Défendue puis en signant la pétition qu’il présente.

Bien que personnellement, je trouve le texte de la pétition maladroitement rédigé, la démarche est cependant essentielle si l’on veut tenter de garder la possibilité de se soigner sans effets secondaires.

Ça pue le lobby à plein nez !

**************

DIRECTIVE 2004/24/EC OF THE EUROPEAN PARLIAMENT AND OF THE COUNCIL of 31 March 2004, Official Journal of the European Union

ANH BRIEFING PAPER, TRADITIONAL HERBAL MEDICINAL PRODUCTS DIRECTIVE, ANH, 2010 update

Uchronie ou la Théorie du Si.

Un jour peut-être tenterais-je l’aventure de l’écriture. Alors, ce mode utopique appliqué au temps en sera probablement l’une des clefs car il est si riche de potentialités.

Dans le registre fantastique, la schizophrénie temporelle du Steampunk, soutenu par son esthétisme 1900, en est une fabuleuse illustration.

Mais au quotidien, ne vous êtes-vous jamais interrogé sur ce qu’il se serait produit si votre pas avait été plus rapide d’une seconde, d’une minute … ou d’une année ?

Du coup, en jouant avec l’élasticité du temps, il est possible de vivre cent vies en une seule, même si et surtout si, le vieille adage nous rappelle qu’ “Avec des si, on mettrait Paris en bouteille.”

L’effet Droste appliqué au temps souligne si bien l’Uchronie …

Mais sous couvert de l’amusant et du dérisoire, la question récurrente de la ‘destiné’ ou du Karma revient gratter la conscience.

A quel point sommes nous maitre de notre vie ?

Pourquoi cette panne sur l’autoroute à 30 bornes du point de départ, alors que l’on vous attend de pied ferme 500 km plus loin, pour mener à bien un évènement important ? Quelle incroyable rencontre arrivée à point nommée dans votre vie ? Quel inattendu stop-over à Singapour suite au retard de ce vol ? Et si vous aviez attrapé le métro précédent, qu’auriez-vous découvert en rentrant ? (petit clin d’œil à Sliding Doors :) )

Certains parleront de la Loi de Murphy dans les emmerdements les plus inconfortables, d’autres prendront ça avec philosophie en se demandant ce qu’il se serait produit de pire dans une alternative temporelle.

Mais le ‘Destin’ a-t-il toujours de bons projets pour vous ?
Le moment viendra-t-il de ramer à contre-courant des évènements pour éviter ce qu’elle réserve ?

Enfin, peu importe.

 

L’uchronie est, en premier lieu, l’occasion de laisser le rationnel au placard un instant et de rêver comme un enfant qui construit son histoire du jour.

Alphonse Allais

Impossible de vous dire mon âge, il change tout le temps.

Alphonse Allais

Les enfants …

Simplement parce que cette image m’est restée en tête, après une journée entière le nez dans les dépêches.

Mesure de radiation sur les enfants évacués
des zones proches de la centrale de Fukushima à Koriyama

par Kim Kyung-Hoon/REUTERS

Japon – La triste réalitée

10h08

Ce document de synthèse de l’IRSN (Institut de Radioprotection et de Sureté Nucléaire) éclaire sur l’activité sismique qui a touché le Japon, vendredi dernier et a engendré les tsunamis.

Séisme majeur au large de l’île d’Honshu (Japon), IRSN, 11-03-2011

Les images du Japon Avant/Après le raz de marée parlent d’elles mêmes et soulignent à quel point la population victime est dans un dénuement majeur.

Satellite Photos of Japan, Before and After the Quake and Tsunami, The New York Times, 13-03-2011

Le Japon avant et après le séisme, RMC.fr, 14-03-2011

Ruines de Otsuchi par Damir Sagolj / Reuter

Alors que les secours internationaux rejoignent le Japon, personne n’est sans savoir que le Pays du Soleil Levant fait face a de graves préoccupations nucléaires.

Japan Faces Potential Nuclear Disaster as Radiation Levels Rise, www.nytimes.com, 16-03-2011

Tokyo, qui se trouve à 250 km de la centrale de Fukushima, a reçu les premières retombées radioactives.

“Nous avons relevé un niveau de radiation supérieur à la normale dans la matinée”, a déclaré Sairi Koga, un responsable de la préfecture de Tokyo, avant d’ajouter : “nous ne considérons pas qu’il s’agit d’un niveau suffisant pour affecter le corps humain”.

Les articles suivants (parmi tant d’autres) suivent la situation japonaise en direct :

Japon : niveau de radioactivité inquiétant, Europe1.fr, 15-03-2011

Un niveau de radioactivité supérieur à la normale détecté mardi matin à Tokyo, liberation.fr, 15-03-2011

Or il apparait que l’on s’achemine vers une véritable catastrophe nucléaire. Une explosion a d’ailleurs endommagé l’enceinte de confinement du réacteur 2 de la centrale de Fukushima dans la nuit de lundi à mardi 15-03-2011.

En direct: “On s’achemine vers une catastrophe nucléaire”, www.lexpress.fr, 15-03-2011

D’un coté personnel, Capsicum se réjouit au moins de savoir son ami ‘Comment ça va bien’ arrivé à Séoul après avoir quitté Tokyo pour Osaka, ce week-end. Réalisant qu’il faudra du temps avant que la situation ne s’apaise, il part pour la France demain mais s’inquiète pour toutes ses connaissances restées là-bas.

Il nous fait savoir que le site suivant Sparkrelief | Japanese Earthquake Relief peut servir à tous ceux cherchant une solution d’hébergement d’urgence, ainsi qu’à ceux qui souhaiteraient fournir leur aide dans ce sens.

Toute notre empathie est tournée vers le Japon.

 

Amélie Nothomb

Aussi longtemps qu’il existerait des fenêtres, le moindre humain de la terre aurait sa part de liberté.

Amélie Nothomb, Stupeur et tremblements

死亡者数 …

A moi la mauvaise foi et l’égoïsme aussi flagrant qu’indécent !

Accabler ces pauvres nippons de deux catastrophes naturelles en chaine, induisant un accident nucléaire potentiellement gravissime …

Mad in Japan par Maëster

… pour m’empêcher d’emmener Petit Ginkgo voir les cerisiers de la province du Tohoku est d’une incroyable indélicatesse de la part du Destin.

Encore un coup de l’Effet Papillon !

Afin de ne pas aggraver mon cas, je n’exprimerai donc pas mon étonnement calendaire face à mes finalement bien risqués plans initiaux de voyage.

A lire aussi : Tremblements et raz de marée !

La Crise

Coline Serreau a le don pour faire des films de proximité, plutôt intelligents, et celui là ne prend vraiment aucune ride, même s’il date de 1992 …

Une galerie de personnages à peine exagérés, aussi égoïstes les uns que les autres. Le long métrage assène les vérités, tableau après tableau, peignant la prise de conscience de ceux qui refusent que l’on pense pour eux.

Que des évidences, vous allez dire …
Cela va sans dire, mais cela va encore mieux en le disant !

Vincent Lindon mène sa réflexion auprès de chacun de ses amis, eux mêmes en plein chaos usuel.

Mes scènes préférées sont sans aucun doute les vôtres.

L’homéopathie (une préférence à partir de 2:00) :


et son pendant sur la médecine chinoise …

La vie à deux (une préférence à partir de 1:07)
Toutes les raisons en faveur de la Théorie du Palier

L’extrait qui plait le plus à Mummy
La cinquantaine après de bons et loyaux services
(une préférence à partir de 0:39) :

La vérité de la nouvelle génération :

La vocation égoïste de l’humanitaire :

Il y a dans ce film beaucoup des sujets qui tiennent à cœur à Coline Serreau et de bonnes pistes de réflexion pour un mieux vivre personnel et universel.

A voir, à revoir, à re-revoir … à toutes les étapes de la vie !

Société de Consommation

Mot d’Enfant – n°44

Moi, quand je serai grand, je ferai des choses dangereuses.

Petit Ginkgo, 4 ans et 1 mois

Oh, putain, il a vraiment de mauvaises fréquentations ce môme !

(En même temps s’il ne commence pas de lui même, très tôt, c’est peut-être plus intellectuel que viscéral, donc il y a des chances pour que l’on soit tranquille quand même …)

Tremblements et raz de marée !

Parfaite carte postale, auprès de ses proches, pour soutenir la décision de partir seule avec Petit Ginkgo …

La Grande Vague de Kanagawa – Hokusaï

… au Japon, dans 1 mois !!

A lire aussi : 死亡者数 …

Régis Belleville fait l’aplogie de l’Argos !

Voilà un des sujets du Journal de l’Espace (CNES) de ce mois de Mars 2011.


“Une balise Argos m’a sauvé la vie dans le… par CNES

A lire aussi : Régis Belleville

Charles-Ferdinand Ramuz

La seule vraie tristesse est dans l’absence de désir.

Charles-Ferdinand Ramuz, Extrait de Journal

Mémoires de Cinéma

Une salle obscure est le meilleur moyen de tromper la solitude d’une étudiante fraichement abandonnée en région parisienne. Attirée comme un aimant, séance après séance, elle resquille pour voir trois ou quatre fois le même film intense.

Avec culot, les cabines de projection n’ont vite plus de secret sous l’éclairage d’un opérateur passionné par son métier.

De l’autre coté du monde, les salles oscillent en température au point de prendre froid durant un été caniculaire. Et s’il est possible de s’assoir en tailleur entre les rangées de sièges du ‘Village’ de la Jam Factory à Melbourne, il est presque impossible de caser ses genoux dans ce ciné de quartier à Rome.

Dans la part d’ombre d’une chercheuse d’emploi, Bordeaux conquière cependant la palme des avant-premières  alors que l’Alstor n’a pas son pareil pour magnifier les vieux films ‘noir & blanc’.

N’avez-vous jamais vu une pellicule prendre feu sur grand écran ? Envoutant au point qu’aucun spectateur ne bouge ses fesses pour prévenir, sauf … votre dévouée Capsicum. En tout cas, il existe des œuvres si fascinantes qu’elles hantent vos nuits jusqu’à l’aube.

Et si une séance bondée empêche de croquer son popcorn avec volupté de peur de déranger son voisin, une projection déserte à Sisteron laisse libre cours à une irrépressible et brulante impatience. Quant au film ? … ses lumières dessinent magnifiquement les contours d’un corps.

Contre toute attente, le sommeil l’emporte devant Le Seigneur des Anneaux pour cause de journées harassantes, alors qu’ Irréversible reste le seul film à faire sortir Capsicum de la salle.

Sevrée de toile avec l’arrivée de Petit Ginkgo, Capsicum garde une faiblesse pour le 7ème art en salle, que ce soit pour un film d’auteur ou pour un blockbuster judicieusement choisi. ;)

Next one ?

La Boudeuse 2010 – Le récit de Tugdual

Alors qu’à l’époque (février 2010) la participation de Tugdual de Dieuleveult à la mission Terre – Océan avait été relativement peu exposée, ce membre conte aujourd’hui son expérience à bord de La Boudeuse dans ‘La Boudeuse repart sur les mers. Il y a un an, j’y étais.’ un article de son blog récemment en ligne.

Tugdual de Dieuleveult – Photo Mickael Nommay

A lire aussi : La Boudeuse 2010 – Equipage 2010 n°3

************

La vie à prix d’or, www.liberation.fr, 10/04/2010

Frigorifix n’a rien à déclarer …

Du lourd certes … mais du coup pas très fluide.

Au temple de la consommation version ‘habitat’ …

Assis au Sushi Bar, Petit Ginkgo plonge le nez dans son verre et en ressort l’air victorieux :

- C’est écrit IKEA dans le verre !

Puisqu’à 4 ans, l’enfant est plus apte à reconnaitre un logo qu’à proprement lire un mot, Capsicum se dit qu’elle fréquente un peu trop le géant suédois, ces derniers temps.

Et ce n’est pas l’aventure de la semaine qui va l’en dissuader, persuadée qu’un lundi, elle sera la seule à déambuler dans les allées …

Grossière et fatale erreur en ces temps de vacances scolaires !

Armée de son catalogue ‘Cuisine’ et de son mètre, Capsicum oscille d’un rayon à l’autre  épaule contre épaule, puis poireaute pour commander 4 petits meubles, histoire de réduire le bordel de sa cuisine. Patienter, Patienter …
Pas de grandes folies, juste du pratique à moindre coût.

Mais alors qu’elle sait précisément ce qu’elle désire, il lui faudra Patienter,  Patienter, Patienter. Au naturel, votre Capsicum aurait tout envoyé baladé, mais elle en a marre de vivre à Beyrouth …
Petit Ginkgo prend son mal en patience et en profite pour se faire quelques copains d’infortune.

Enfin en possession de la liste énigmatique de colis référencés, Capsicum traine Petit Ginkgo au libre service. L’enfant s’éclate entre les raques alors que Capsicum et ses petits bras musclés s’évertuent à compléter la liste.
Ce n’est pas si bon marché quand on pense que c’est le client qui fait tout le boulot au magasin puis à la maison !

C’était sans compter sur les ruptures de stock …
Il faut donc encore Patienter

Enfin victorieuse, Capsicum découvre un tsunami de caddies prêt à se délester le compte en banque. Il faut encore Patienter

A deux minutes de la libération, le total ne correspond pas avec l’estimation. Débute alors l’opération ‘Pointage’ X 4 avec redéballage de caddie, suivie de l’opération ‘Poireautage’ au service ‘Retour d’article’. Il faut Patienter

Aller-retour à la voiture (bien sûr au fond du parking), histoire de décharger les 50kg de matos (enfin ça parait comme tel !), puisqu’il est impossible de rerentrer dans le magasin avec un caddie plein.

Il faut avoir des jambes quand on a que deux bras.

Après avoir déniché un raccourci, une nouvelle déambulation entre les rayons commence, et re-la queue et re-les caisses. Patienter, patienter … Il faut aussi récupérer les articles préparés au service ‘Retrait’. Patienter, Patienter

Capsicum se retrouve donc avec 30 kg de plus (parce que ça pèse deux fois plus lourd après tout ça !) à caler dans la bagnole, mais enfin ravie d’être libre des griffes suédoises.

Enfin … plus qu’à tout décharger, déballer et monter !

 

 

Albert Camus – n°13

L’espoir, au contraire de ce que l’on croit, équivaut à la résignation. Et vivre, c’est ne pas se résigner.

Albert Camus

La Boudeuse 2011 – Entre humanitaire et environnement

“Cette alliance est à très long terme. La Boudeuse, au cours de ses missions futures, va constituer la passerelle entre l’humanitaire et l’environnement, domaine dans lequel ACTED entend se développer”.

Patrice Franceschi, AFP, 07-03-2011

Précédemment La Boudeuse 2011 – ACTED

**************

“La Boudeuse” va reprendre la mer, www.lefigaro.fr, 07-03-2011
La Boudeuse va reprendre la mer, www.europe1.fr, 07-03-2011
La Boudeuse repart sur les mers, www.obiwi.fr, 07-03-2011

Thermique fait artiste …

Jolie visualisation pour ceux qui ne sentent pas …