Surréaliste …

Si on m’avait dit que Petit Ginkgo ferait du patin à glace avec un ami vivant entre tropique et équateur, je me serais bidonnée ! Et pourtant …

N’empêche que ce n’est plus de mon âge, ces conneries. J’ai le poignet en compote et le séant tout talé, ce matin. ;) La récompense vaut le coût : réussir à peu près à me retourner en plein mouvement pour patiner en marche arrière !

Une grande première pour quelqu’un qui ne se souvient
même pas quand elle a patiné pour la dernière fois …

Oups … parait qu’il faut que je bosse !

BREF, je suis comme tout le monde.

BREF, la Série

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
Bref. Je suis comme tout le monde. – Episode du 20/09

BREF – 20/09/2011 – Episode 11

Ah … C’est donc ça !

Je crois que je suis très motivée…
C’est juste que je n’en ai pas conscience.

‘Statut’ de Nathalie Jomard

Rock my life !

La première minute trente me parait très accélérée mais …

… plutôt sympa ce 2011 Trailer !

Le Jour & La Nuit

Ce soir là, au bras du mec le plus sexy du coin, j’ai le sentiment d’être exhibée comme un trophée.

Situation certes discutable pour qui se veut indocile mais qu’importe quand la délectation fait office de psychotrope. La droiture de sa démarche n’est rien en comparaison du sourire triomphant qu’il affiche, me serrant contre lui. Un instant, je goûte la saveur d’une folle hypothèse de vie avec ce généreux et très convoité extraverti, qui enflamme les nuits.

Et puis très vite la réalité reprend le dessus. Ai-je déjà aperçu la couleur de ses yeux à la lumière zénithale, depuis que nous nous voyons ?

Dégrisée par le Jour, la Nuit m’enveloppe toute entière.

Nicolas Messyasz – Esquive - 12 juin 2007

En effet, pour de vagues et respectueuses considérations, j’avais mis sur la touche, à contre cœur, cet autre charmant mais impénétrable ténébreux. Dans le sillage de son regard accrocheur, promettant monts et merveilles, j’avais senti cent fois le vent relatif sur mon visage, le vide sous mes semelles et le sable entre mes orteils.

Un taciturne qui ne connaissait rien à l’indécision, plutôt du genre qui prend, sans demander la permission. Ce qui, en principe, n’est pas pour me déplaire. Sauf qu’un peu tardivement, se dévoila une officielle raison pour laquelle, lui, n’offrait que ses jours.

Voici en substance le décor d’une rivalité tout en ‘ombre et lumière’ qui existait avant moi, qui ne cessa d’enfler sous mes yeux et qui se poursuivit bien après que je me sois évaporée.

Le plus solaire n’était pas celui que l’on croit.

BREF, j’ai un plan cul régulier

BREF, la Série

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
Bref. J’ai un plan cul régulier – version non censurée – Episode du 19/09

BREF – 19/09/2011 – Episode 10

Bad Timing …

Pourquoi faut-il que la période la plus propice à la conception tombe pile lorsque la femme est la plus active professionnellement, la plus attractive sexuellement, la plus libre financièrement, la plus épanouie sportivement, la plus affutée intellectuellement ?

Il y a tellement d’autres choses explorables uniquement à ce moment là de la vie … Et pourtant ‘faire un enfant’ pour s’en débarrasser dans les bras d’une nounou n’a vraiment aucun sens.

Le Nature est affligemment bien faite !

Si je fais un deuxième enfant, ce sera l’ACTE ALTRUISTE le plus fort de ma vie.

L’Aventure ‘Petit Biloba’ !

Mot d’Enfant – n°56

Au petit déjeuner, les céréales dans le bol de lait, Petit Ginkgo s’adonne à la géographie.

“Je mange la plage ! Ça, les morceaux, c’est le sable que les enfants ont jeté dans la mer. Et puis, il y a tous les poissons qui s’inspirent !”

Petit Ginkgo (4 ans et 7 mois)

Mot d’Enfant

Marguerite Yourcenar

Le silence est fait de paroles que l’on n’a pas dites.

Marguerite Yourcenar

Mot d’Enfant – n°55

- De toute façon, tous les papas et les mamans font du parapente !
– Euh … non … y’en a qui préfèrent la pétanque, la drogue ou la chute libre.

Petit Ginkgo (4 ans et 7 mois).

Mot d’Enfant

Lâcher les freins …

Plutôt bien mis en pratique ce précepte dans ma vie et depuis une année en particulier …

Mais c’est encore une préoccupation de tous les instants. Une petite inattention et me revoilà à cogiter pour des conneries : amour-propre, conception, avenir, etc

Cette voie en dehors des sentiers battus est plus difficile,
mais il est vrai qu’elle récompense 1000 fois plus.

Au programme : Discipline personnelle = maître mot.

La Boudeuse 2011 – Armement

Espérons que Filippo Mennuni nous raconte les quelques semaines d’Octobre qu’il passera à bord de La Boudeuse pour donner un coup de main à la préparation du trois mats.

Pour quand est prévu le prochain départ du navire d’exploration en Méditerranée ?

Parions pour le printemps 2012.

Précédemment : La Boudeuse 2011 – Enfin des nouvelles !

*****************

La Boudeuse in preparazione per la nuova partenza, Missione Terre Ocean, 18-09-2011

Tap Dogs à Lyon

Tap Dogs, le spectacle créé par l’australien Dein Perry, il y a quinze ans, dépose ses valises à la Maison de la Danse du 13 au 23 décembre 2011. Ouverture des ventes le 18 Octobre 2011.


Tap Dogs Showdown par astre

Huit gaillards rythmés en chaussures de sécurité, ça ne se manque pas !

A lire aussi : Adam Garcia – Tap Dancer de génie !

Ralentis de folie !

Option Base Jump

Option Chute Libre

Merci Ange …

Antoine de Saint-Exupéry – n°23

Je surprenais aussi les confidences que l’on échangeait à voix basse. Elles portaient sur les maladies, l’argent, les tristes soucis domestiques. Elles montraient les murs de la prison terre dans laquelle ces hommes s’étaient enfermés. Et, brusquement, m’apparut le visage de la destinée.

Vieux bureaucrate, mon camarade ici présent, nul jamais ne t’a fait évader et tu n’en es point responsable. Tu as construit ta paix à force d’aveugler de ciment, comme le font les termites, toutes les échappées vers la lumière. Tu t’es roulé en boule dans ta sécurité bourgeoise, tes routines, les rites étouffants de ta vie provinciale, tu as élevé cet humble rempart contre les vents et les marées et les étoiles. Tu ne veux point t’inquiéter des grands problèmes, tu as eu bien assez de mal à oublier ta condition d’homme. Tu n’es point l’habitant d’une planète errante, tu ne te poses point de questions sans réponse : tu es un petit bourgeois de Toulouse.

Nul ne t’a saisi par les épaules quand il en était temps encore. Maintenant, la glaise dont tu es formé a séché, et s’est durcie, et nul en toi ne saurait désormais réveiller le musicien endormi, ou le poète, ou l’astronome qui peut-être t’habitait d’abord.

Je ne me plains plus des rafales de pluie. La magie du métier m’ouvre un monde où j’affronterai, avant deux heures, les dragons noirs et les crêtes couronnées d’une chevelure d’éclairs bleus, où, la nuit venue, délivré, je lirai mon chemin dans les astres.

Terre des Hommes (Livre de poche, p23), Antoine de Saint-Exupéry

“Le vrai tombeau des morts, c’est le cœur des vivants”

Voilà ce qui surmontait la salle de recueillement du crématorium en cette magnifique matinée de soleil frais. L’édifice avec sa coupole très 19 ème se laisse découvrir à l’issue d’une longue allée bordée de sépultures anciennes.

Mais pourquoi l’appareil photo n’est-il pas à portée de main pour dérober cette lumière rasante qui illumine avec douceur des concessions pleines de vanité ?

En bout de course – Nouveau Cimetière de la Guillotière, Lyon (16-09-2011)

Du plus loin qu’elle s’en souvienne la mort a toujours été une évidence de la vie pour Capsicum. Non pas qu’elle y ai été confrontée très jeune. Elle avait déjà 6 ans quand on lui refusa d’aller à l’enterrement de son grand-père.

Mais il arrivait qu’elle pense à une éventualité funeste soudaine dans le quotidien anodin de sa vie d’enfant : un accident de voiture sur la route des vacances, une chute fatale pendant les séances de rappel, une agression sur le chemin de l’école, un non-réveil à l’issu d’une opération, etc, à l’exception du suicide, vu par son jeune regard comme un couard renoncement.

Le coeur des vivants - Nouveau Cimetière de la Guillotière, Lyon (16-09-2011)

Elle a très vite compris que cela effrayait les adultes qui s’arrangeaient pour éluder ses questions. Rapidement, elle a décidé qu’elle partirait en fumée afin de ne pas empoisonner la terre des vivants.

Bien plus tard, les rites mongoles/bouddhistes n’ont fait que renforcer sa conviction. Il y a quelque chose de plus noble à nourrir un vautour au sommet d’une montagne que de se faire digérer par des vers blancs, six pieds sous terre … à l’image de leurs criminels.

Alors, à défaut de fin romanesque, autant s’enflammer !

Ces jours de Toussaint froids et humides, où endimanchée il fallait faire le tour des cimetières, Capsicum ne comprenaient pas pourquoi ses aînés se recueillaient sur des tombes vides. N’a-t-on pas appris à cette enfant que les âmes partaient au ciel ? Il est bien plus aisé de parler à ses morts de n’importe où, où l’on se trouve !

Avec le temps, Capsicum a développé une spiritualité très personnelle et regarde finalement avec bienveillance les vivants qui ont besoin de matérialiser la mort pour canaliser leurs émotions.

De tout coeur - Nouveau Cimetière de la Guillotière, Lyon (16-09-2011)

Les cimetières sont des endroits magnifiques et paisibles où l’histoire, l’architecture, l’art voisinent avec les émotions, la nature et les religions. Capsicum a toujours aimé y flâner.

Mais il faut dire qu’au delà des siècles, les sépultures perpétuent quand même la mémoire familiale. Un prénom gravé dans le marbre provoque parfois l’intérêt d’un descendant qui rend l’aïeul immortel … enfin si les générations suivantes veulent bien renouveler le paiement de la concession !

Capsicum ne renonce absolument pas à ce que ses cendres soient libérées, d’autant qu’elle a maintenant trouvé l’endroit où les disperser (si, si, c’est encore possible !), comme l’ultime prétexte à la transmission du ‘Voyage’

Mais si ses vivants ont vraiment besoin de se balader dans les allées d’un cimetière au doux soleil matinal et bien soit, qu’une plaque gravée à son nom cache une mèche de ses cheveux dans l’une de ces petites cases de columbarium.

“La mort ne vous concerne ni mort ni vif : vif parce que vous êtes ; mort parce que vous n’êtes plus.”

Montaigne

Crématoire du nouveau cimetière de la Guillotière – Lyon (16-09-2011)

Ils attendrons cependant au moins 3 jours avant de livrer la dépouille à la haute température. Bien des prosaïques catalepsies ont été simulacres de résurrections énigmatiques !

Non, sérieusement, imaginons plutôt qu’il faille laisser le temps à l’esprit de se détacher du corps … ;) Et puis, c’est juste le temps nécessaire à la réunion de suffisamment d’amis pour faire une belle fête enjouée, musicale et arrosée de rhum !

Il vaut mieux utiliser son argent pour le plaisir de ses invités que pour un cercueil rutilant qui finira en cendres …

Et bien dansez maintenant.

BREF, j’ai recroisé cette fille

BREF, la Série

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
Bref. J’ai recroisé cette fille. – Episode du 15/09

BREF – 15/09/2011 – Episode 9

Obsolescence Programmée …

Avant d’en arriver à la Décroissance, une étape pourrait passer par la simplicité volontaire … Préférons donc la ‘robustesse’ à la technicité, la réparation au rachat et l’équitable à la productivité !

La vidéo ne fonctionne pas : voir ci-dessous

L’obsolescence programmée, un ‘beau’ concept qui est loin de faire du bien au porte monnaie et à la Planète !

Déesse Société de Consommation … et son complice le Dieu Croissance.

Merci Cafeteria Des Salines Pomi :)

A lire aussi : Pouvoir d’achat ??

Société de Consommation

*************

Ajout du 02-06-2012 :
Bien dommage que cette vidéo ait été supprimée pour atteinte aux droit d’auteur. Les documents de cet acabit devrait être diffusable par tout biais car ils sont d’utilité publique !!

Mais cet excellent doc “Prêt à Jeter – Obsolescence programmée” de Cosima Dannoritzer peut être trouvé ailleurs … (rediffusé le 24 janvier 2012 sur Arte)

Le fil rouge de l’imprimante foutue, par puce interposée, qui reprend vie grâce à un petit logiciel de réinitialisation est un excellent exemple !

Refusons de couper dans la combine des industriels !

A lire aussi : Cash Investigation – Obsolescence programmée

Voyage à la lisière de l’utopie …

Un souffle de Steampunk … sans vapeur.

Mais ce n’est pas d’aujourd’hui …

“Le 24 novembre 1852, Henri Giffard vola pour la première fois avec un dirigeable. Ceux-ci utilisent la poussée d’Archimède. Le dirigeable de Giffard était composé d’un ballon de 44 mètres de long, rempli d’hydrogène ainsi que d’un moteur à vapeur, situé dans la nacelle, qui actionnait une hélice placée sous le ventre de l’aérostat. Il contenait du charbon et de l’eau. Les dirigeables furent utilisés pendant la première guerre mondiale et l’entre deux guerres et pendant la seconde Guerre Mondiale.”

Dirigeable d’Henri Giffard

Des prémices de l’aviation jusqu’à aujourd’hui., TPE, 08-02-2011

Mot d’Enfant – n°54

Petit Ginkgo feuillette la pub de la pizzeria d’en bas :

- Il y a des pizzas aux fromages, des pizzas avec des olives ou avec du saucisson et aussi il y des pizzas à la trace de chaussure !
– Comment ? Montre moi ça …

Malicieux Petit Ginkgo (4 ans et 7 mois).

Mot d’Enfant

BREF, j’ai vu un psy

BREF, la Série

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
Bref. J’ai vu un psy. – Episode du 13/09

BREF – 13/09/2011 – Episode 8

Mystery Solved

http://xkcd.com

12-09-2011, xkcd.com

La disparition d’Amelia Earhart et de son navigateur Fred Noonan en 1937 “est due à une erreur de navigation, suivie d’une panne sèche au-dessus de l’océan. L’avion devait se poser sur la minuscule île Howland, en plein Pacifique, et l’US Navy y avait envoyé un navire muni d’une radio, l’Itasca. À 19 h 30 GMT, il reçut le message « Nous devrions être au-dessus de vous, mais nous ne vous voyons pas… Le carburant commence à baisser ».”

Amelia Earhart, Wikipedia

Hervé Lauwick

Un ami, c’est quelqu’un qui vous connaît bien et qui vous aime quand même.

Hervé Lauwick

Feels like Anyway Friend !

Le Cercle Rouge

A l’image de cette citation de Rama Krishna qui ouvre le film de Melville du même nom :

“Layamuni le solitaire dit Sidartagantama le sage dit le Bouddha se saisit d’un morceau de craie rouge, traça un cercle et dit : Quand les hommes, même s’ils s’ignorent, doivent se retrouver un jour, tout peut arriver à chacun d’entre eux, et ils peuvent suivre des chemins divergents ; au jour dit, inexorablement, ils seront réunis dans le cercle rouge,

la vie apporte à Capsicum une fortuite rencontre.

Vers le cova – L’île (Juillet 2011)

Décidément, L’île n’a pas dit son dernier mot.

Jules Renard

L’homme véritablement libre, c’est celui qui sait refuser une invitation à dîner sans donner de prétextes.

Jules Renard, Journal (25 novembre 1895)