Cet étonnant marin

Un peu rapide mais une belle rétrospective à propos des œuvres de Bernard Giraudeau


par Stéphane Dugast

Quelle déraison …

S’empêcher de rêver ne protège pas des émotions.

Jules Renard – n°3

Écrire, c’est une façon de parler sans être interrompu.

Jules Renard, Journal

Mot d’Enfant – n°64

- Mamie, j’peux manger un paquet de paillettes ?

Petit Ginkgo (4 ans et 11 mois)

Mot d’Enfant

Joyeux Noël à tous …

Esprits de la Tête d’Or – Lyon (10-12-2011)

Le temps du veau gras …

Il était une fois un homme se séparant de sa compagne. Comme par enchantement, le voila téléphonant à ses parents qui n’avaient pas entendu sa voix et celles de ses enfants depuis 7 ans.

L’entrepreneur décisionnaire et méprisant, à l’égo surdimensionné,
se serait-il fait mener à la baguette pendant toutes ces années ?!

Les emmerdes recommencent.

Les Etrangers de sang.

Tap Dogs à deux pas

Le mémorable show de Dein Perry a posé ses percussions à la Maison de la Danse à Lyon, faisant salle comble, pour un spectacle de 1h20 qui envoie. De l’humour et de l’imagination, en plus du talent de ces tap dancers !

par Ralf-Brinkhoff

Souvenir d’un autre continent

A lire aussi : Tap Dogs à Lyon / Adam Garcia – Tap Dancer de génie !

François de La Rochefoucauld – n°2

Quand on ne trouve pas son repos en soi-même, il est inutile de le chercher ailleurs.

François de La Rochefoucauld

Ilios Kotsou et la psychologie positive

Vous avez pu le voir dans les deux dernières émissions de Frédéric Lopez Les Secrets du Bonheur. Ce chercheur en psychologie des émotions à l’Université de Louvain expose clairement l’intelligence émotionnelle.

Et la bonne nouvelle est qu’avec un bon entrainement du cerveau, la vie est à croquer du bon coté. I’parait que c’est scientifique.

Au boulot !

Psychologie populaire.

Remarquez comment chaque jour, les politiques et les médias préparent le peuple français à l’idée d’une dégradation de la note de la France, par les agences de notation.

Comme si tout était orchestré pour que les petits français passent de bonnes fêtes de fin d’année, à consommer normalement, avant de déclarer à la face du monde que la France est pays mauvais payeur.

par Colcanopa

En même temps, s’ils dégradaient ce AAA, la pression subit par la France diminuerait et les décisions n’auraient plus à être prises dans l’urgence. Et puis, vus les taux d’intérêt auxquels la France emprunte, certains s’accordent même à dire que dans les faits, elle n’a plus le triple A depuis bien longtemps.

Ce qui laisse Capsicum perplexe, c’est que le sort
des populations soit entre les mains d’agences de notation.

A lire aussi : Le dealer du coin de la rue

**********

AAA : chronique d’une perte annoncée, www.europe1.fr, 16/12/2011

Vas prendre tes gouttes …

Allez comprendre pourquoi ayant tout, ‘la malédiction du poète’ hante encore l’esprit, entre regard nombriliste et tourmente adolescente, indécemment tardive. Considérons simplement un fonctionnement atypique des neuro-transmetteurs. Après tout, qui peut parler de normalité ?

Toujours ce besoin d’un billet pour l’ailleurs ; une instabilité gentillement incompréhensible pour l’entourage. Déchirer la plénitude juste pour l’ébullition cérébrale ?

C’est un peu d’une schizophrénie entre amour constructeur et apaisant, vision boboïsante d’un avenir anarchique, couardise confortable et avidité de vivre chronique.

L’incubateur d’un bonheur asservissant.

Jules Renard – n°2

Le projet est le brouillon de l’avenir. Parfois il faut à l’avenir des centaines de brouillons.

Jules Renard, Journal – 2 février 1902

Pas de bol

Quand Capsicum se fait enfin des amis sur Lyon, ils partent émigrer …

… au Canada.

Espérons qu’il n’y ait pas de relation de cause à effet ! ;)

8 décembre

J’ai le blues …

De saison …

Ce doit être une manie de visiter les apparts en décembre !

Evidences

Je sais pourquoi ils mettent des bulles dans le Champagne ou le cidre.

… pour en dégoutter les gamins.

Du coup, il y en a plus pour les grands !

Mot d’Enfant – n°63

- Maman, tu connais l’heure de la fin de l’école ?
– Oui.
– Alors je voudrais que tu l’oublies !
– Ah … pourquoi ?
– Ben comme ça, je pourrai aller à la garderie.

Petit Ginkgo (4 ans et 10 mois)

Mot d’Enfant

Erreur d’aiguillage

Une nana peut-elle se rendre repoussante uniquement pour flinguer son potentiel attractif et ainsi éliminer les sources de tentation qui lui brûlent la cervelle ?

Quand les circonvolutions du cerveau sont impénétrables …

Pauvres dommages collatéraux.

Bref. J’ai couché avec Emilie.

BREF, la Série

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

BREF – 05/12/2011 – Episode 33

La Responsabilité …

Suite à un petit article intitulé Indignation après la mort accidentelle d’un chômeur privé d’électricité m’ayant hérissé le poil pour cause de vue basse manichéisme ambiant, m’est revenu ce petit jeu rencontré lors d’une formation en management …

“Une femme délaissée par son mari travaillant tard et rentrant fatigué tous les soirs, se laisse tenter par le choix d’un amant. Cet amant vit de l’autre côté de la rivière et chaque jour, dans le courant de l’après midi, elle se rend chez lui en passant sur un pont. Elle traverse le pont dans l’autre sens, le soir, avant que son mari ne rentre.

Un jour alors qu’elle est avec son amant, une violente dispute éclate. Elle décide de rentrer chez elle, et trouve sur le pont un fou qui menace de la tuer si elle s’approche.
Elle va alors voir le passeur qui lui demande 3 euros pour traverser. Hélas, la pauvre femme n’a pas d’argent. C’est un refus catégorique que lui renvoie le passeur, pas d’argent, pas de passage. Dépitée, elle retourne voir son amant qui, très en colère, l’envoie balader.

Elle ne sait plus quoi faire, son mari va rentrer d’une minute à l’autre et elle décide de traverser le pont. Le fou met ses menaces à exécution et la tue sans autre forme de procès.”

L’exercice consiste à classer les responsables de la mort de cette femme selon le degré de responsabilité de 1 à 5 (du + au – responsable), et surtout d’argumenter le classement choisi.

Qui est responsable de la mort de cette femme ?
Sachant que les personnages, selon l’ordre d’entrée en scène, sont : la femme, le mari, l’amant, le fou, le passeur.

A l’époque, j’avais été horrifiée de voir les raccourcis que prenaient certains collègues, enclins aux jugements hâtifs et irrationnels. Cheminements intellectuels qu’ils appliquent évidemment dans la vie courante ! Et ils ne sont manifestement pas les seuls.

En fait, le réel objet de ce petit jeu n’est pas tant l’arbitrage éclairé (quoique …) que l’argumentation. L’idée générale est d’utiliser ce petit jeu pour observer comment une personne ou un noyau réussissent à rallier un groupe à leur jugement.

Passionnant mais effrayant sous certains aspects.

Ready …

Premier sapin en tant que gone … – Lyon (04-12-2011)

Maman, c’est long 20 jours ?

Le consommateur a le pouvoir !

“Mais ce qui est grave, c’est que rien n’oblige les industriels à limiter le gras, le sucre et le sel dans leurs plats préparés.”

Plats préparés, que cachent-ils ?, France 5, 04-12-2011 à 16h45

En même temps, rien n’oblige le consommateur à acheter ces plats cuisinés
En boudant les aliments déviants, Mr & Mrs Tout le Monde ont un pouvoir qu’ils n’imaginent même pas sur l’industrie alimentaire.

Il est permis d’imaginer qu’en perdant de l’argent sur ces déplorables produits, les industriels s’adapteront forcément au nouveau marché, voulu par les consommateurs.

N’attendons pas tout des lois quand nous pouvons être
directement acteurs de notre mieux être !

Pour exemple, en boudant les biberons au bisphénol A, les consommateurs ont fait plier les fabricants bien avant que le gouvernement ne lève le petit doigt.

Et pendant ce temps là …

… que devient La Boudeuse ?

Denis Diderot – n°8

Est-ce qu’on est maître de devenir ou de ne pas devenir amoureux ? Et quand on l’est, est-on maître d’agir comme si on ne l’était pas ?

Denis Diderot, Jacques le Fataliste et son maître (1796)

C’est vrai. Qu’a-t-elle de si spécial ?

Cette photo qui coûte plus de 3 millions d’euros.

Rhein II par Andreas Gursky (Crédit Christie’s Images Limited 2011)

Réponse de Pierre Cornette de Saint Cyr, commissaire priseur et président du Palais de Tokyo :

Mais pourquoi cette photo est-elle la plus chère du monde ?, www.atlantico.fr, 14-11-2011

Ce qui fait plaisir, c’est que la photo la plus chère du monde se fout bien …

… de la règle des tiers !