Patrice Franceschi – n°39

C’est au professeur N’Diaye que je dois en partie ma conviction future que la conquête de toute liberté passe d’abord par la libération de l’esprit bien avant celle du corps ; et qu’il est donc possible d’être plus libre entre quatre murs qu’au fin fond des grands espaces.

Patrice Franceschi,
Avant la dernière ligne droite, Editions Arthaud, p118

Relation perdue …

Les médias sociaux prennent une place de plus en plus importante dans nos vies … Capsicum aime l’évolution mais s’en méfie. Pour preuve les quelques posts déjà consacrés au sujet. Matthieu Ricard, lui, s’interroge sur leurs dérives, en terme de relation humaine.

Seul, au milieu de tous, www.matthieuricard.org, 04-09-2012

Une approche inhabituelle mais juste.

Textile

Vous est-il déjà arrivé d’aller à la piscine ‘municipale’ tout habillé ?

Et bien, je peux vous dire que l’on vous regarde avec insistance sur le bord des bassins. Pour peu que vous ayez un appareil photo, le regard se durcit …

Peut-on décemment prendre pour un voyeur,
un individu portant un bébé d’un mois et demi en bandoulière ? ;)

Si Elliott Erwitt contait ses images …

Le photographe Elliott Erwitt présente ses images à l’occasion des Rencontres d’Arles 2012.

Vidéo Arte, mise en musique par Linda Edsjö.

J’aime l’humour de ce photographe qui transparait dans ses photos !

Interdite de Lactarium …

L’enthousiasme commençait à monter.
Imaginer aider ces petits bouts de chou de néonat qui se nourrissent mL par mL, contre finalement peu de contraintes, motivait la démarche de Capsicum.

Sauf que les conditions de don de lait maternel sont identiques à celles du sang. Et Capsicum est déjà interdite de don du sang !!!

Sniff …

Alors si ça vous tente de donner, même un petit peu et/ou peu de temps, chercher votre lactarium le plus proche sur le site de l’Association des Lactarium de France.

Mot d’Enfant – n°79

La main dans la main, rentrant de l’école, Capsicum et Petit Ginkgo :

- Qu’as-tu fait aujourd’hui pour ta première journée d’école ?
– J’ai raconté mes vacances !
– As-tu parlé des jeux chez Mamie, de l’accrobranche, de la piscine avec les cousines ?
– Non, je n’ai pas parlé de ça.
– Leur as-tu dit que tu avais un petit frère ?
– Oh, non !! Ça, ça n’a AUCUNE IMPORTANCE !!
– Ah ? …

Petit Ginkgo ( 5 ans et 7 mois )

Mot d’Enfant

Hip, hip, hip …

Mon aventure à moi a 6 semaines et vient d’appliquer une distance de 8 heures entre deux repas comprenant un sommeil de 7h. Il suffit maintenant de le caler de 23h à 7h et nous basculerons dans la plus fade normalité. :)

Je ne me savais pas aimer autant la norme !

Patrice Franceschi – n°38

C’est une constante dans l’aventure que de maudire les épreuves dans lesquelles on s’est volontairement jetés alors que l’on aurait pu rester paisiblement chez soi. On se dit alors : mais qu’est-ce que je fais ici ? Et quand tout est achevé, on conclut par : ça valait vraiment la peine de vivre un expérience pareille ! Alors, on recommence.

Patrice Franceschi,
Avant la dernière ligne droite, Editions Arthaud, p231

Tour du Monde en Stop …

Il y a un mois, je vous parlais de Ludovic Hubler dans Le monde à porté de pouce !, voici un reportage qui lui est dédié.

J’aime le jusqu’au boutisme de ce gars. ;)

Découvrez une interview de ce mec par Nouvel Homme : Le tour du monde…en stop ! Quand un simple rêve devient réalité

Un jour, un destin … Bernard Giraudeau

Laurent Delahousse présente Mercredi 5 Septembre 2012 à 22h25 sur France 2 : Un jour, un destin – Bernard Giraudeau : «Je suis venu vous dire…»


“Qui était Bernard Giraudeau au-delà de son apparence de comédien séduisant ? Né en 1947 à La Rochelle, il était fils d’un militaire de carrière. Il a lui-même été matelot au sein de la Marine nationale et a fait deux fois le tour du monde, avant de s’enthousiasmer pour le théâtre en rencontrant une troupe de comédiens. Il parvient à intégrer le Conservatoire national de Paris. Jamais il ne reviendra sur vocation d’acteur. Perfectionniste, exigeant à l’extrême, Giraudeau se disait «inapte au bonheur». Grâce à maintes images inédites et autant de témoignages de ses proches et partenaires, ce portrait intimiste permet de mieux comprendre qui il était. Sa soeur, son frère, Anny Duperey mais aussi Daniel Russo, Gérard Lanvin et Richard Bohringer évoquent leur relation avec l’homme entier qu’il était.”

Une autre diffusion : Dimanche 09 septembre 02h30 sur France 2

J’espère qu’ils sauront aussi bien traiter la dernière partie de sa vie (au delà de la maladie) que sa riche carrière.

Petit Nao deviendra grand !!

Quelle interactivité.
Félicitations Vincent !

Tous les travaux du projet TDM (Targets-Drives-Means).

Jean-Paul Ramillon

Si tu veux faire quelque chose, ou tu trouves des moyens, ou tu trouves des excuses.

Jean-Paul Ramillon

En faire une ligne de conduite à transmettre aux enfants …

Google rend hommage au Dr Montessori !

Cela fait-il référence à l’enfance des fondateurs de Google, Serguei Brin et Larry Page ?

Page d’accueil de Google, ce 31 Août 2012
(jour anniversaire de la naissance de Maria Montessori)

On devient à la mode !!

LCH – Dépistage de génération en génération.

Cette fois l’ambiance n’est plus rose mais verte.

Tout dépend du service dans lequel vous consultez. Peut-on croire que la salle d’attente d’un ponte en orthopédie pédiatrique soit le paradis des enfants ? Ça a bien évolué en 30 ans ! La télévision déverse les images de Gulli sur 2 ou 3 mômes hypnotisés pendant qu’une autre joue avec une sorte de boulier coloré.

Régulièrement, l’assistante du fameux Professeur apparait entre les portes 11 et 12. Elle semble ne plus savoir où donner de la tête. Pas toujours simple, la gestion des patients.

Dans le couloir, juste devant la porte du cabinet, du haut de ses 2 – 3 ans, une petite blonde aux pieds nus papote avec son père. Sa mère cherche ses chaussures qui sont restées dans la salle de consultation du professeur. Une longue journée …

L’ambiance n’a rien avoir avec celle que Capsicum a connue, à l’époque des journées interminables de consultation au CHU de Nancy. Elle était si jeune que les détails se sont évaporés mais quelques souvenirs du rituel restent gravés.

Si Petite Capsicum et ses parents se présentaient au Professeur Prévot avec des clichés réalisés en dehors de l’établissement, le ponte ne les trouvait jamais à son goût et envoyait la famille au service radiologique pour de nouveaux clichés des hanches, face et profil. Arrivés en plus du planning, il fallait donc attendre en pleine journée à la lumière artificielle. Pas de lumière du jour, puisqu’elle est plus gênante qu’utile. Puis, la petite famille remontaient dans la salle d’attente du Professeur pour une nouvelle entrevue. Quelques chaises trônaient dans un renfoncement du mur, illuminé par une sorte de soupirail en hauteur. Y avait-il des jouets ? Peut-être quelques uns mais le souvenir n’est pas clair.

- Maman, pourquoi faut-il attendre si longtemps le Professeur ? demandait la petit Capsicum d’à peine 3 ans.
– Parce que c’est un grand spécialiste des hanches. Il est très demandé et doit répondre à des urgences. répondait Mum

Au bout d’un temps interminable pour une petite fille, la fameuse porte s’ouvrait sur le lumineux cabinet du messie. La tension était palpable. Ce grand homme dégarni impressionnait beaucoup Petite Capsicum. Ce devait vraiment être quelqu’un d’important pour avoir le droit de tracer des droites au crayon sur les précieuses radios !
Après une auscultation et quelques phrases qui faisaient blêmir ses parents, il expliquait directement à la petite Capsicum la prochaine intervention chirurgicale, à l’aide de quelques croquis.

Enfin, en attendant le jour J, Petite Capsicum et ses parents sortaient du ‘Pavillon des Enfants’ par le fantastique escalier en colimaçon.

C’est une malicieuse brunette d’environ 4 ans qui sort Capsicum de ses souvenirs en renversant une bouteille d’eau juste devant le cabinet, au grand dam de sa mère. L’assistante du professeur installe une jeune adolescente descendant des étages. Accompagnée d’un kiné, probablement fraichement opérée, elle passe à cloche pied, un pansement sur la hanche gauche. Pas très conventionnel comme déplacement …

Petit Biloba dort comme un bébé (enfin, selon l’adage en vigueur, parce qu’en vrai le sommeil des bébés est très surfait … ;) ) dans les bras de Capsicum, quand l’assistante les fait enfin entrer dans la salle d’examen. Il faut bien qu’habiter ‘la grande ville’ fournisse quelques avantages, comme avoir la chance de consulter l’un des pontes français de la Luxation Congénitale de Hanche.

Quand le professeur annonce que l’enfant ne semble pas présenter la fameuse pathologie, Capsicum oublie instantanément ses bougonnements relatifs à la longue attente infligée au nourrisson, nu sous la clim si froide.

Wazaaaa !

A lire aussi : LCH – Je suis une oeuvre d’art …

*****************************

Luxation congénitale de la hanche (33d), www-sante.ujf-grenoble.fr, Oct 2004
Luxation Congénitale de la Hanche, chirurgie-pediatrique.net
Dépistage de la luxation congénitale de hanche chez le nourrisson, www.sofop.org, 2003

Mot d’Enfant – n°78

- Regarde maman, je suis Capitaine ! fait l’enfant, un œil fermé, trainant la jambe.

Petit Ginkgo ( 5 ans et demi )

Vous aurez tous compris l’imaginaire de Petit Ginkgo, derrière le mime !

Mot d’Enfant

Albert Einstein – n°4

Un problème sans solution est un problème mal posé.

Albert Einstein

Boulenger au 20h de France 2 …

Ange et Capsicum ne sont pas les seuls à aimer les images de Stéphane Boulenger ! La preuve …

Ça, c’est du journal télévisé !

A lire aussi : Rendez-vous des parapentistes … au sommet du Mont-Blanc !

Vive les écoles de parents !!

Précis, concis et efficace …

1)  √ – Pour les cadeaux, les mamies s’en chargent pour nous !
2)  √ – Il y a de si jolis mots dans la bouche des enfants.
3)  √ – Oui, enfin quand il est d’accord …
4)  √ – Pas de problème, Capsicum adore montrer son petit grain.
5)  √ – Principe Montessori par excellence.
6)  √ – On s’y exerce tout particulièrement en ce moment …
7)  √ – C’est beaucoup plus facile à dire à … un enfant.
8 ) A faire – Lui qui attend toujours du courrier.
9) A faire – Ah, la patience qui fait profiter de la vie.
10) Mouais – Dire ce que l’on aime en lui, c’est bon mais préférons qu’il soit d’abord fière de lui, plutôt qu’il ne fasse des choses pour voir l’admiration dans nos yeux.
11) √ – Je confirme ! Et des expériences, il y en a souvent en ce moment.
12) √ – Un principe de la maison.
13) √ – Pas de problème. Se référer au point 4)
14) √ – Eviter la toute puissance et l’injustice, sinon le retour de bâton sera violent à l’adolescence.
15) A faire – Capsicum a remarqué qu’elle était plus exigeante devant les grand-parents.
16) √ – Un autre principe de la maison.
17) √ – La vaisselle à 2 ans, c’est mémorable !
18) √ – Pas de rancune à la maison.
19) A faire – Super idée à mettre en pratique.
20) √ – Sur la bonne voie. Il faut qu’on en parle à Belle Maman aussi ;)

Encore quelques améliorations, mais Capsicum tient le bon bout.

Jean-Luc Delarue … talentueux écorché vif.

France 2 consacre ce soir sa deuxième partie de soirée à Jean-Luc Delarue, décédé jeudi soir dernier, d’un cancer (encore un).

“enfant de la télé, qui a marqué l’histoire de France 2, qui a permis à la télévision moderne d’aborder le quotidien le plus intime des français” avec élégance.

Depuis l’annonce de son décès, tout le monde l’aime … tout à coup !

En tant qu’observateur extérieur, à l’automne 2010, il semblait que France 2 se précipitait à interdire l’animateur d’antenne, alors que son addiction était exposée sur la place public.
Pourtant, à l’époque, les dirigeants n’étaient pas sans connaitre les quelques dérives de Jean-Luc Delarue sur les tournages et en dehors.
C’est un peu comme si tant que cela n’avait pas revêtu des allures de scandale, il était de tous les bénéfices de ne pas perdre la poule aux œufs d’or. Or une fois révélée au grand jour, l’addiction risquait de ternir l’image de la chaine … On dit cependant que France 2 ne l’aurait jamais lâché.
Que croire ?

Pour Capsicum, Delarue restera le brillant animateur de La Grande Famille, raison pour laquelle elle tannait ses parents pour régler Canal + sur les canaux du hertzien. C’était la grande époque de Jean-Pierre Coffe et des Guignols.
Il y a aussi eu les réveils en douceur au son de sa voix, sur Europe 1, juste avant de partir au lycée.
Puis Ça se discute a continué à donner gout à Capsicum à l’observation sociologique de ses congénères. Qui se souvient de la formule ‘les ‘pour’ le mardi soir, les ‘contre’ le lendemain’ qui avait précédé la forme de l’émission telle qu’on la connait aujourd’hui ?
L’animateur-producteur empathique, précurseur, boulimique de travail, sincère et avide de reconnaissance a fourni à la télévision pléthore d’émissions, dont Déjà Dimanche qui a notamment mis en lumière Kad (Merad) & O (livier Baroux).
L’homme a une capacité incroyable à transformer ses souffrances en acte constructif. Preuve en est son tour de France des lycées pour dénoncer les dangers de la drogue.

Qu’il ait ‘brûlé sa vie’ (comme dit Drucker) ne ternit en rien ses accomplissements. A-t-on un jour imaginé reprocher sa sensibilité à Gainsbourg ? Tout est question de sensibilité …

Pourquoi Jean-Luc Delarue, plutôt que Neil Armstrong ?
Parce que, mine de rien, le premier a plus influencé la vie de Capsicum que le second. Même si Armstrong fût un des explorateurs les plus couillus de tous les temps !

Dans une société française qui devient, chaque jour, de plus en plus pseudo-puritaine, peut-on intellectuellement imaginer que le talent puisse avoir un tel prix ?

“Un nouveau jour se lève …”
sans Jean-Luc Delarue.

Une pensée pour son petit Jean (de l’âge de Petit Ginkgo, à 4 mois près).

*************
Décembre 2011 : Delarue affronte son destin, www.parismatch.com, 24-08-2012
La mort de Jean-Luc Delarue, l’enfant gâché de la télé, www.lexpress.fr, 24-08-2012

L’hommage du PAF à Jean-Luc Delarue, www.parismatch.com, 24-08-2012

David Capsicum les a vues !

Quand l’invasion estivale de fourmis qui sévit au Phare est prétexte à une leçon d’entomologie, Petit Ginkgo (5 ans et demi) en profite pour sortir sa loupe et ses jumelles (faut bien essayer le matériel dans toutes les conditions !) …

N’empêche qu’elles trouvent tout ce qui n’est pas hermétiquement fermé. Elles sont dotées d’éclaireuses d’une efficacité redoutable !

Comme l’impression de vivre en pleine nature au 7ème étage. ;)

Il n’y a pas de parent parfait !

Ce n’est pas si long 1h35 quand les propos sont si justes.

Une conférence d’Isabelle Filliozat

N’empêche que les enfants réglés (même très jeune), ce n’est pas si rares. Capsicum en a un à la maison, qui plus est épanoui. ;) Pourvu que ça dure et espérons que le deuxième continue à prendre le même chemin.

Et croyez moi, ce n’est pas de la magie.

Sans déconner, j’ai beaucoup apprécié vers 1h15 la partie sur l’obéissance et la capacité à savoir dire non : préférer enseigner à son enfant la responsabilité plutôt que l’obéissance. J’adhère complétement.

Jose Ortoga y Gasset

La seule chose qui nous soit donnée, c’est la possibilité de choisir ce que nous voulons devenir.

Jose Ortoga y Gasset (1883 – 1955)

The Grand Inga Project

Un périple aux limites des capacités humaines.

Voilà dans quelle aventure s’est lancé le kayakiste Steve Fisher, avec ses compères Tyler Bradt, Ben Marr, Rush Sturges, Pete Meredith et Boston Ndoole.

Le film de cette palpitante aventure dans les très malheureusement célèbres rapides du fleuve Inga au Congo est disponible depuis le 24 Aout 2012.

Merci Tugdual

**********
Congo – The Grand Inga Project : Voyage au bout de l’enfer, www.redbull.fr, 24-08-2012

Normalize – A contre courant !

Si Normalize est une application plus utile pour traiter les images anciennes que pour aller à l’encontre du très couru Instagram, Capsicum est cependant ravie de ne pas être la seule a en avoir sa claque des filtres photo à la mode …

REAL – Normalize, l’application anti-Instagram qui dévoile la cruelle vérité, lemonde.fr, 22-08-2012

Andy Warhol se mouchant
(à gauche, l’original ; à droite, après traitement par Normalize)

Capsicum se demande si les mômes d’aujourd’hui apprécieront
leurs images d’enfance, façon année 70 ?!

Rendez-vous des parapentistes … au sommet du Mont-Blanc !

Stéphane Boulenger nous fait partager son ascension 2012 … du Mont-Blanc, en parapente !

Formidable qualité d’image pour cette vidéo façon tutoriel, qui enseigne comment atteindre le toit de l’Europe. ;)

Un petit sourire pour l’effet final ‘Quête du Graal’ à 4800 m et de bien belles rencontres au sommet.

Boudiou, vivement que je revole.