Les luminéoles

Fête des Lumières, Lyon, décembre 2012

Henri Matisse

Dans la vie, on n’est jamais compris, on est admis.

Henri Matisse

Le pied de nez de Titine

Notre bonne vieille Titine vient de renouveler son droit à la circulation pour les 2 années à venir.

Pas mal pour une voiture condamnée à la casse 6 ans plus tôt voire sous le coup d’une tentative de subtilisation !

Ça motive à se plonger dans les hermétiques textes de loi
quand il y a un problème.

********************
Lire tous les billets concernant : Titine et son affaire de VEI

Mot d’Enfant – n°84

- Maman, tu fais une liste pour le Père Noël, toi ?
– Euh … non !
– Mais alors, pourquoi t’as des cadeaux ?
– Ben, tu sais le Père Noël, il a déjà assez à faire avec tous les enfants. Alors ce sont les grands qui se font des cadeaux entre eux.
– Ah bon ? D’accord.

Petit Ginkgo (5 ans et 10 mois)

Sur la tangente … et puis il faut bien expliquer, en passant, les nombreuses gaffes de Mamie.

Mot d’Enfant

Lyon de mille feux !

Pour préparer le programme :
Fête des Lumières

Plein le dos …

Petit Biloba (4 mois et 1 semaine) a un schéma corporel un peu agaçant.

Au phare, on dit qu’il a les fesses en cheminée !

Maintien à domicile de nos Anciens

Il y a des sociétés, en Asie notamment, où les personnes âgées sont entièrement et volontairement prises en charge par leurs descendants. En France, les générations ont perdu l’habitude de vivre ensemble pour de nombreuses raisons.

Savez-vous qu’il y a plus d’accidents domestiques que d’accidents de la route ? C’est donc une vraie question de société, bien qu’elle rapporte moins que les PV …

Alors que l’ainée de la famille, qui a 92 ans, a toujours protégé son indépendance, plusieurs chutes successives viennent remettre en question la vie qu’elle s’est choisie, seule dans sa maison.

Mais quelle est cette vision manichéenne qui dit que face aux difficultés, il n’y a que le placement d’envisageable ?
La population vieillissant de nombreuses solutions ont déjà été élaborées pour maintenir à domicile les personnes certes âgées mais surtout suffisamment valides et ayant toute leur tête.

D’ailleurs dans sa situation,
Capsicum voudrait bien ne pas être posée dans un mouroir !

Alors, déformation professionnelle ou pas, envisageons la question avec pragmatisme à la manière d’un CHSCT (Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail), à défaut de pouvoir la prendre chez les uns ou les autres :

Accidents -> Causes ? -> Solutions directes ? -> Prévention des risques ? -> Amélioration des conditions de vie ? -> Secours potentiel ?

1) sécurisation et ergonomie des lieux (aménagement rez de chaussée, boite aux lettres à déplacer, espace aménagé pour se relever …)
2) simplification de certains domaines de vie (linge, nourriture, douche, …)
3) aides administratives et fonctionnelles (auxiliaire de vie, garde malade pour douche, livraison repas, …)
4) maintien de la forme physique (séances kiné, balades, …)
5) maintien du moral (activités avec groupe sénior, taxi pour se déplacer …)
6) discuter avec elle de façon diplomate et l’impliquer dans les modifications de son intérieur et des aides mises en place.
7) mise en place d’appel d’urgence si il devait y avoir un accident malgré tout (détecteur de chute automatique, …)

C’est peut-être un moyen pour que notre Grand-Maman se sente le mieux possible, que ses enfants ne se sentent pas coupables et que la démarche financière ne soit pas trop lourde, d’ailleurs !

La suite n’est plus vraiment dans les mains de Capsicum.

Par contre si vous avez des idées concrètes supplémentaires, des sites interessants ou des récits d’expérience, je suis preneuse.

Les Mystérieuses Cités d’Or – Saison 2

Les 9 et 12 décembre 2012, TF1 diffuse un double épisode “Retour à Barcelone” des aventures d’Esteban, Zia et Tao dans TFou.

Si la ligne artistique s’est voulu résolument moderne, Capsicum n’accroche pas vraiment sur le graphisme.

Les vieux de la vieille seront un peu pommés par le changement de voix des personnages. Les personnages ont aussi légèrement changé de traits.
Normal, après tout, les téléspectateurs ont aussi pris 30 ans depuis la première diffusion de Les Mystérieuses Cités d’Or.

Du coup Mendosa a perdu en sex appeal et Zia en grâce.

Si les paroles du générique n’ont pas changé, les arrangements et les voix ont subitle même lifting que les images.

Du coup, en bonne rétrograde Capsicum espère au moins …

… que l’histoire vaut le coup
et que la musique soutiendra aussi bien l’action que par le passé !

A lire aussi : Les Mystérieuses Cités d’Or et Les Mystérieuses Cités d’Or bientôt de retour !

****************
Les Mystérieuses Cités d’Or – Saison 2

Voilà ce qu’en disent Jean Chalopin et Bernard Deyriès : Interviews de Jean Chalopin et Bernard Deyriès

Operación E

Miguel Courtois Paternina signe un long métrage centré sur José Cristano, le paysan colombien à qui les FARC avaient confié Emmanuel, le fils de Clara Rojas, né le 20 juin 2004 alors que sa mère était leur otage.

José Crisanto Gomez et sa famille se retrouvent alors impliqués dans une histoire instable entre le gouvernement colombien, la guérilla et le président vénézuélien Hugo Chavez, qui pourrait bien leur coûter la vie. Cependant sans cet homme, l’enfant n’aurait probablement pas survécu.

Un début de vie mouvementé pour Emmanuel ( ;) )qui devient un enjeu de taille dans cet imbroglio politique.

Sorti hier en VOST dans les salles françaises.

Cette histoire parle moins d’Emmanuel que des dommages collatéraux que cette histoire a engendrés ?

Comment un enfant se construit-il affectivement
à partir de telles 4 premières années de vie ?

A lire aussi : Libre … enfin ! et Captive

************
Un bébé chez les Farc, www.lepoint.fr, 27-11-2012

*************

L’itinéraire reconstitué d’Emmanuel, fils de Clara Rojas, www.liberation.fr, 11 janvier 2008

par ARMENGAUD Jean-Hébert

Né en captivité, l’enfant a été enlevé à sa mère otage pour être remis en 2005 à un paysan colombien.

Pour lire la suite, cliquez ici Read more »

Jean Cocteau #2

Ce que l’on te reproche, cultive-le, c’est toi-même.

Jean Cocteau

Absurde, quoique …

Il est globalement admis que la plupart des gens qui en veulent, étincellent dans un domaine, ont des destins incroyables, s’accomplissent au delà de toute espérance, dépassent les bords du cadre ou prennent une revanche sur la vie, le doivent souvent aux difficultés, fêlures, voire béances contractées dans l’enfance.

Mais alors … du coup, les mômes qui ont une enfance sans histoire, plutôt sympa, quasi équilibrée, ne feront-ils rien d’exceptionnel ??

Bon c’est décidé, dès demain,
je cultive les névroses psychoses de mes enfants ! ;)

Pour exemple : franchement, quel être sain d’esprit voudrait-il être président de la République ou danseuse étoile ?

Isabelle Filliozat nous donne une partie de la réponse : Isabelle Filliozat – n°1

Bernard Giraudeau – Portrait TV

Bertrand Tessier publiait en 2011 une biographie consacrée à Bernard Giraudeau dont les passages de l’enfance jusqu’à la célébrité décryptent l’homme d’une façon intelligente et documentée.

Cependant, je ne me souviens guère du reste, exception faite de l’absence de Madame T (probablement à sa demande) et d’une ouverture timide sur la façon dont Bernard Giraudeau a pris en main sa maladie par un biais plus ‘spirituel’ qu’à l’accoutumé.

Tessier nous offre aujourd’hui un volet télévisé de ce portrait, toujours intitulé “Bernard Giraudeau, le baroudeur romantique”.

Ce dialogue entre interview(s) de l’écrivain-acteur-voyageur et témoignages de ses proches sera visible sur France 5, le dimanche 16 décembre 2012 à 8h45.

A voir, pour retrouver le regard inspirant de l’écorché vif, apaisé.

****************

“Bernard Giraudeau, le baroudeur romantique”, www.web-tv-culture.com

NEW YORK INSOLITUDES

par Nicolas Messyasz

L’impact écologique du web

Vachement à la mode cette question, en ce moment.

Au moins, cela apporte de l’eau à mon moulin contre ces agences bancaires, edf, finarf, etc qui me soulent régulièrement en insistant sur le caractère écologique des extraits de comptes et autres factures en ligne, alors que leur seul intérêt est de limiter leurs propres dépenses en main d’œuvre, matières premières (les feuilles, l’encre), en impression (usage du matériel) et affranchissement.

Cependant, le coût de leurs prestations ne diminuent pas pour autant.

D’autant que les factures en ligne associées au prélèvement direct, devenu par endroit juste incontournable (Free par exemple), dissuade le consommateur peu vigilent de jeter un coups d’œil régulier sur ses dépenses.

J’ai horreur qu’on prenne le consommateur pour un con.

Donc c’est tout clair en ce qui me concerne !
Qu’ils aillent se faire voir chez les Grecs (façon de parler, parce que les Grecs en ce moment … :) ) et qu’ils commencent par limiter les pubs papier avant de venir me gonfler avec leur extraits de compte et factures numériques pseudo écolo.

Ethylo sur la sellette.

Le ministre Manuel Valls va demander au Conseil National de la Sécurité Routière de rendre une évaluation de la pertinence de la mesure d’éthylotest obligatoire, avant le 1 Mars 2013.

Pour une fois que les guéguerres de clans politiques sont à l’avantage des usagers. Même si 37% des français déclarent s’être déjà équipé.

Comme qui dirait que Contralco ne va plus avoir de marché assuré …

*********

Vers la fin de l’éthylotest obligatoire, www.europe1.fr, 27-11-2013
Ethylotest, la dernière arnaque du clan Sarkozy…, philippejandrok.blogs.marieclaire.fr, 03-07-2012

Surprise d’Improvisation

Évidemment en retard pour le premier match d’impro de la saison …
A la seconde où la porte du Phare va fermer, Petit Ginkgo (5 ans et 9 mois) a forcément oublié quelque chose.

Capsicum, très agacée est alors à deux doigts
de le planter là, dans l’instant.

Une place de stationnement complètement illégale finalement trouvée :
“- Maman, c’est pas grave si je dors pendant le théâtre ? Je suis fatigué !
– Non, ce n’est pas grave, mais il se pourrait bien que tu ris tellement qu’il te soit impossible de dormir !”

Un carton rouge et blanc dans la main droite, Petit Ginkgo se demande bien pourquoi on lui refile une pantoufle dans la main gauche.
Les yeux écarquillés, il découvre la patinoire.

Quelle est cette idée aussi sotte que grenue qu’a encore eu Capsicum ?

A l’entracte, Petit Ginkgo récolte le plus de tracts possibles pour les mettre sous le nez de Capsicum.

“-Maman, ça c’est pour les enfants ! On pourra y aller ??”

Ça a marché ! Il a apprécié …

Patrice Franceschi – n°42

Mon bonheur procède de tout ce qui ne peut s’acheter, de tous ce qui n’a pas de prix, des choses simples que je vis au jour le jour, dans le ciel comme sur la terre ; il surgit de la vision du monde entier qui défile sous mes ailes, des rencontres incessantes avec les hommes, de la satisfaction intime d’avancer vers mon but, de ce trait rouge qui se trace lentement sur ma carte.

Ce bonheur des choses immatérielles est des plus vifs et des plus sains. Et j’en viens à me dire que, décidément, les hommes s’angoissent pour rien dans leur désir de possession ; et avec d’autant plus de déraison qu’ils sont repus et craignent de perdre cette opulence dont ils n’ont parfois plus conscience. J’essaie de ne jamais oublier qu’il est des pays comme chez Suleyman où quelques litres d’eau valent le poids de l’or dans le désert, et d’autres où elles coulent à flot sans rien dire à personne.

Patrice Franceschi,
Avant la dernière ligne droite, Editions Arthaud, p432

Voilà exactement ce que la Mongolie m’a inspiré dans cet esprit de Simplicité Volontaire.

Patrice Franceschi – n°41

Je me suis toujours dit que si nulle occasion d’épreuve ne nous est donnée pour nous mesurer avec nous-mêmes et devenir meilleur, il faut créer ces occasions ; faute de quoi l’on entre dans le grand sommeil des vocations perdues.

Patrice Franceschi,
Avant la dernière ligne droite, Editions Arthaud, p427

… je pense à l’homme au sac de pierres

Babillage, instruction ou programmation ?

Tout le monde est d’accord …
Pour apprendre à bébé à s’endormir, il faut instaurer un rituel. D’ailleurs, il est bon de lui faire un peu de lecture, même au plus jeune âge. La voix l’apaise, il lâche prise plus facilement, sachant votre présence sans avoir besoin de vous voir.

Mais Capsicum, ayant chopé son livre de chevet, se demande quel enfant Petit Biloba pourrait devenir, bercé par les récits d’aventure, de guerre, d’amitié vraie et les réflexions sur le temps et l’honneur de Patrice Franceschi.

“S’il n’y avait pas de guerre propre, lui dis-je encore, il en était de plus sales que d’autres et nous avions décidé une fois pour toutes que nous n’irions jamais dans une voie qui pourrait nous y conduire.”

Avant la dernière ligne droite

Très édifiant à 4 mois de vie !

Des changements tous les jours !

A 4 mois, Petit Biloba a déjà étonné Marathon Doctor !

Il a occupé le dernier mois à faire deux dents, à attraper des objets, à continuer à faire de bonnes nuits, à apprendre à voyager et dormir dans de nouveaux endroits.

C’est un petit gars plutôt sympa, souriant, heureux de passer de bras en bras. Dernièrement, il a découvert avec étonnement le téléphone d’où sort la voix de ses grands-parents.

Il rigole facilement mais n’a de cesse de mordiller, mordiller, mordiller. S’il pouvait engloutir toute sa main, il le ferait. Les incisives supérieures ne sont pas loin.

Il fait toujours fondre les passants et transmet beaucoup d’affection à Capsicum et Ange, qui deviennent petit à petit les parents de deux enfants. Petit Ginkgo s’intéresse de plus en plus à son frère, avec beaucoup d’attention.

La position favorite de ce petit bout de cul est assise et comme dit Marathon Doctor, il fait déjà le trépied appuyé sur ses bras.

Quelle chance que tout aille bien !

Accessoirement Capsicum adhère au post de La Famille Déjantée : Réapprendre à ne plus être enceinte

La France de Depardon à Lyon !

“La Région Rhône-Alpes accueille du 15 novembre 2012 au 2 mars 2013 à Lyon, « La France de Raymond Depardon », une exposition présentée à la Bibliothèque Nationale de France à l’automne 2010 et reprise pour la première fois en Région.”

Le Plateau, espace d’exposition – La France de Raymond Depardon, www.rhonealpes.fr

L’inconnue

La routine dans les pieds, les rythmes dans la tête, la musique en toile de fond, j’ai du mal à regarder dans le miroir.

Une heure face à moi-même.

Le Vinvinteur …

Le journal qui plait à Capsicum, le dimanche à 20h sur France 5.

C’est plein d’info(s) présentées par un mec pseudo pas barré, vêtu tantôt en James Bond, tantôt en Troubadour ou Rasta. Il invite des spécialistes, des personnes connues dans une ambiance pseudo réelle, pseudo interactive et très branché sur la toile.

Quand la télé se rend compte qu’elle n’est plus le média prioritaire.

Un programme atypique.

La Boudeuse 2012 – Service Civique

Après s’être refait une beauté à Saint Brieuc et Cherbourg, La Boudeuse amarrée à son port d’attache, Fécamp, depuis le 1er octobre 2012, attend d’avoir atteint son objectif de 32 villes de France participant à son projet pour la jeunesse afin de pouvoir s’élancer vers Dakar.

Les jeunes qui rejoindront La Boudeuse pour sa prochaine mission La Nouvelle Odyssée seront sous le système de  volontariat du Service Civique, par l’impulsion de la mairie de Fécamp, puis grâce à l’adhésion de Martin Hirsch, le président de l’Agence du service civique, et ancien haut-commissaire aux solidarités actives dans le gouvernement de François Fillon.


"La Boudeuse" : Fécamp ville pionnière en ce qui… par VilledeFecamp

Voilà de quoi regretter de ne plus avoir entre 16 et 25 ans !

**********
La Boudeuse à Fécamp, la-boudeuse.org, 04-10-2012

Faire connaissance … avec les Etrangers de Sang.

En en parlant autour de soi, on s’aperçoit que de nombreuses familles sont privées de leurs petits enfants, de leurs neveux, de leurs cousins, suite à des fâcheries à la con ou pas. Alors, j’écris ce billet pour ceux qui sont encore dans le tunnel à espérer ou à désespérer.

J’ai attendu 8 ans avec l’espoir que mes neveux grandissent et demandent enfin POURQUOI.
J’ai attendu 8 ans qu’ils soient assez grands pour se faire leur propre opinion et se libèrent des choix de leurs parents.
J’ai attendu 8 ans en gardant tous les messages, toutes les lettres afin de constituer un dossier à leur remettre.
J’ai attendu 8 ans pour ouvrir la porte de mes sentiments et les coucher sur le papier pour tenter de leur expliquer de quelle façon j’avais vécue cette histoire et savoir ce qu’eux avaient ressenti.

Hier, ma nièce de 15 ans a tout lu et tout écouté, puis elle a dit :

“J’ai ouvert les yeux !”.

Un jour, les enfants demandent des comptes …

Les Etrangers de sang.