Enquête d’indépendance

* INDICE 1
Les jumeaux Pinto trainent dans le séjour depuis plusieurs nuits. Avant que la famille migre en provenance de Platitude Land, l’un restait dans le lit du petit Ginkgo et l’autre était en pension chez sa nounou. Sans même s’en rendre compte, le môme réussit donc à se passer de ses doudous …

… et accessoirement ENFIN de sa sucette – c’est Mme Dentiste ‘Je déteste les parents’ qui va être contente

* INDICE 2
Gingko était si impatient de partir en Classe Verte en Auvergne qu’il a réuni tout le nécessaire dans un sac, 3 semaines à l’avance. Il a tout prévu. Agglutinées autour du bus, les mamans de l’école me regardent dubitatives mais envieuses quand je me vante que le gamin était si excité qu’il a lui-même fait sa valise

eh oui, les filles – vous voudriez avoir le même !

* INDICE 3
A son retour, après plusieurs jours loin de nous (pour la première fois, hors grands-parents), je m’attends à retrouver un fils surexcité, enjoué et volubile. Nada, le gone est triste, voire inconsolable comme une fontaine. Il voulait rester à Vulcania avec les copains.

* INDICE 4
« Maman, j’ai hâte que tu travailles parce que j’irai à la garderie ! ». Et les jours de gym ? Depuis des mois, j’entraine le garçon à parcourir la distance Ecole – Gymnase en toute sécurité. Maintenant, deux fois par semaine, un de nos mobiles plus l’autorisation de sortie dans le cartable, il passe seul la grille de l’école pour se rendre à son cours.

non sans questionnement systématique du piquet responsable – c’est bien, il fait son boulot

* INDICE 5
Ginkgo a toujours été serviable, à l’envie. Mais depuis quelques temps, nous l’encourageons à contribuer pour une part mesurée mais systématique à la vie de famille : mettre la table, plier les sacs de course, descendre la poubelle à recycler, arroser les plantes, ranger Happy.

Ranger Happy = 30 min de rangement rapide, sur le tube de Pharrel Williams – le choix de Ginkgo

* INDICE 6
Les standards familiaux ont changé depuis notre enfance.
Dans les années 80, personne n’était choqué de savoir des enfants seuls à la maison, après l’école ou le mercredi. Loin d’être à plaindre, certains (dont j’ai fait partie) étaient appelé ‘Enfant à Clef’.

Aujourd’hui, cette pratique est vue comme une défaillance parentale.
Je m’inscris en faux. Ce n’est pas parce que la confiance en les enfants s’est déplacée qu’il faut absolument leur coller un chaperon aux fesses.

Depuis 3 ans et selon une progressivité des durées, Ginkgo a appris à rester seul à la maison, avec sa copine ’Raison’. Ce qui le pousse à explorer plus avant le concept ‘s’occuper par soi-même’.

CONCLUSION

Les us ont coutume de dire que 7 ans est l’âge de raison …
Je croyais au cliché, estimant que chaque enfant a un processus de développement qui lui est propre. Et puis parce que je me souviens qu’à 6 ans, je trouvais le comportement de certains adultes très imbécile.

Or, s’appuyant sur tous ces indices, il s’avère que la vie de Ginkgo s’est transformée ces derniers mois. Une concomitance entre sa naturelle prise d’autonomie, l’évolution de notre regard sur lui et les impératifs de notre vie qui fait que mon bébé n’est plus un bébé.

Il oscille entre grande fierté (30%), normalité (65%) et minuscule pincement ‘j’veux pas grandir’ (5%). Restons donc à l’écoute.

Et puis, ne le cachons pas, ça me simplifie grandement
la vie dans cet insensé style de vie occidental !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

No Comment

Comments are closed.