Un changement indispensable

Je pense qu’il faut arrêter la course au superflu.
La crise que nous vivons est « une crise du superflu ». Il faut quand même se souvenir qu’en Europe, en Amérique du Nord, 30 % des aliments et des médicaments sont jetés !
On fait beaucoup d’efforts pour des choses qui ne sont pas indispensables. Beaucoup de gens peinent au travail sans avoir le sentiment que leurs actions aient une grande utilité pour eux ou l’humanité. Il est important d’être en quête d’une simplicité volontaire, de chercher à s’épanouir sans être préoccupé par le superflu.

Matthieu Ricard, Colloque « Se changer soi, changer le monde », Sept 2012

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

No Comment

Comments are closed.