Cesare Pavese – n°2

Il fascino del viaggiare è lo sfiorare innumerevoli scene ricche e sapere che ognuna potrebbe esser nostra e passar oltre, da gran signore.

Cesare Pavese

Le charme de voyager, c’est d’effleurer d’innombrables et riches décors et de savoir que chacun pourrait être le nôtre et de passer outre, en grand seigneur.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

1 Comment so far

  1. sitelle on September 17th, 2012

    Je ne suis pas tout à fait d’accord, quant à la motivation du ‘voyager’…Il voit ça en grand seigneur, et oublie que ces pays sont peuplés de gens qui valent la peine dee les rencontrer, et d’enrichir ainsi son expérience. Mais Pavese semble au dessus de ces considérations.