Quand Daddy écrit à sa fille …

Voilà ce que Capsicum trouve hier dans sa boite email :

«Il y a deux sortes de femmes : celles qu’on compromet et celles qui vous compromettent.» [ Georges Courteline ]

Ce qui prouve qu’on peut être président du Fond Monétaire International, ne pas connaître ses classiques et faire le mauvais choix.

Daddy, 18-06-2011

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

3 Comments so far

  1. sitelle on June 19th, 2011

    Ça me rappelle une chanson de Brel, où il dit “il y a deux sortes de gens, ceux qui sont morts et ceux qui sont en mer”…J’ai pensé que la phrase te plairait en rapport avec la mer et les voyages…

  2. sitelle on June 19th, 2011

    Il y a deux sortes de gens
    Il y a les vivants
    Et ceux qui sont en mer

    Erreur de ma part, c’est ‘vivants’ (lapsus significatif..)et la chanson c’est ‘L’Ostendaise‘.

  3. bulle on June 20th, 2011

    ?????????????????????????????????????????????

    Quand au Président du FMI, je pense au contraire qu’il connaissait très bien ses classiques mais qu’il a surestimé ses pouvoirs.