La Crise

Coline Serreau a le don pour faire des films de proximité, plutôt intelligents, et celui là ne prend vraiment aucune ride, même s’il date de 1992 …

Une galerie de personnages à peine exagérés, aussi égoïstes les uns que les autres. Le long métrage assène les vérités, tableau après tableau, peignant la prise de conscience de ceux qui refusent que l’on pense pour eux.

Que des évidences, vous allez dire …
Cela va sans dire, mais cela va encore mieux en le disant !

Vincent Lindon mène sa réflexion auprès de chacun de ses amis, eux mêmes en plein chaos usuel.

Mes scènes préférées sont sans aucun doute les vôtres.

L’homéopathie (une préférence à partir de 2:00) :


et son pendant sur la médecine chinoise …

La vie à deux (une préférence à partir de 1:07)
Toutes les raisons en faveur de la Théorie du Palier

L’extrait qui plait le plus à Mummy
La cinquantaine après de bons et loyaux services
(une préférence à partir de 0:39) :

La vérité de la nouvelle génération :

La vocation égoïste de l’humanitaire :

Il y a dans ce film beaucoup des sujets qui tiennent à cœur à Coline Serreau et de bonnes pistes de réflexion pour un mieux vivre personnel et universel.

A voir, à revoir, à re-revoir … à toutes les étapes de la vie !

Société de Consommation

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

1 Comment so far

  1. bulle on March 13th, 2011

    dans le registre: chacun sa vie et les autres moi je m’en fous, c’est génial !!!!