Dugast présente Franceschi

Au dehors, un incroyable petit monde … Au dedans, un monde probablement minuscule !

Depuis la découverte de Dans les pas de Paul-Emile Victor, Capsicum jète un œil régulier sur Embarquements, le blog marin de Stéphane Dugast, reporter-écrivain-réalisateur. Ses articles dans Cols Bleus à propos de La Jeanne sont légions et nous font partager sa passion pour le porte hélicoptère, qui réalise actuellement son dernier tour du monde.

Et voilà qu’aujourd’hui, Dugast conte une scène qu’il tient pour mémorable, dont le personnage principal est Patrice Franceschi et le sujet … un livre  De l’Esprit d’Aventure :

DOCTEUR ès AVENTURES 1|3

Rien ne m’agace plus que les suites …

En attendant les n°2 et 3, nous nous contenterons donc de ce premier article où le journaliste met à profit tout son franc parlé pour poser les questions de tout un chacun :

“Quant à la réussite sociale, elle ne l’intéresse guère. «Je n’ai ni voiture, ni appartement. Quand elle arrive, je l’utilise pour continuer à avancer». Mais alors comment rester dans et en dehors du système ? La réponse est sobre. «Le voyage et l’esprit d’aventure». Ou plus pragmatique : «Apprendre à piloter un avion ou lire Kant, c’est un tout». Et la mort dans tout çà ? «La fonction de l’aventurier est d’épuiser le «champ du possible» à n’importe quel prix, jusqu’à en perdre la vie s’il le faut». Intransigeant et résolument anti-conformiste dans une société très sécuritaire et occultant la mort.”

Des réponses ciselées qui, dans l’œuvre et les interviews de Franceschi, reviennent comme un leitmotiv et renforce l’aura. Cependant même s’il use de sa superbe pour faire paraitre ses actions d’une évidence déconcertante et d’une simplicité à la limite de l’inconscience, Capsicum est convaincue que presque rien n’est laissé au hasard :

Ses expéditions semblent préparées à la manière de missions spéciales. La technique est maitrisée jusqu’au réflexe, le renseignement fournit matière à la connaissance topographique  et environnementale,  la finesse psychologique prépare à la réaction (ex : piraterie) ou à l’infiltration (ethnologie). Il s’entoure de spécialistes dans les domaines que son expérience ne maitriserait pas pleinement.
C’est seulement la nature même des situations qui  laisse sa place à l’imprévisible (le piment addictif ;) ), ensuite l’écriture les sublime et la tchatche les véhicule.

Comme le parapentiste qui vole sous sa toile …
Illuminé aux yeux des terriens, alors que la plupart des risques sont calculés.

*****************

DOCTEUR ès AVENTURES 1|3, Embarquements, 09-03-2010

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

1 Comment so far

  1. [...] le deuxième opus de DOCTEUR ès AVENTURES, la plume légère mais fort à propos de Stéphane Dugast continue sa peinture d’un moment [...]