Emmi Pikler et sa pédagogie Loczy

Emmi Pikler est un médecin hongrois, née à Vienne en 1902. Elle s’intéresse très tôt au développement du nourrisson et consacrera sa carrière aux jeunes enfants.

“Il est essentiel que l’enfant se découvre autant que possible. Si nous l’aidons à résoudre tous les problèmes, nous lui volons le plus important : son développement mental.”

Emmi Pickler

Le sujet passionne quelques lecteurs de Pédagogie Loczy … un sentiment de Déjà-Vu !, alors approfondissons :

 

En 1946, E. Pikler se voit confier par le gouvernement hongrois la direction d’une pouponnière pour accueillir les enfants orphelins et abandonnés suite à la guerre. L’Institution qui accueille les enfants de la naissance à 3 ans, se situe au n° 3 de la rue Lóczy, sur la colline des Roses, à Budapest …

Emmi Pikler y mettra en place une prise en charge de l’enfant, très novatrice pour l’époque et continuera ses études en observant les enfants qui grandirons à l’institution, appelé «Institut Pikler (Lóczy)» en ???.

A cette époque déjà, Emmi Pikler était persuadée que l’enfant se déplaçant librement, sans restriction, est plus prudent et apprend mieux à tomber sans risque, tandis que l’enfant exagérément protégé et dont les mouvements sont limités, est plus facilement en danger, faute d’avoir expérimenté ses propres capacités et leurs limites.

Votre Capsicum adhère, du moment que l’environnement est sécurisé.

Myriam David, dans “Journée d’étude du 13/12/03″, Bébé vécu, Bébé connu (introduction du Dr Myriam David) rappelle brièvement quatre points concernant les principales découvertes d’Emmi Pikler :

1er point :

Une première donnée concerne le processus de développement du bébé. Emmi Pikler a montré que celui-ci est programmé, se déroule spontanément, dans un ordre donné. Point n’est besoin d’apprendre au bébé à se retourner, à ramper, se tenir debout, marcher, toucher, saisir, lâcher un objet, etc. Tout cela le bébé est capable de le faire, de lui-même, à mesure qu’il est exposé aux possibilités nouvelles apportées de jour en jour par son développement sensori-moteur.

… Périodes Sensibles !!! …

2ème point :

La contribution majeure d’Emmi Pikler concerne le rôle essentiel que l’activité spontanée du bébé joue dans son développement. En effet, elle découvre combien le bébé prend plaisir et intérêt à exercer son activité spontanée et comment il se saisit des possibilités nouvelles offertes par son développement sensori-moteur, progressant ainsi de jour en jour à petits pas dans ses capacités et découvertes, au rythme de ce développement, chaque petit pas précédant et préparant le suivant dans un processus continu et dans un ordre donné. Ce faisant, le bébé ne poursuit pas un but, il va à l’aventure, découvre à tâtons, reproduit, maîtrise chaque acquisition au fur et à mesure de la poursuite de son chemin. On le voit capable à cet égard de faire de grands efforts et de ténacité, mais capable aussi de se reposer, parfois de regarder ailleurs, puis retourner à sa tâche. Au travers de l’exercice de cette activité spontanée, le bébé est en vérité le moteur, l’animateur de la progression de son développement global : psycho-moteur, cognitif, psychique.

… Capacités de concentration et de persévérance étonnantes !!! …

3ème point :

Emmi Pikler montre l’importance de respecter toutes les manifestations spontanées du bébé, l’ordre et le rythme de leur apparition, la continuité de ce processus dont le bébé est auteur et acteur, parce que l’exercice de chaque pas prépare, sert de fondement au suivant. Il importe de ne pas le contrarier en faisant intrusion, en exposant par exemple le bébé à des postures qu’il n’a pas encore découvertes et qu’il n’est pas encore prêt à adopter, lui enlevant la joie de découvrir par lui-même et la confiance en ses propres capacités.

… Aide moi à faire seul !!! …

4ème point :

Emmi Pikler recherche donc les conditions qui autorisent et favorisent cette activité spontanée. Elle montre l’importance pour le bébé de bénéficier de trois espaces de vie bien distincts et qui s’alimentent l’un l’autre :

  • Aire des soins corporels au sein d’une relation chaleureuse, intime avec la personne qui assure l’ensemble des soins et organise ces trois espaces. Cette intimité étant le fruit d’un regard attentif, permettant d’accéder à une connaissance du bébé réel, de ses progrès et acquisitions quotidiennes, de ses façons d’être, de ses capacités, celles déjà acquises, celles qu’il commence tout juste à exercer, celles qui s’annoncent, ceci favorisant la mise en œuvre des soins bien ajustés à l’état du bébé.
  • Aire d’exercice de son activité par lui-même : espace de jeu et d’activité libre dans laquelle l’adulte n’intervient pas directement mais qu’il prend soin d’organiser de façon à assurer sa permanence quotidienne et la sécurité du bébé. Le cadre de cet espace, sa dimension, ses limites, son contenu étant pensés en fonction du développement du bébé, de ses goûts et intérêts.
  • Aire de repos et de sommeil : la succession, le rythme, la durée respective, le contenu de chacun des espaces étant régulé en fonction de l’observation de l’état de l’enfant : état de développement, de vigilance, de fatigue, d’appétit, de satisfaction, etc. Afin que le bébé soit en état de bien-être corporel et qu’il puisse ainsi jouir pleinement de l’exercice de son activité spontanée dans chacun de ces espaces.

 

… L’observation bienveillante, clef de l’éducateur !!! …

Anna Czimmek, docteur en médecine affirme durant la conférence internationale de Budapest du 19 Avril 2007, dans Emmi Pikler – une pédiatre « pédagogue » – Aspects de ses travaux de médecine à l’ origine et à l’ heure actuelle

“Le travail d’ Emmi Pikler se trouve confirmé aujourd’ hui par des voix venues d’ un tout autre domaine. J’ ai entendu récemment à Salzbourg un exposé de Gerald Hüther, chercheur spécialiste du cerveau. Il expliquait à propos des « processus d’ apprentissage », que dans le cerveau de l’ enfant se forment des voies nerveuses, et partant de là des circuits, lorsque l’ enfant est confronté à des défis qu’ il parvient lui-même à surmonter. Mais pour que ces processus de connexions nerveuses puissent se réaliser dans le cerveau, l’ activité autonome ne suffit évidemment pas! Une relation stable est tout aussi importante.”

Mais cela un autre médecin européen l’avait montré au début du XXème siècle …  Maria Montessori !!!

Le créneau d’Emmi Pikler est d’avoir appliqué cette approche avec des nourrissons (moins de 3 ans au sens médical) … alors que Maria Montessori a développé sur ces principes toute une pédagogie “scientifique” qui vise les enfants de plus de 3 ans notamment.

Il est donc tout à fait naturel pour une famille portée par la pédagogie Montessori, d’appliquer la pédagogie Loczy … dès la naissance !

L’Association Pikler Loczy- France a produit, en 2000, un film de 2h50 intitulé Lóczy, une maison pour GRANDIR réalisé par Bernard Martino (Le bébé est une personne). Ce documentaire présente l’histoire de l’Institut Pikler en retracant le contexte historique, culturel et pédagogique dans lequel est né ce lieu d’accueil ; montre la vie quotidienne des enfants et des adultes qui prennent soin d’eux, fait entendre le témoignage d’adolescents, d’adultes ou de parents, élevés à l’Institut Pikler pendant leur première enfance. Sont filmés également certains aspects du travail de réflexion de l’équipe et de la formation des nurses.

“Que deviennent les anciens de Loczy ? Est-ce que le fait d’avoir été ainsi traités même brièvement au début d’une vie dont ils ont tout oublié peut faire d’eux, comme le pense Myriam David, des êtres réconciliés avec les autres, capables d’aimer et de travailler selon la définition que Freud donnait d’un être en bonne santé ?”

Myriam David et Geneviève Appell, auteurs du livre Loczy ou Le maternage insolite, publié aux Éditions du Scarabée (1973), concluent leur ouvrage en disant que quelles que soient les critiques que l’on peut formuler, il ne faut pas oublier que Loczy donne certainement plus aux enfants d’atouts qu’elle ne leur retire de possibilités.

Encore pionnière à notre époque !!
Exit le Yupala …

***********************

Bibliographie succinte d’Emmi Pikler : Que sait faire votre bébé, Le livre bleu, Se mouvoir en liberté dès le premier âge

Association Pikler Loczy de France

Pour une réflexion sur l’enfant, Association Pikler Loczy France

Association Internationale Pikler (Loczy)

Analyse Fonctionnelle du corps dans le mouvement dansé et approches pédagogiques pour l’enfant qui danse : croisements théorico-pratiques, Nathalie Schulmann, 30-11-2005

Loczy, une maison pour grandir, film-documentaire.fr

 

 

 

La pédagogie Loczy, divskouarn.free.fr

Emmi Pikler – une pédiatre « pédagogue » – Aspects de ses travaux de médecine à l’ origine et à l’ heure actuelle, par Anna Czimmek, Conférence internationale à Budapest, 19-20-21 avril 2007

La petite histoire de Loczy, Cyberpresse.ca, 22-01-2010

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

No Comment

Comments are closed.