Archive for the 'Les Peuples de l’eau' Category

La Boudeuse 2010 – Ménager la surprise.

Plus de 48h sans Journal de Bord … et pour cause.

Le Capitaine est à terre, affairé à préparer l’arrivée de La Boudeuse en France, avec Bernard Wolfrom et Amaury Bironneau (si si ils sont toujours là !).
On peut s’attendre à un nouveau battage médiatique d’ailleurs à cette occasion. Espérons qu’il soit positif …

Quel port d’adoption ? Fécamp a-t-il abandonné la noce ?

Jean-Yvon Combot, patron de vedette SNSM de Roscoff et pointure de la marine à voile (Le Belem, Le Marité, Le Grand Turk-Etoile du Roy, etc), commande donc le navire  tombé dans un gros coup de vent.

Était-ce lui le fameux dixième hors quart de cette traversée retour ou a-t-il embarqué à Horta ?

Quand le Capitaine devient Routeur …

Le retour de La Boudeuse Episode 7, Terre-Océan, 25-08-2010

N’oubliez pas … Pour soutenir La Boudeuse
Précédemment : La Boudeuse 2010 – Escale aux Açores

*************

Voyage d’un OLD GAFFER chez les PAPOUS, Jean-Yvon Combot, 04-01-2006

La Boudeuse 2005 – Le ciel & la carte

Alain Borer, écrivain du bord de La Boudeuse fait paraitre dernièrement Le ciel & la carte, Carnet de voyage dans les mers du sud à bord de La Boudeuse aux Éditions du Seuil.

L’ouvrage compte l’expérience de La Boudeuse dans la Pacifique durant la mission Les Peuples de l’eau en 2005.

Pour l’anecdote, voilà ce que dit Patrice Franceschi d’Alain Borer dans La Grande Aventure de La Boudeuse 1 – De l’Amazonie aux iles du Pacifique :

“Alain Borer ne va pas mieux ; son mal de mer est décidément incoercible. J’ai pris la décision de l’installer dans la cabine principale de la timonerie en vis-à-vis de la couchette de Michel Lanza pour que notre médecin puisse prendre soin de lui 24 heures sur 24. Mais sans aucun résultat.

“Ce bateau ce n’est pas La Boudeuse, se lamente maintenant Alain d’un air comique, c’est La Gerbeuse …”

Je laisse en permanence une bassine à ses pieds …”

Quelques mots de l’éditeur permettant de cerner ce livre atypique :

“Invitation au voyage autant qu’à ne pas voyager, Le Ciel & la Carte est une allégorie sur l’enfer et un poème approfondi sur le paradis, une farce hilaro-tragique à surprises multiples qui délivre, au passage, une analyse politique percutante sur les essais nucléaires, ou telle autre, lumineuse, sur l’invention par Bougainville du paradis moderne (« pavé de mai [17]68 »). S’il était un traité de philosophie, ce qu’il est aussi sur les bords, ce mémorable récit de voyage tiendrait en cette seule pensée : « quand est-ce que tout cela va finir ? »”

Voyage … Enfer ou Paradis ?

Précédemment : La Boudeuse 2010 – Le Capitaine en métropole.

************

Une saison en mal de mer, www.sudouest.fr, 16-05-2010

Patrice Franceschi n°23 – Esprit d’Aventure … toujours … et Société.

Capsicum n’a pas résister – passant d’un concept à une observation et y retrouvant son propre cheminement – à retranscrire l’intégralité de la démonstration, ne souhaitant pas rompre le lien logique qui donne tout son sens au texte …

“Il faut se garder de confondre “l’esprit d’aventure” avec l’aventure elle-même. Ce sont deux notions aussi proches par la sémantique qu’éloignées par la fonction. L’aventure en tant que telle peut se comprendre comme un mode de vie ou un type particulier d’action. Pour ce qui est de son utilité, elle n’a, du fait de sa signification propre et de son importance intrinsèque, aucune justification à donner. Elle est une valeur autosuffisante. La seule chose dont elle ait éventuellement à rendre compte, c’est le niveau de “puissance” qu’elle procure à la vie – car telle est sa fonction première à n’en pas douter. Pour le reste, elle est proche de l’art par ce que j’appellerais son “inutilité absolument utile”.

En temps que telle cependant, et malgré son “poids”, l’aventure n’a jamais joué de rôle social fondamental dans les sociétés humaines.

Dessin de Thomas Jail

“L’Esprit d’aventure” est autre chose : une vision “libérée” du monde qui ose agir sur la vie pour la rendre plus féconde. C’est pourquoi l’esprit d’aventure a habité toutes sortes d’hommes différents, de Livingstone à Galilée en passant par Platon ou Emiliano Zapata. Il a toujours été l’élément moteur des sociétés.

Cette affirmation peut sembler exagérée. C’est simplement que l’esprit d’aventure n’a jamis été analysé pour ce qu’il était vraiment. D’où l’importance d’une prise de conscience à son égard dans nos sociétés actuelles en quête de repères et de réponses aux crises qui les secouent.

Read more »

Dugast présente Franceschi n°3

Comme si Stéphane Dugast avait répondu à l’impatience de Capsicum (on peut toujours rêver !),  le reporter-écrivain-réalisateur publiait hier, tôt dans la journée, le troisième volet de cette rencontre de 2002 avec Patrice Franceschi :

DOCTEUR ès AVENTURES 3|3

Un texte élogieux (qui s’en défend un peu …) et qui nous renseigne sur l’âpreté du métier d’aventurier … !
Avant de courir les océans, il faut convaincre, charmer, argumenter afin de dénicher les financements et de négocier de futurs “films d’aventures vécues“. Pas toujours simple de tenir les délais pour repartir “épuiser le champ du possible“.

L’histoire ne dit pas si, fort de la réussite des “Peuples de l’Eau“,
le chemin de croix des recherches de fond pour “Terre-Océan” a été facilité.
C’était probablement sans compter sur “la Crise”.

Précédemment : Dugast présente Franceschi n°2 / Dugast présente Franceschi

**************

DOCTEUR ès AVENTURES 1|3, Embarquements, 09-03-2010
DOCTEUR ès AVENTURES 2|3, Embarquements, 10-03-2010
DOCTEUR ès AVENTURES 3|3, Embarquements, 11-03-2010

 

 

La Boudeuse 2010 – Les Peuples de l’eau sur France 5

26-01-10Les huits films …, Terre-Océan, 26-01-2010

Confirmation de La Boudeuse 2004 – Sur France 5.

En quoi cela consiste-t-il de préparer une expédition, au juste ? Parcours, matériel, répartition des taches, autonomie, condition physique ????????

***********

Environnement : LE TEMPS DES ECOLO-MEDIATIQUES, France Catholique, 24-01-2010

La Boudeuse 2004 – Sur France 5

Dans le cadre de la série La Boudeuse Autour du Monde, France 5 programme prochainement les films de Franceschi réalisés à partir de la goélette, durant la mission des “Peuples de l’Eau”.

logo_france5

- On les appelle  les “YUHUP” : Dimanche 24 Janvier – 06:33 / Mardi 09 Février – 23:48

boudeuse1-appelle-yuhup

- A l’ombre des géants : Dimanche 31 Janvier – 06:32

boudeuse2-ombre-geants

- Ces hommes du paradis : Dimanche 07 Février 2010 – 06:39 (Présentation)

boudeuse-3-ces-hommes-paradis_1

Les cinq autres … probablement à suivre !

- Ceux de Fatu Hiva
- Au pays des Saa
- Les bâtisseurs de la mer
- L’archipel des Jarangas
- Les fils de Sindbad

La Boudeuse 2008 – Franceschi se confie à Maud

Téléchargez IcI l’émission “Europe 1 – Découvertes” (1h) durant laquelle Maud Fontenoy recevait Patrice Franceschi, le 31 décembre 2008.

Le capitaine de La Boudeuse aborde la plupart des questions usuelles en rapport avec La Boudeuse et exprime la philosophie des expéditions des Peuples de l’Eau … largement applicable à la nouvelle mission Terre-Océan !

La Boudeuse à Paris
Le navire (5:00)
Les expéditions et leur objectif commun(13:20)
La philosophie du nomade et sa vision du bonheur (22:00)
Les Yuhup (24:50)
La piraterie et autres risques (26:33)
La remontée de l’Amazone (28:38)
Les Yuhup (31:06)
Gérard Chaliand apporte sa vision des peuples et de la vie à bord (34:55)
Vie à bord (Equipage – Discipline – Abnégation – Formation – Astreinte) (42:00) Position du Capitaine et choix des missions (50:40)
Le peuple de l’ile de Pâques (54:48)
Les Marquises (58:00)
Laëtitia Regourdal (59:20)

“Je considère que plus on possède et moins on a de la place pour le reste.

Patrice Franceschi

La Boudeuse 2009 – Position au 20 Déc 2009

20-12-09quar

Au milieu de l’Atlantique, Bernard W, 20-12-2009

Magnifiques images de Bock
Même si j’avais un faible pour la Jonque, il est quand même très majestueux ce trois mâts goélette !

Décidément, l’immensité rapproche les hommes plus que l’on croit pour que l’équipage de La Boudeuse pense aux simples rêveurs que nous sommes alors qu’il est au milieu de l’Atlantique.
Mais je sais qu’ils apprécient cette solitude de premier matin du monde …

Atlantique Nord, 3 Septembre 2004

Je gagne le gaillard d’avant. L’aube pointe à peine et l’océan est vide. Pas le moindre navire nulle part.
Seuls au monde …
Je grimpe au sommet du mât de hune vérifier l’état de l’étrier du hunier volant, signalé usé par le bosco. A 30 mètres au-dessus du pont, le calme m’envahit dans la sensation d’être hors de portée des choses du monde.
Je regarde au loin : je suis comme au centre d’un immense cercle bleu. L’horizon est aussi courbe que la terre ; il nous enserre de toute part. Où que porte le regard, il n’y a que cette courbure incroyable. Effet d’optique dû à la hauteur du mât, naturellement. Mais qui ajoute à la progressive sensation d’isolement qui naît en moi, comme dans l’équipage, au fur et à mesure de l’éloignement des côtes. En y songeant, j’imagine l’effroi des premiers navigateurs, il y a très longtemps, lorsqu’ils voyaient disparaître la terre. Sans boussole, sans carte, sans rien, pas même la certitude de revenir vivant, en dépit de conditions de vie quotidienne éprouvantes, ils s’en allaient malgré tout dans l’inconnu, poussés par des forces dont je ne sais ce qu’elles sont devenues chez les hommes d’aujourd’hui.

Patrice Franceschi, La Grande aventure de La Boudeuse, Tome I

position 20-12-2009

11 12.00′ N, 37 49.72′ W à 10h58
Quelles nouvelles de la météo et de la mer, pour la suite de la traversée ?

La Boudeuse 2009 – Epris d’Aventure

Bord d’Encre nous fait savoir que le documentaire Epris d’Aventure sera diffusé sur Planète Thalassa, les 22 Décembre 2009 à 20h40 et 25 Décembre 2009 à 10h05.

J’ajouterai que l’auteur et co-réalisatrice de cette peinture des ressentis des équipiers de La Boudeuse, Valérie Labadie a embarqué à bord de La Boudeuse au port de Dakar, début Décembre 2009. De quoi nous conter leurs prochaines aventures !

Nous l’annoncions dans La Boudeuse 2009 – Au port de Dakar, ce film Epris d’Aventure fût présenté le 5 Septembre 2008 aux Ecrans de l’Aventure, comme Invité du Festival.

Au cœur du microcosme …

**************

Epris d’Aventure, France 3, 25-10-2009
BigBang n°36, page 19, Oct Nov Dec 2008

Patrice Franceschi n°21 – Cheminement …

Le livre entre les mains, je l’ouvre à distance de la première page pour en prendre la température, pour en saisir le style, pour m’évader l’espace d’un instant. Voilà sur quoi mes yeux tombent d’emblée :

Fleuve Amazone, 24 Septembre 2004

(…) Au repas  du soir, Maxime Ducoutumany, l’un de nos deux solides administrateurs du bord, fête ses 28 ans. A la place de “bon anniversaire, camarade!”, j’ai envie de lui dire : “Tu as la vie devant toi … Quelle chance ! Profites-en … Moi, je reprendrais bien un tour de cadran. Tant de choses encore à faire. Alors 28 ans … T’occupe de rien d’autre que de lâcher les freins. Vas-y fonce, fais de chaque seconde une vie entière et paye le prix qu’il faut sans crainte ni remords…” (…)

La Grande Aventure de La Boudeuse, Tome 1, Patrice Franceschi

Toutes mes réflexions tendent vers cette même vision de l’existence. Il s’agit maintenant de dépasser la théorie … de “lâcher les freins” !

La Boudeuse 2003 – L’Esprit

Si l’aventure est de toujours épuiser le champ du possible, on sait deux choses :
La première est qu’on y arrivera pas.
La deuxième que cela va toujours vous tirer vers le haut.

Patrice Franceschi, 2007

Alors que l’équipage de La Boudeuse regarde dans la direction du beaupré, attardons nous ça et là sur les précédentes explorations de Patrice Franceschi.
Histoire de comprendre combien cette mission “Terre-Océan” s’inscrit dans une continuité, une philosophie de l’aventure et des rencontres de peuples qui soulignent les similitudes du genre humain.

2007, l’émission Fugues, présentée par Valérie Labadie reçoit Patrice Franceschi,  dans Explorateur du 21ème siècle, pour discourir, pendant 25 min, le périple de 3 années mené par La Boudeuse auprès Des Peuples de l’Eau.

Fugues 2
Cliquez sur l’image,
puis sur “Voir la Video” dans la colonne de gauche de la page qui s’ouvre.

Finalement, rien n’a vraiment changé même avec la Lettre de Mission …

Patrice Franceschi n°11

Il y a davantage de ressemblance dans la diversité des peuples avec lesquels nous avons vécu que de différences. J’en déduis que l’essentiel est l’existence d’une nature humaine universelle.

Interview : L’Internaute Mer et Voile, Patrice Franceschi
“A la rencontre des peuples marins en péril”

Patrice Franceschi n°7

Dans une société comme la nôtre, qui produit surtout des consommateurs hédonistes et individualistes pour lesquels l’idée même de contrainte est vécue comme une attaque insupportable contre leur égo, il est redoutable de chercher des individus aptes non seulement à “partir en aventure”, mais également à vivre en communauté fermée avec toutes les exigences de solidarité, de sacrifices individuels et de discipline personnelle que cela exige par nécessité. Il faut de longs mois pour sélectionner les éléments capables d’agir et de penser en tenant compte avant tout du groupe auquel ils appartiennent et du projet qui les soude, et rejeter ceux venus simplement consommer du voyage à moindre frais.

La Grande Aventure de la Boudeuse.
Tome 1. De l’Amazonie aux îles du Pacifique

Une constatation palpable 4 fois par jour … et une ébauche de réponse à mes questionnements.

Société de Consommation

Patrice Franceschi n°6

Un navire comme La Boudeuse est un formidable laboratoire des comportements humains. En ce qui me concerne, c’est sur l’océan, dernier endroit du monde totalement libre, que je trouve la plus grande des sérénités.
Les gens oublient qu’à 200 miles de toutes les côtes, les lois humaines cessent et il ne reste plus que celles de la nature.

Une interview quelque part par quelqu’un.

Nota : J’aime les microcosmes, ils révèlent souvent les véritables caractères.

La Boudeuse 2003 – A bord de la Goélette.

Cette deuxième Boudeuse, de Patrice Franceschi, a été construite en 1916 en Hollande. Le trois-mâts-goélette a d’abord été affecté au transport de marchandises en Mer du Nord et en Baltique.
En 1946, il fut vendu à la Suède qui après transformations (ajout des roofs, aménagement de cabines) l’utilisa en voilier école.(1)

boudeuse1

Cloche sauvée du naufrage de la jonque chinoise

Après le naufrage de la jonque “La Boudeuse” en 2001 au large de Malte, en route vers la France après 7 missions effectuées en Insulinde “sur la route de Bougainville”, Patrice Franceschi achète ce voilier en 2003.

jonque

La jonque “La Boudeuse”

Durant un an de travaux effectués à Camaret, La Boudeuse passe sous pavillon français et est transformé en navire d’aventure et d’exploration.
Elle part en 2004 pour un tour du monde à la rencontre des Peuples de l’eau.

“La Boudeuse” est l’un des rares Trois-mâts français encore en activité et le seul à accomplir de longues navigations sur toutes les mers du monde. Sa vocation reste la découverte, l’aventure et la science, dans l’esprit des grandes expéditions maritimes et terrestres du “siècle des lumières”.

boudeuse41

“La Boudeuse” amarrée au quai de Bercy

Des expéditions originales alliant tradition et modernité, plutôt qu’un regard ethnologique traditionnel consistant à décrypter et expliquer les différences culturelles. “La Boudeuse” veut porter un regard moderne et philosophique sur les peuples qu’elle rencontre. Un regard en quête des ressemblances humaines par-delà les différences, un regard qui cherche à comprendre ce qui rassemble les hommes et non ce qui les sépare.

boudeuse31

46 mètres de long pour un déplacement de 250 tonnes. “La Boudeuse” est gréée en trois-mats traditionnel, portant 13 voiles d’une superficie totale de 700m². Toutes les manœuvres s’y effectuent à la main comme autrefois. Son équipage complet est composé de 24 hommes et femmes. (2)

*********

(1) Amis des Grands Voiliers
(2) Présentation de La Boudeuse

La Boudeuse – Les Elus !

La principale qualité pour faire parti de l’équipage de Patrice Franceschi est, à son sens, “avoir un véritable esprit d’aventure … chose qui a beaucoup déserté notre société.”

La Boudeuse 2009 – Le Corsaire philosophe.

Les deux années prochaines, Patrice Franceschi est missionné par la République … Dans le sillage d’une autre Boudeuse (celle de Louis Antoine de Bougainville), l’équipage part faire un état des lieux des océans, pour entamer une partie maritime du Grenelle de l’Environnement.

la-boudeuse

L’implication de fondations privées permettra de financer l’épopée, qui a notamment pour but de sensibiliser l’opinion publique à l’impact de la Terre sur la dégradation des Océans.

Franceschi est en parfaite adéquation avec ses principes : “L’aventure nous dit que la volonté de l’indépendance, la liberté pour soi-même, comme pour les autres, doit être un combat permanent, sur un itinéraire permanent.

A suivre avec intérêt … Bon vent !

Bourlingueur …

Patrice Franceschi, président honoraire de la Société des Explorateurs Français et Capitaine de La Boudeuse, multiplie, depuis 34 ans, les expéditions à travers le monde (ses campagnes d’exploration), organisant également de nombreuses missions humanitaires dans les zones de guerre.

Ce premier tourdumondiste en ULM de sept 1984 à mars 1987 est un étonnant voyageur, pilote, doctorant en philosophie, fondateur de l’ONG Solidarités, et écrivain aventurier prolifique. Son dernier livre vient de paraitre : Le chemin de la mer et autres nouvelles.

franceschi

En juin 2004, La Boudeuse et son équipage se lancent dans un vaste tour du monde sous le haut patronage de l’UNESCO. Seul trois-mâts à accomplir de longues navigations sur toutes les mers, la vocation de La Boudeuse, dirigée par Patrice Franceschi est la découverte, l’aventure et la science, dans l’esprit des grandes expéditions du « siècle des Lumières ».

franceschi-c200x325

Pendant trois ans, le navire et ses hommes se consacrent à la découverte de huit « peuples de l’eau » isolés du monde, disséminés entre l’Amérique du sud, le Pacifique, l’Asie et l’Afrique.
L’originalité de ces expéditions tient à l’approche et au regard portés sur ces huit peuples. Non le regard ethnologique habituel, mais une dimension philosophique permettant de chercher les ressemblances humaines par-delà les différences
.”

Extrait de la quatrième de couverture du livre paru en Octobre 2008, La Grande aventure de la Boudeuse, Tome 1, De l’Amazonie aux îles du Pacifique.

********

Voir l’article de Marion Festraëts, qui décrit avec admiration l’homme et ses explorations auprès des Peuples de l’eau